Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 retour en arrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31630
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Lun 6 Mai 2013 - 22:04

Franchement, je dirais : Jamais envie d'être avec les autres : y a un souci. Besoin de solitude des fois : c'est totalement normal.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Mar 7 Mai 2013 - 13:52

Caramel a écrit:
Franchement, je dirais : Jamais envie d'être avec les autres : y a un souci. Besoin de solitude des fois : c'est totalement normal.

J'ai envie d'être avec les autres, mais je ne sais plus communiquer avec les gens, c'est à dire que je ne parle quasiment jamais (que le thème m'intéresse ou pas), et que je suis dans mes pensées.

J'ai envie d'être seul aussi, notamment lors des "journées pyjamas".

Dans une semaine il faut les deux, en semaine le soir, ca ne me dérange pas seul car il n'y a que peu de monde qui sort la semaine, en revanche sortir le vendredi soir/samedi après-midi ou samedi soir, là c'est plus important car la société bouge plus pour ses loisirs. Ensuite le dimanche à voir si j'ai envie de faire des journées pyjamas ou bien sortir, mais si je ne sors pas c'est moins grave que vendredi et samedi.

Après tout dépend des périodes, en hiver je sors moins, donc il faut que je rattrape ma sociabilité en été puisque je devrais sortir plus. Enfin y a des périodes en hiver et en été y aussi des cycles.

En résumé, tout n'est histoire que de planning dans ma vie. Si quelque chose dérape, je suis bouleversé, plus mes repères.



Sinon pour revenir au fait que je sois asperger, il se pourrait très bien que je ne le sois pas mais que j'ai des tendances autistiques. Pourquoi? Car en novembre 2011 j'ai eu rendez vous avec deux psychologues du CRA de ma région (il n'y avait pas de psychiatre à l'époque) et en février 2012, ces deux psychologues avec ma psychiatre habituelle (qui n'a étudié qu'une heure d'autisme dans sa vie) m'ont diagnostiqué asperger. Entre novembre 2011 et février 2012, les deux psychologues ont du rencontrés des infirmiers qui me connaissaient (là je ne peux pas trop savoir, puisque je n'étais pas présent et que j'ai eu aucun retour sur ces faits).
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Mar 7 Mai 2013 - 21:00

mouai de toute façon autisme ou pas comme le dit caramel tu à le droit de te calfeutrer chez toi de temps en temps si ça te chantes!!

après pourquoi la sociabilité c'est si important pour toi?

ce que tu dit ça fait un peut "faire comme tout le monde"

délimiter un week end, aller dans les sorties et les fetes dans les temps libres de la pluspart des gens, idem pour aller faire les courses...

impression que si tu n'a pas une vie sociale hypervarié tu à l'impression de pas etre normal et tu est traumatisé parce que "tout le monde à des potes et pas moi!"

idem pour prendre ou non la parole: tu te sens bien avec les gens mais tu ne parviens pas trop à exprimer tes idées? et alors? écouter c'est important aussi! et puis si vraiment on veut ton avis on te le demandra!
ça fait genre t'es timide? et alors? c'est interdit?
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Mer 8 Mai 2013 - 12:37

kelkun_kelkepart a écrit:
mouai de toute façon autisme ou pas comme le dit caramel tu à le droit de te calfeutrer chez toi de temps en temps si ça te chantes!!

après pourquoi la sociabilité c'est si important pour toi?

ce que tu dit ça fait un peut "faire comme tout le monde"

délimiter un week end, aller dans les sorties et les fetes dans les temps libres de la pluspart des gens, idem pour aller faire les courses...

impression que si tu n'a pas une vie sociale hypervarié tu à l'impression de pas etre normal et tu est traumatisé parce que "tout le monde à des potes et pas moi!"

idem pour prendre ou non la parole: tu te sens bien avec les gens mais tu ne parviens pas trop à exprimer tes idées? et alors? écouter c'est important aussi! et puis si vraiment on veut ton avis on te le demandra!
ça fait genre t'es timide? et alors? c'est interdit?

Je ne dis pas que c'est mal de me calfeutrer chez moi, mais plus je le suis, moins je suis sociable.
La sociabilité est importante, que ca soit dans la vie privée ou vie professionnel.
En décembre dernier, je ne suis pas beaucoup sortie au niveau loisir ou pas avec les bonnes personnes, résultat je n'était plus prêt psychologiquement pour affronter entre autre le monde professionnel, ou bien faire d'autres sorties en janvier de cette année.

Oui c'est vrai que je n'ai pas de pote, enfin si deux, mais pas dans ma ville, à 1h30 de route minimum. Sachant que je ne peux pas me disperser en allant les voir tous les 4 matins, c'est dur, en plus j'ai mes repères dans ma ville.

Concernant le fait de ne pas parler, tout dépend des gens avec qui je suis, si je suis avec des C... cela ne va pas m'aider, si je suis avec des gens ouverts, je me sens plus ouvert à parler, enfin un peu plus. En effet quand je ne suis qu'avec une autre personne, je n'ai pas de souci, mais par contre quand il y a une autre personne qui arrive, là je ne sais plus quoi dire à qui? et donc je m'enferme, mais comme je l'ai dis précédemment, il suffit que ca soit des gens ouverts, et ca me va, et si c'est des gens fermés là je m'enferme et je passe une mauvaise sortie qui n'arrange pas ma situation.
Après il est vrai, que je ne fais pas les bonnes sorties, ou plutot que ca me sert de lecon.

P.S : Hier soir, je suis allé au ciné (pas seul) et c'était des gens ouverts et du coup j'ai passé une bonne soirée pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Mer 8 Mai 2013 - 13:55

bon et bien tu voit: te poser de temps en temps permet de mieux apprécier la sortie suivante!

ensuite tes amis ne peuvent t'il pas de temps en temps venir te voir au lieux que ce soit toi que y aille systématiquement?

pour fini sur ton site de rencontres amicales, tu doit bien voir toujours plus ou moins les memes gens non? est ce que ce serais pas mieux de choisir des sorties où il y a peu/pas de "cons"?

tu peux aussi sélectionner en priorité les sorties dont les thèmes te font plaisir, tu saura ainsi à peu près de quoi tu parle à la base et tu sera pas trop largué sur le vocabulaire, l'attitude à adopter etc...

tu peux aussi proposer de temps en temps à tes amis de t'accompagner: tu aura ainsi un repère fiable si les autres personnes ne t'inspirent pas trop la sympathie...

en semaine pour t'encourager à avoir une activité tu peux t'engager dans des associations, elles demandent souvent des bénévoles pour tout un tas de choses: aide aux devoir, innitiation à l'informatique, visite aux personnes agées, tri de vêtements, récoltes de denrées alimentaires etc, etc... le choix est vaste! l'avantage c'est que tu peux leur dire que tu ne t'engage que pour quelques heures par semaine/par jour... et en général si tu a un empechement il savent etre consiliant ...
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Mer 8 Mai 2013 - 16:24

kelkun_kelkepart a écrit:
bon et bien tu voit: te poser de temps en temps permet de mieux apprécier la sortie suivante!

ensuite tes amis ne peuvent t'il pas de temps en temps venir te voir au lieux que ce soit toi que y aille systématiquement?

pour fini sur ton site de rencontres amicales, tu doit bien voir toujours plus ou moins les memes gens non? est ce que ce serais pas mieux de choisir des sorties où il y a peu/pas de "cons"?

tu peux aussi sélectionner en priorité les sorties dont les thèmes te font plaisir, tu saura ainsi à peu près de quoi tu parle à la base et tu sera pas trop largué sur le vocabulaire, l'attitude à adopter etc...

tu peux aussi proposer de temps en temps à tes amis de t'accompagner: tu aura ainsi un repère fiable si les autres personnes ne t'inspirent pas trop la sympathie...

en semaine pour t'encourager à avoir une activité tu peux t'engager dans des associations, elles demandent souvent des bénévoles pour tout un tas de choses: aide aux devoir, innitiation à l'informatique, visite aux personnes agées, tri de vêtements, récoltes de denrées alimentaires etc, etc... le choix est vaste! l'avantage c'est que tu peux leur dire que tu ne t'engage que pour quelques heures par semaine/par jour... et en général si tu a un empechement il savent etre consiliant ...

1) Concernant le fais de me poser, y a se poser volontairement et se poser involontairement. Se poser involontairement, c'est rester chez soit sachant que l'on voudrait sortir, et se poser volontairement c'est donc rester chez soit volontairement.

2) Ami est un grand mot, je dirai plutot pote, en effet un ami est là dans les bons comme dans les mauvais moments et qu'on peut leur rendre visite n'importe quand (faut pas trop abuser^^). Au passage ce sont deux aspergers (plutot un et une), donc comme tu dois le savoir, on n'exprime pas beaucoup les sentiments, or pour moi un ami, je dois voir chez lui ses émotions. Concernant le fait qu'ils viennent sur Angers, pour le gars quand il retourne sur Angers, il va voir sa famille (et la semaine dernière je lui ai fait des appels de pied pour le voir, involontairement et il ne m'a pas répondu),
concernant la fille, faut qu'elle dorme chez moi, enfin chez mes parents puisque j'habite chez mes parents, et chez mes parents ce n'est pas le lieu idéal, elle est venu un week end en février, déjà le midi on était tous à table, or je ne mange jamais à table sauf lors des rares occasions, ensuite, le samedi soir mes parents se sont engeulés, j'ai peut qu'elle ai entendu, et le lendemain ma mère a geulé sur mon frère pour qu'il se lève. Et comme elle est sensible au moindre bruit (pire que moi), j'avais peur qu'elle dorme mal la nuit, tout ca ca a fait que j'ai mal dormi ces deux nuits et que j'ai fait le plus possible de sortie. (Concernant le logement, j'attend de voir septembre prochain si des hp ou non, convenu avec mon assistante social et donc ma psychiatre involontairement).
Concernant le fait de les invités à mes sorties via le site amical, disons que je ne sais pas leurs comportement en groupe, puis si je les invite, ce n'est pas pour ca que je les aimerais les avoirs sur mon dos, car ce sont mes sorties. Donc les invités jamais, puis et là j'en viens avec le 3)

3) Je devrais plutot dire, que je sélectionne les sorties là où les gens ne veulent pas me butter, ou ne m'apprécie pas du tout, du fait à des erreurs sur le site (méa culpa, je devrais peut-être aller à l'église pour me pêcher et ce n'est pas une blague). Et comme y en a un certain nombre, donc c'est dur de choisir, puis moi même je n'ai pas envie de voir certaine tête, et le tout faut pas qu'on me connaisse, notamment sur l'emploi (pour ceux qui me connaissent depuis le début, ils m'ont quasiment tous connu qu'au chômage, et leur dire qu'on est encore au chômage, ils se poseront des questions, mais maintenant je dirai soit que je suis comptable et s'il me demande ou, je dirai dans un cabinet d'expertise comptable, ou bien que je suis comptable mais que c'est compliqué). Donc avoir des gens qui ne me connaissent pas trop, qui ne me détestent pas et que j'apprécie pas, c'est compliqué de choisir une bonne sortie tel ou telle jours, sinon je sortirai presque tous les jours de la semaine sans hésitation.

4) Enfin concernant, l'investissement dans une association, demandera des efforts d’assiduité, et niveau assiduité, je ne sais pas où je suis rendu, au début ce sera nickel puis après je manquerai de temps en temps et à la fin je ne viendrai plus. Mais tu as raison, c'est une bonne idée. Idée qui demande maturation.

Merci de m'avoir lu!
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Mer 8 Mai 2013 - 20:53

impression que tu a une certaine honte de tes difficultés:

une fois que tu commence à connaitre un peu les gens tu ne va plus avec eux parce que tu a peur qu'ils te posent des questions, notament sur ta vie professionnelle...
tu est au chomage, et alors? ça arrive à beaucoup de monde de rencontrer des difficultés qui ne permettent pas de bosser... et puis au pire tu invoque la Crise...

impression aussi que tu à honte des difficulté que peuvent rencontrer tes amis: tu ne sais pas comment ils peuvent se comporter en société et tu prend cela comme un fardeau...
vous avez des difficultés avec les gens, vous avez parfois/souvent des comportements atypiques et alors?

alors c'est sur, y'a des gens qui face à ça font la gueule MAIS vous ne pouvez pas gerer tous ces comportements bizarres tout le temps...

après si y'en a pas quelques un dans ton site qui sont pas fichu de comprendre que tu ne fait pas exprès de galérer , qu'on te tolère uniquement parce que tu t'épuise à donner une image "socialement acceptable" sans jamais pouvoir faire un pet de travers ba perso je préfererais rester toute seule chez moi! (d'ailleur je sais meme pas comment tu tien le coup si c'est plus ou moins des cons à ce point la perso ça fait longtemps que j'aurais peté un cable!)
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Jeu 9 Mai 2013 - 13:29

kelkun_kelkepart a écrit:
impression que tu a une certaine honte de tes difficultés:

une fois que tu commence à connaitre un peu les gens tu ne va plus avec eux parce que tu a peur qu'ils te posent des questions, notament sur ta vie professionnelle...
tu est au chomage, et alors? ça arrive à beaucoup de monde de rencontrer des difficultés qui ne permettent pas de bosser... et puis au pire tu invoque la Crise...

Etre demandeur d'emploi ou faire des formations, en fait ne pas avoir de travail depuis décembre 2009 ca craint un peu, encore un an ca passe après les gens vont se poser des questions sur moi. En septembre 2010, une personne m'a fait comprendre que ce n'était pas normal que je ne trouvais pas de travail indirectement. Et fin mars 2013 une autre personne m'a dis que dans ma branche y avait beaucoup de débouché, pas faux mais avec des expériences demandé que j'en ai pas pour diverses raisons.

kelkun_kelkepart a écrit:


impression aussi que tu à honte des difficulté que peuvent rencontrer tes amis: tu ne sais pas comment ils peuvent se comporter en société et tu prend cela comme un fardeau...
vous avez des difficultés avec les gens, vous avez parfois/souvent des comportements atypiques et alors?

Je vais me répéter mais je ne les considère pas comme ami. Puis, ce sont 2 aspergers comme moi, donc je connais mes limites en publics et donc je connais les limites, d'autant plus que je les connais au fur et à mesure. Par exemple mon pote, ne me fera que de me parler alors que moi j'aurais envie de parler aux autres pas forcement à lui. Concernant ma pote, elle a du mal à parler comme moi en groupe. Et le tout, faut qu'il vienne le jour ou j'ai une bonne sortie pour moi et pour eux et que ca leur plaise aussi, donc ca fait beaucoup de hasard tout cela. Surtout que mon pote quand il retourne chez moi (enfin dans ma ville), il privilégie sa famille, chose normal. Et concernant ma pote la réinvité tout de suite ne se pose pas la question tant que je n'aurai pas mon chez moi, pas envie de vivre le même niveau de stresse notamment en ne dormant que d'un seul oeil tout un week end, puis avec elle je pourrai voir des dvd chez moi, quand j'aurais mon chez moi.

kelkun_kelkepart a écrit:

après si y'en a pas quelques un dans ton site qui sont pas fichu de comprendre que tu ne fait pas exprès de galérer , qu'on te tolère uniquement parce que tu t'épuise à donner une image "socialement acceptable" sans jamais pouvoir faire un pet de travers ba perso je préfererais rester toute seule chez moi! (d'ailleur je sais meme pas comment tu tien le coup si c'est plus ou moins des cons à ce point la perso ça fait longtemps que j'aurais peté un cable!)

C'est plutot moi le con, comme écrire des lettres à des filles en recherchant leur adresse sur les pages blanches sans leurs autorisation, leurs envoyer des fleurs, leurs faire des déclarations de flammes, les insultés sans que eux n'y soient pour quelque chose. Mais tout ca s'est du passé, du fait que je fait une réhabilitation sociale.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Jeu 9 Mai 2013 - 20:12

1) tu sais j'ai du arréter les cours en 2006 et passé les 6 ans suivants en dessous de tout la pluspart du temps en HP...
alors oui aujourd'hui j'ai pas de boulot, pas de formation, pas d'experience professionnelle, pas de diplôme à part le BEPC...

j'ai meme pas le statut de chomeuse... bref dur de donner une définition de ma vie professionnelle quand on me le demandes!

alors c'est sur y'a des gens qui font la gueule quand je leur dit que je bosse pas, que je recherche pas spécialement et que je suis pas inscrite à pole emploi...

après je passe aussi rapidement au fait que je suis impliquée dans une association, que je recherche une formation, que je reprend pied petit à petit
et à ce momemnt là meme s'ils trouvent ça bizarre ils font moins la tronche!

et puis au pire que ça leur conviennent ou pas c'est leur problème: moi je sais ce que j'ai vécu ces dernières années, que je n'avait pas les capacités de faire ma vie, et que aujourd'hui que je vais mieux je fait tout pour avoir les yeux en face des trous et à terme avoir un job digne de ce nom, bref que je fait de mon mieux...




2) exuse moi oui j'ai pas fait gaffe... oui donc ces connaissances tu peux toujours leur proposer une sortie, après ils aiment le thème ou pas, viennent ou pas à la limite tu t'en fout!
pour ce qui est des choses que tu gère mal, le gars qui te parle tout le temps par exemple, explique lui que tu aimerais aussi suivre un peu ce qui se passe autours ou au moins qu'il te parle du thème de la sortie...

et puis tes limites ne sont peut etre pas les leurs, ils ont beau etre asperger comme toi ils ont aussi des personnalité à part entières, des centres d'intérêts parfois différents, une manière de gerer le stress et l'angoisse autre... bref ils ne se comportent pas forcément comme toi en société^^

3) effectivement t'a fait pas mal de conneries mais maintenant que tu les reconnait et que tu n'a plus l'intention de recommencer pourquoi pas t'excuser auprès de ces gens si tu les croise encore? mettre les choses au clair, surtout avec ceux que tu croise sur ton site? comme ça ça te permettra d'éviter les malentendus, les ressentiments malsains...

4) pour terminer: l'autisme n'est pas une tare! oui ça engendre des difficultés sociales, des malaentendus, voir des conflits
mais parfois ceux cis peuvent etre enrayés voir évités si tu explique tes difficultés...
tu peux aussi mettre en avant tes attouts et tes qualités, ce que tu aimes, ce que tu connais, les choses que tu parvient à faire, tes centres d'interrets etc...
l'autisme c'est une façon de fonctionner formidable si on prend la peine d'en faire un avantage! sans compter si tu trouve des gens compréensifs pour t'épauler...
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Ven 10 Mai 2013 - 13:45

kelkun_kelkepart a écrit:
1) tu sais j'ai du arréter les cours en 2006 et passé les 6 ans suivants en dessous de tout la pluspart du temps en HP...
alors oui aujourd'hui j'ai pas de boulot, pas de formation, pas d'experience professionnelle, pas de diplôme à part le BEPC...

j'ai meme pas le statut de chomeuse... bref dur de donner une définition de ma vie professionnelle quand on me le demandes!

alors c'est sur y'a des gens qui font la gueule quand je leur dit que je bosse pas, que je recherche pas spécialement et que je suis pas inscrite à pole emploi...

après je passe aussi rapidement au fait que je suis impliquée dans une association, que je recherche une formation, que je reprend pied petit à petit
et à ce momemnt là meme s'ils trouvent ça bizarre ils font moins la tronche!

et puis au pire que ça leur conviennent ou pas c'est leur problème: moi je sais ce que j'ai vécu ces dernières années, que je n'avait pas les capacités de faire ma vie, et que aujourd'hui que je vais mieux je fait tout pour avoir les yeux en face des trous et à terme avoir un job digne de ce nom, bref que je fait de mon mieux...

Tout d'abord, j'ai du mal à accepter mon passé, du fait depuis que je suis petit on me dis "avance et ne regarde jamais derrière", la façon dont j'ai été elevé. Enfin concernant le travail c'est un facteur de réussite social (parmi tant d'autres), c'est aussi la façon dont j'ai été elevé, et ca permet aussi des discussions notamment avec des anecdotes peut-être.

kelkun_kelkepart a écrit:

2) exuse moi oui j'ai pas fait gaffe... oui donc ces connaissances tu peux toujours leur proposer une sortie, après ils aiment le thème ou pas, viennent ou pas à la limite tu t'en fout!
pour ce qui est des choses que tu gère mal, le gars qui te parle tout le temps par exemple, explique lui que tu aimerais aussi suivre un peu ce qui se passe autours ou au moins qu'il te parle du thème de la sortie...

et puis tes limites ne sont peut etre pas les leurs, ils ont beau etre asperger comme toi ils ont aussi des personnalité à part entières, des centres d'intérêts parfois différents, une manière de gerer le stress et l'angoisse autre... bref ils ne se comportent pas forcément comme toi en société^^

Pour les invités à ma sortie, déjà faut que j'ai confiance en moi durant chaque sortie or ce n'est pas le cas. Puis j'ai différente vie ou je suis différent dans chaque endroit, chez moi je parle plutot fort, avec le site amical je parle d'un ton faible, avec les soignants c'est aussi un autre monde et enfin avec mes potes quand je suis avec eux, c'est pour oublier ma vie quotidienne d'angers (et notamment le site amical).
Mais pour en revenir au site amical, faut que je sois dispo pour être avec mes potes, faut que mes potes soient dispo aussi, faut que la sortie m'intéresse, leur intéresse, à la sortie faut pas que je me trouve face à des gens qui ne m'apprécient pas, ensuite y a les prix qui peuvent bloquer, donc ca fait beaucoup de hasard, surtout qu'avec mon pote en groupe, il ne me parlerait qu'à moi : expérience vécu, et concernant ma pote elle va dire qu'on est asperger : j'ai pas trop envie, surtout avec des gens que je risque de revoir par la suite, si c'était avec ses amis ca ne me dérangerait pas, mais avec des gens que je risque de revoir si, ce n'est pas que je n'accepte pas le fait d'être asperger mais j'ai envie de me fondre dans la masse, d'être comme tout le monde et j'ai pas envie qu'on me colle une étiquette d'asperger sur le dos mais d'être humain.
kelkun_kelkepart a écrit:


3) effectivement t'a fait pas mal de conneries mais maintenant que tu les reconnait et que tu n'a plus l'intention de recommencer pourquoi pas t'excuser auprès de ces gens si tu les croise encore? mettre les choses au clair, surtout avec ceux que tu croise sur ton site? comme ça ça te permettra d'éviter les malentendus, les ressentiments malsains...

Je me suis déjà excuser plusieurs fois, entre octobre et janvier dernier en vain je crois! faut dire que je n'ai pas rencontré les personnes concernées aussi par peur de gacher une sortie pour tout le monde, de me justifier, de gacher une sortie que je pourrais aprécier.

kelkun_kelkepart a écrit:

4) pour terminer: l'autisme n'est pas une tare! oui ça engendre des difficultés sociales, des malaentendus, voir des conflits
mais parfois ceux cis peuvent etre enrayés voir évités si tu explique tes difficultés...
tu peux aussi mettre en avant tes attouts et tes qualités, ce que tu aimes, ce que tu connais, les choses que tu parvient à faire, tes centres d'interrets etc...
l'autisme c'est une façon de fonctionner formidable si on prend la peine d'en faire un avantage! sans compter si tu trouve des gens compréensifs pour t'épauler...

Tu as tout à fait raison, mais malheureusement dans ce monde dès qu'on sort de l'ordinaire on se fait rejeter, donc vivement que les évolutions se fassent.

Merci de m'avoir lu.

Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Ven 10 Mai 2013 - 18:46

c'est sur pour parler du SA faut sélectionner...

perso j'en parle rarement la première fois que je voit quelqu'un

et puis si on se revoit après j'avise selons de comment on s'entand, de comment notre relation est sencée évoluer...

celons comment je sent que mon SA va influencer les choses aussi...

au final j'en parle quand meme souvent, rare dans mon entourage sont ceux qui ne sont pas au courrant...

après tout dépend aussi de comment tu l'annonce: si tu fait ton caliméro en disant que t'est le plus maleureux du monde et que tu met tous tes gestes à la sauce autiste c'est sur ça va vite gonfler les gens (ouai je l'ai fait le forum s'en souvient encore Sad)...

par contre si tu dit OK j'ai des difficultés et que tu enchaine rapidement sur tes attouts, tes qualités qui peuvent aussi venir du SA (pour moi la curiosité, la musique, les loisirs créatifs... pas que personne d'autre au monde n'a ces centres d'interrets mais ma façon de les apréender elle est typiquement autiste, à en oublier le monde exterieur parfois, ça aussi le forum s'en souvient^^)

bref depuis que j'essaye de ne plus m'accabler sur mon autisme (sans pour autant le cacher ou en faire un tabou) j'ai remarqué que les gens le voyaient aussi différament: je suis moins étiquetée, moins apitoyé...
ça n'empeche pas que mon autisme à encore (et aura sans doute toujours) une forte influence sur mon comportement et celui de mon entourage mais voila on le gère de mieux en mieux, de façon positive, voir on en rit^^ moi et mon entourage on a vécu des choses très dures vis à vis de ce syndrome, on en verra sans doute encore, y'aura toujours des gens pour juger, voir discriminer ma façon d'etre! mais moi au moins je ne me juge plus, m'enferme plus, ne me victimise plus etc la dessus et comme dit plus haut ça se ressent aussi sur ma vie sociale!
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Ven 10 Mai 2013 - 20:19

kelkun_kelkepart a écrit:
c'est sur pour parler du SA faut sélectionner...

perso j'en parle rarement la première fois que je voit quelqu'un

et puis si on se revoit après j'avise selons de comment on s'entand, de comment notre relation est sencée évoluer...

celons comment je sent que mon SA va influencer les choses aussi...

au final j'en parle quand meme souvent, rare dans mon entourage sont ceux qui ne sont pas au courrant...

après tout dépend aussi de comment tu l'annonce: si tu fait ton caliméro en disant que t'est le plus maleureux du monde et que tu met tous tes gestes à la sauce autiste c'est sur ça va vite gonfler les gens (ouai je l'ai fait le forum s'en souvient encore Sad)...

par contre si tu dit OK j'ai des difficultés et que tu enchaine rapidement sur tes attouts, tes qualités qui peuvent aussi venir du SA (pour moi la curiosité, la musique, les loisirs créatifs... pas que personne d'autre au monde n'a ces centres d'interrets mais ma façon de les apréender elle est typiquement autiste, à en oublier le monde exterieur parfois, ça aussi le forum s'en souvient^^)

bref depuis que j'essaye de ne plus m'accabler sur mon autisme (sans pour autant le cacher ou en faire un tabou) j'ai remarqué que les gens le voyaient aussi différament: je suis moins étiquetée, moins apitoyé...
ça n'empeche pas que mon autisme à encore (et aura sans doute toujours) une forte influence sur mon comportement et celui de mon entourage mais voila on le gère de mieux en mieux, de façon positive, voir on en rit^^ moi et mon entourage on a vécu des choses très dures vis à vis de ce syndrome, on en verra sans doute encore, y'aura toujours des gens pour juger, voir discriminer ma façon d'etre! mais moi au moins je ne me juge plus, m'enferme plus, ne me victimise plus etc la dessus et comme dit plus haut ça se ressent aussi sur ma vie sociale!

J'ai du mal à accepter le fait que je sois autiste par moment, donc le dire au site amical concerné, je l'ai dis sur le forum du site amical et maintenant j'ai peu qu'on me colle l'étiquette d'autiste. Le jour où j'accepterai, je le dirai peut-être.

Mais à l'heure actuelle, mon souci est plutôt comment se créer des liens? c'est à dire de commencer et de ne pas s'arrêter en si bon chemin, que ca continue et là ca c'est le plus dur.
En même temps je ne suis pas trop aidé, si j'avais mon propre appart, j'aurais pu inviter du monde chez moi pour qu'il me découvre. Avoir un travail, ca permet aussi de trouver des anecdotes tel que : "ah moi aussi je travail dans ce groupe" par exemple.

Mais je fais un progrès sur moi même depuis mars, et plus encore depuis avril, depuis que je suis amoureux d'une fille avec qui j'ai plein de communs (lui demander se sera une autre étape), mais en même temps si je n'ai que des yeux que pour elle, si elle me dis non aille, ce qui s'est produit le week end dernier et en début de semaine où j'étais seul, depuis je le suis moins (virtuellement je parle!), sur un autre forum pour les aspergers, je discute bien avec une fille aussi, donc ca m'évite de m'ennuyer beaucoup. En effet depuis mercredi je ne suis pas du tout sorti, que chez moi et avant j'aurais déjà péter un cable alors que là pas du tout. Faut dire que j'ai trouvé mon rythme de journée, faire une sieste après le petit déjeuner et une sieste en début d'après-midi et je tiens jusqu'à minuit, des nouveaux records en ce moment. En même temps, il fait jours plus longtemps, ne fait pas froid froid.

Ce que j'ai peur c'est que cela ne dure pas et que je replonge à partir de fin aout, où les jours se raccourcissent où le froid va arriver, une période que je n'aime plus trop depuis deux ans, depuis que je m'ennuie. Si je m'ennuyais pas, cela se passerait mieux, mais comment faire pour éviter l'ennuie? oui une association, donc je verrai en septembre, un travail (peut-être que j'aurais de bonne nouvelle bientôt, après restera le problème du week end, comme toujours depuis la fin des études, donc de l'amitié.

Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31630
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Ven 10 Mai 2013 - 23:10

Franchement, j'avoue qu'à chaque fois que tu parles de tes relations féminines, j'ai une sale impression de "truc utilitaire pour ne pas t'ennuyer". Franchement, fous toi au clair avec toi même quoi. Etre en couple, c'est pas un antidote à l'ennui...

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Sam 11 Mai 2013 - 8:36

j'ai mis longtemps, plusieurs années en fait à etre à peu près au clair avec mon autisme... bon faut dire aussi que de base j'était en pleine dépression sans compter ma vie HPesque omnie présente...

mais au final j'y arrive!

peut etre que à coté de chez toi y'a un café asperger? (je sais que SATEDI en organise dans pas mal de grandes villes)


pour s'occuper y'a plein de choses: le bénévolat, les activités dans les centres type MJC, sortir te ballader seul, les vides greniers, acheter de quoi bricoler chez toi...

niveau independance tu peux peut etre en parler dans ton centre de réabilitation psychosociale: sans doute à tu droit à l'AAH, et puis ils peuvent t'accompagner via un appartement thérapeutique à vivre soit tout seul soit en colloc'

niveau boulot si tu à moins de 25 ans tu peux voir avec ta mission locale, sinon tu peux demander à pole emplois de t'orienter dans un cursus handicap via cap emploi... demande aussi à faire des bilans de compétances et autres tests du genre: ça t'aidera à reperer tes centres d'interrets, les domaines ou tu peux travailler et tes capacités à réaliser ces projets...

construire sa vie c'est un projet à long terme tu sais, et rien n'est jamais aquit! cela fait un peu plus d'un an que je suis sortie de l'HP, ma vie sociale va de mieux en mieux, je m'investie dans des associations, niveau professionnel je cherche une formation etc... mais y'a des hauts et des bas, c'est parfois difficile et si je me surveille pas je peux vite replonger dans la depression...

y'a toujours une certaines fragilité quand on passe des années dans le mal etre, toujours une angoisse alakon de faire une connerie, de retrouver des merdeux qui vont se foutre de ta gueule, la discrimination sur la folie, les préjugés...
j'en rencontre encore souvent, mais aujourd'hui je parvient à m'affirmer par rapport à ça...

bref des solutions existent... c'est pas miraculeux certes, c'est à toi de construire tout ça de trouver les bonnes personnes qui vont t'aider et d'éviter les mauvaises qui vont t'enfoncer...

c'est le parcours du combattant parce qu'en France on à 40 ans de retard sur d'autres pays au niveau de l'autisme...

peut etre peu tu commencer par contacter le CRA de ta région pour confirmer le diagnostique?

niveau relations sociales ba je l'ai déjà dit: apprend à connaitre, à respecter ton syndrome, ton rythme, quota social, apelle ça comme tu veux et tu sera beaucoup plus zen et apte à te rapprocher des gens^^
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Sam 11 Mai 2013 - 12:05

Caramel a écrit:
Franchement, j'avoue qu'à chaque fois que tu parles de tes relations féminines, j'ai une sale impression de "truc utilitaire pour ne pas t'ennuyer". Franchement, fous toi au clair avec toi même quoi. Etre en couple, c'est pas un antidote à l'ennui...

Etre en couple, ca permet quand il n'y a pas de sortie qui me plaît de passer une bonne soirée avec celle que j'aime. Et donc éviter l'ennuie.
Ca aide aussi à avancer dans la vie, c'est plus facile de faire des choses à deux qu'à une personne, de se projeter plus facilement vers l'avenir. Quelqu'un qui gagne 1000 euros net par mois, et que sa machine à laver ne fonctionne plus du tout, il est obliger de mettre tout seul dans une machine à laver alors qu'à deux, on n'est pas tout seul.
Enfin j'aime bien me fondre dans la masse, être comme les autres, être normal avec mes défauts et mes qualités^^

Bien sur, il y a aussi la question de l'amitié qui est en jeu, si j'avais au moins un ami dans ma ville, je pourrai faire plein de chose avec lui, or ce n'est pas le cas, ils habitent tous à plus d'une heure de route, pour ca suis dégouté, pas de bol et aussi que j'ai fais des conneries que je regrette.


Dernière édition par newvie492 le Sam 11 Mai 2013 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Sam 11 Mai 2013 - 12:24

kelkun_kelkepart a écrit:
j'ai mis longtemps, plusieurs années en fait à etre à peu près au clair avec mon autisme... bon faut dire aussi que de base j'était en pleine dépression sans compter ma vie HPesque omnie présente...

mais au final j'y arrive!

Je commence à y arriver, car je sais mieux organiser mes journées qu'avant, chose qui m'aide.

kelkun_kelkepart a écrit:

peut etre que à coté de chez toi y'a un café asperger? (je sais que SATEDI en organise dans pas mal de grandes villes)

Il n'y a que l'association autisme 49 qui organise des café asperger, mais pas pour les adultes aspgergers car il n'en connaissent pas encore et oui malheureusement, car tous les adhérants, bénévoles ne connaissent que des enfants ou des touts jeunes adultes aspergers. Ca doit être une jeune association c'est pour ca, mais dans quelques années ca va bouger, faut juste que j'attende mon tour.

kelkun_kelkepart a écrit:

pour s'occuper y'a plein de choses: le bénévolat, les activités dans les centres type MJC, sortir te ballader seul, les vides greniers, acheter de quoi bricoler chez toi...

Le bénévolat je verrai en septembre, c'est un projet qui demande pas d'hospitalisation tous les 4 matins. Les MJC, c'est pour les jeunes, sortir me ballader seul oui mais au retour je serai toujours seul, j'aime pas les vides greniers trop de monde et je n'achèterai jamais rien, je ne sais pas bricoler...

kelkun_kelkepart a écrit:


niveau independance tu peux peut etre en parler dans ton centre de réabilitation psychosociale: sans doute à tu droit à l'AAH, et puis ils peuvent t'accompagner via un appartement thérapeutique à vivre soit tout seul soit en colloc'

Avec mon assistante social (et donc ma psy derrière), on n'a convenue que si pas ou peu d'hp d'ici septembre elles m'appuyrait moralement pour un logement social. Mais ca avance petit à petit, me reste à remplir un formulaire en septembre si ca marche, sinon j'attendrai février 2014. Déjà j'attend septembre pour l'appuie moralement, chose importante à mes yeux.

kelkun_kelkepart a écrit:

niveau boulot si tu à moins de 25 ans tu peux voir avec ta mission locale, sinon tu peux demander à pole emplois de t'orienter dans un cursus handicap via cap emploi... demande aussi à faire des bilans de compétances et autres tests du genre: ça t'aidera à reperer tes centres d'interrets, les domaines ou tu peux travailler et tes capacités à réaliser ces projets...

J'ai plus de 25 ans, je commence un suivi avec Cap emploi, je vais faire une formation de fin mai à la mi juillet et après j'espère que tout s'enchaînera pour une fois, que j'aurais vite une autre formation ou bien un emploi. Je verrai à partir de juillet pour ca!

kelkun_kelkepart a écrit:


y'a toujours une certaines fragilité quand on passe des années dans le mal etre, toujours une angoisse alakon de faire une connerie, de retrouver des merdeux qui vont se foutre de ta gueule, la discrimination sur la folie, les préjugés...
j'en rencontre encore souvent, mais aujourd'hui je parvient à m'affirmer par rapport à ça...

J'ai du mal à m'affimer par rapport à ca.

kelkun_kelkepart a écrit:


c'est le parcours du combattant parce qu'en France on à 40 ans de retard sur d'autres pays au niveau de l'autisme...

Oui en effet.
Mais si je met tout sur le dos de l'autisme je n'avancerai jamais dans ma vie.

kelkun_kelkepart a écrit:


peut etre peu tu commencer par contacter le CRA de ta région pour confirmer le diagnostique?

Ca va demander encore du temps, et de l'argent puisque si je refais ca, je devrai me déplacer à 1h de route, et je n'ai pas envie de refouiller mon passé, et j'ai peur que si on me dis que je ne suis pas autiste alors j'aurais juste un problème psychique et auprès des employeurs cela passerait plutôt mal.

kelkun_kelkepart a écrit:

niveau relations sociales ba je l'ai déjà dit: apprend à connaitre, à respecter ton syndrome, ton rythme, quota social, apelle ça comme tu veux et tu sera beaucoup plus zen et apte à te rapprocher des gens^^

Le premier endroit pour les relations sociales c'est le travail réponse à partir de fin mai, comment je gèrerait mon quotidien, ma semaine.








Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 8:06

tu sais les MJC c'est pour tout le monde!!
meme les mémés peuvent y'aller^^!

niveau occupation y'a les musés aussi et puis si y'a des trucs sur lesquels tu peux t'interresser mais tu sais pas comment t'y prendre ba tu peux apprendre, via les associations ou les fameuses MJC^^

nivau autisme: rien ne t'empeche d'aller voir ton association locale dès maintenant... niveau sociabilité ça aidera aussi : personne pour te juger sur ton comportement!
ils auront aussi peut etre connaissance d'un psychiatre plus proche de chez toi pour confirmer le diagnostique...
et rassure toi: si le "prédiagnostique" à été fait sérieusement y'a pas de raisons pour qu'il ne soit pas confirmé!

__________

autre question: c'est quoi etre "normal" pour toi?

nan parce que bon tu aura beau avoir une barraque, une amoureuse (amoureux) des amis, un boulot, un chien et 3 poissons rouges tu ne sera pas forcément "normal" pour autant!!

sort toi d'un modèle préconçu, vraiment. fait toi TON modèle, celui qui te convient le mieux, et meme si ça ne colle pas vraiment avec celui des gens autour de toi c'est avec celui la que tu t'épanouira le mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31630
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 10:06

Ok, tu parles du prix de la machine à laver dans l'équation pour tes histoires d'amour.

Et tu parles de "ne pas se faire chier" pour ce qui est d'avoir des amis.

Sincèrement, cherche pas plus loin le pourquoi tu n'as pas des masses d'amis et encore moins de copine : il va falloir que tu enregistres l'idée que les gens (autistes ou pas, d'ailleurs) n'aiment pas se faire utiliser comme des objets utilitaires.

Et par pitié ne vient pas dire que c'est parce que tu es autiste asperger que tu te comportes comme un parfait égoiste, parce que euh, non. J'ai plusieurs potes / amis qui sont diagnostiqués autistes asperger, et, OK ils ont des fois des réactions un peu aléatoires qui demandent qu'on s'ajuste (mutuellement) pour que la relation tienne la route, MAIS je n'ai jamais eue la foutue impression d'être un objet utilitaire à leurs yeux.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 19:20

Caramel a écrit:
Ok, tu parles du prix de la machine à laver dans l'équation pour tes histoires d'amour.

Et tu parles de "ne pas se faire chier" pour ce qui est d'avoir des amis.

Sincèrement, cherche pas plus loin le pourquoi tu n'as pas des masses d'amis et encore moins de copine : il va falloir que tu enregistres l'idée que les gens (autistes ou pas, d'ailleurs) n'aiment pas se faire utiliser comme des objets utilitaires.

Et par pitié ne vient pas dire que c'est parce que tu es autiste asperger que tu te comportes comme un parfait égoiste, parce que euh, non. J'ai plusieurs potes / amis qui sont diagnostiqués autistes asperger, et, OK ils ont des fois des réactions un peu aléatoires qui demandent qu'on s'ajuste (mutuellement) pour que la relation tienne la route, MAIS je n'ai jamais eue la foutue impression d'être un objet utilitaire à leurs yeux.

On va dire que je suis plutot égoiste! Et encore, si je l'aurais été vraiment, j'aurais fais encore plus de mal à mes parents! Par contre je ne considère personne comme objet ou bien c'est involontaire!

P.S : Si je suis égoiste, j'aurais jamais du accepter la formation que je vais débuter fin mai où ca me demander un effort moralement, plus les jours passent, plus j'angoisse, la semaine dernière je disais à voix basse que je ne voulais plus faire cette formation (notamment le soir) et cette semaine je l'ai dis à quelques personnes de hautes voix, en tout cela me stresse, surtout au niveau de la communication où ma communication se détériore de jours en jours.
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 19:56

kelkun_kelkepart a écrit:
tu sais les MJC c'est pour tout le monde!!
meme les mémés peuvent y'aller^^!

niveau occupation y'a les musés aussi et puis si y'a des trucs sur lesquels tu peux t'interresser mais tu sais pas comment t'y prendre ba tu peux apprendre, via les associations ou les fameuses MJC^^

nivau autisme: rien ne t'empeche d'aller voir ton association locale dès maintenant... niveau sociabilité ça aidera aussi : personne pour te juger sur ton comportement!
ils auront aussi peut etre connaissance d'un psychiatre plus proche de chez toi pour confirmer le diagnostique...
et rassure toi: si le "prédiagnostique" à été fait sérieusement y'a pas de raisons pour qu'il ne soit pas confirmé!

__________

autre question: c'est quoi etre "normal" pour toi?

nan parce que bon tu aura beau avoir une barraque, une amoureuse (amoureux) des amis, un boulot, un chien et 3 poissons rouges tu ne sera pas forcément "normal" pour autant!!

sort toi d'un modèle préconçu, vraiment. fait toi TON modèle, celui qui te convient le mieux, et meme si ça ne colle pas vraiment avec celui des gens autour de toi c'est avec celui la que tu t'épanouira le mieux!

Concernant les associations ou les MJC, ce n'est pas pour l'instant. Sinon je risque encore plus de m'éparpiller qu'à l'heure actuelle, et déjà que j'arrive pas tout à gérer, donc j'y pense pas trop. Quand je travaillerai à partir du 27 mai, je serai pris toute la semaine et bien crevé le soir. D'ici là, je sortirai presque une fois par jours par semaine, le jeudi et le vendredi, le CATTP, en début de semaine rendez-vous avec des soignants, j'ai même parfois trois rendez-vous en une journée! Et sachant que je dois allez chez le dentiste, rendez-vous chez le garagiste que je n'ai pas programmé, donc je serai bien pris.
Reste le week end, et chaque week end je me bat pour sortir, pour faire comme tout le monde, sinon je m'éloignerai de la vie en société, chose mauvaise pour moi.

Concernant mon diagnostique, ce n'est pas cela le problème, même si je suis rediagnostiqué par un expert, cela ne va pas m'aider et changer dans ma situation.

Mon modèle, depuis toujours, c'est de fonder un foyer.







Sinon, ma semaine, s'est partagé en plusieurs émotions euphoriques et dépressives :
-Lundi, tondre m'a demandé un effort pas possible et tout ce qui passe à coté, comme mettre l'herbe dans les sac, et j'ai craquer à deux reprises! et le soir je me suis couhé avant 20h!
-Mardi, j'ai eu rendez-vous avec ma psychologue et c'était plus court que d'habitude et donc je ne lui ai pas dis mes inquiétudes concernant ma semaine en cours ; Le soir je suis sorti au ciné, je me suis forcé à parlé, et j'étais avec des gens ouverts (pour une fois) et j'en garde un bon souvenir!!!!
- Mercredi, Jeudi, j'ai trouvé mon rythme de journée que je voulais, faire une sieste le matin après mon petit déjeuner, et faire une sieste en début d'après-midi, et j'ai pu tenir de 16h à minuit, un record, bon en même temps depuis mercredi, je parle plus souvent sur internet, et notamment avec une autiste de haut niveau, et aussi que mon samedi soir allait être bien!
-Vendredi, même type de journée, sauf que vers 18h, j'ai hésité à sortir au cinéma, mais seul, et je me suis dis que 3 jours seul ca ne le fais pas trop. Alors j'ai décidé de sortir à un karaoké avec le site amical, mais il se connaissait déjà tous, et étaient là pour chanter alors que pour moi j'étais là pour écouter, et y avait trop de bruit, et les évènements étaient contre moi : JE LAVOUE, JETAIS LE PLUS CON DU MONDE POUR CHOISIR LE KARAOKE ALORS QUE JE SAVAIS TRES BIEN QUE JEN RESSORTIRAI DECU MAIS JAI FAIT CA POUR VOIR SI JAVAIS CHANGER ET RESULTAT JAI CHANGE MAIS EN MAL!!!!!

-Samedi : Je suis sorti hier soir au resto, ou je n'ai parlé que 5 minutes en 3h30 environ. Si je me suis inscrit au resto, c'est que je connaissais l'organisatrice et l'une de ses copines et qu'en juin dernier ca s'était bien passé, et qu'on allait être huit, mais y avait de la musique ce soir là. Sinon au début j'ai vu l'organisatrice ainsi que sa copine arrivait, sa copine était "normal" pour moi, on s'est mis par hasard l'un en face de l'autre, et elle a parlé autant que moi, pas plus (je me demande si ca vient de moi, en positif ou en négatif) ou bien qu'elle était très timide et peut-être voir asperger. Et maintenant, dans la semaine je risquerai de lui dire que j'ai des sentiments, si je ne le fais pas ca va me travailler, et pour une fois que je serai dans l'égalité!
-Enfin Dimanche : Je suis allé au cinéma, avec le site amical, cet après-midi pour changer mes habitudes depuis mercredi, résultat y a eu des hauts et des bas! Mais depuis que je suis rentré je n'ai pas fais de sieste, malgrès que je sois fatigué, et je n'ai pas encore mangé (alors que je me suis dis que 19h, c'est l'heure ou je dois manger, un repère) et surtout depuis 13h environ, pas de sieste un new record.

Et le tout dans tout ca depuis mercredi je me couche vers minuit, voir plus tard.

Seul bémol dans tout ca, c'est que je ne parle quasiment pas du tout (et là que je sois autiste ou pas), donc pour faire ma formation, j'ai peur de ne pas beaucoup discuter avec eux! Mais aussi, marre de devoir sélectionner, bien réfléchir, pour chaque sortie (à savoir y a qui? ou? c'est quoi? le prix). Bon je sais que kelkun_kelkepart va me dire, reste chez toi! mais resté chez moi, le week end du moins, je me sens rejeté, même si j'ai trouvé une journée type pour rester chez moi par défaut, je préfère sortir, mais je ne dis pas sortir tous le week end, mais au moins un jours, ou bien deux jours, pour ne pas dire les trois jours.

merci de m'avoir lu!
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31630
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 19:59

Tu ne considères personne comme un objet, mais jamais je te vois parler des relations comme un truc où tu apportes quelque chose à l'autre, comme d'un échange, comme de quelque chose de réciproque.

Et c'est malsain : tu ne vois que ce que toi, toi, toi et encore toi tu peux retirer de la relation. CA NE MARCHE PAS COMME CA, que tu le veuilles ou non.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 20:54

sur le coup je suis pas mal d'accord avec cara:

une relation c'est les autres qui t'apportent des trucs mais toi aussi tu peux leur apprendre pleins de choses!
ça n'empeche pas d'etre un peu égoiste parfois mais au final une relation c'est un échange, un équilibre...

ce n'est pas interdit d'essayer d'engager une conversation quand y'a un blanc!

et oui si tu est fatigué je te conseille de rester chez toi, pas TOUS les jours pas TOUS le week end pas quand c'est "juste" une flemmingite mais une journée de temps en temps quand vraiment tu sais plus ou tu en est que tu à besoins de te poser, oui rester chez toi, faire une activitée seul ça ne te fera que le plus grand bien (tu as pu le voir ces derniers temps d'ailleur!)

autre choses: à tu un agenda, calendrier ou autre truc du genre?
nan parce que ça peu paraitre con mais noter ses RDV, les trucs à prévoir sur un agenda et/ou faire des listes c'est vachement utile!
ça permet de se vider un peu la tete et de laisser ses neurones un peu plus disponibles pour autres choses
tu note, tu oublie, et tous les soirs tu regarde ce que tu a à faire pour le lendemain... le matin tu vérifie que tu n'a pas zappé un truc pendant la nuit et tu peux commencer ta journée peinard!

c'est un truc que beaucoup de gens utilisent au quotidien!

pour les personnes autistes c'est primordial! ça aide à s'organiser dans le temps, se préparer psychologiquement pour des choses un peu plus dures que les autres
Attention! se préparer psychologiquement ça veux pas dire ruminer en se disant que c'est nul et que forcément tu va passer un mauvais moment; c'est aussi etre un minimum constructif et trouver des astuces pour que ce soit moins stressant!

bref revoit tes principes de relations sociales, fait toi un agenda si tu n'en a pas et essaye de voir les choses un peu positivement!
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31630
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 21:29

Le must niveau agenda quand on a une mauvaise gestion du temps, c'est les agendas de téléphone portable. Même plus besoin de penser à se rappeler de vérifier ses rendez vous, ca gueule une heure (ou plus, ou moins, comme tu le veux) avant le rendez vous.

Ce qui permet de s'organiser entre le moment de l'alarme et le moment du rendez vous, de se préparer psychologiquement à lever son cul de sa chaise, tout ca.

Je n'ai aucune (mais alors vraiment aucune !) notion du temps et de sa gestion. Sans ce machin là, j'étais constamment en retard, et surtout, j'avais un don pour caler trois truc en même temps et me taper un coup de stress inopiné quand je le remarquais, en général à la dernière minute quand j'allais forcément me faire engueuler par les personnes que je devais décommander.
Là, sans dire que je ne suis jamais en retard, c'est franchement nettement mieux.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
newvie492



Nombre de messages : 278
Age : 30
Localisation : angers
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 21:36

Caramel a écrit:
Tu ne considères personne comme un objet, mais jamais je te vois parler des relations comme un truc où tu apportes quelque chose à l'autre, comme d'un échange, comme de quelque chose de réciproque.

Et c'est malsain : tu ne vois que ce que toi, toi, toi et encore toi tu peux retirer de la relation. CA NE MARCHE PAS COMME CA, que tu le veuilles ou non.

Concernant le fais de parler, d'échanger, j'ai honte de ma vie, de mon passé, donc j'évite de parler de moi dans la vraie vie, par contre j'apprécie d'écouter au début sur différent centre d'intérêt mais après je retourne dans mes pensées malsaines (pour reprendre ton mot), du fait que j'ai peur de l'avenir, que je ne crois pas trop en l'avenir. En effet, je vis au jours le jours, or pour moi, j'aime bien prévoir tout à l'avance.



Note : Concernant l'agenda, c'est un détail même si j'avoue que ca peut-être utile, et donc éviter d'être pris pour un maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31630
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: retour en arrière   Dim 12 Mai 2013 - 22:03

C'est aussi que ca permet d'avoir une vision d'ensemble de la semaine. Quand tu regardes ton agenda, tu peux facilement te dire "OK, non ce jour là, je ne fais rien, je me tape dja une semaine de malade, je vais être claqué si je fais en plus tel ou tel truc". C'est pas mal le bien pour ne pas se foutre inutilement en stress.

Après, franchement dit, je pense que tant que tu auras un idéal de "vie normalo-normative formatée par la société", tu vas être insupportable avec les autres. Cash hein. Parce que si tu as à moitié honte de tes amis parce qu'ils sont wtf, si tu as honte de toi par peur de omg dire un truc à coté de la plaque, si tu veux absolument "avoir des amis et une copine POUR FAIRE COMME TOUT LE MONDE", tout ca, ca biaise complètement les relations.

Sérieux, soit autiste pour de bon, sur ce coup là : fuck les autres, leur avis, tout ca.

Les gens qui t'acceptent comme tu es, ben ils sont intéressants, et avec eux tu peux avoir une relation vraiment d'égal à égal.

Après, ca veut pas dire te présenter en disant "Salut je suis autiste, au fait je m'appelle ... "

Mais juste être avec les gens comme bon te semble, sans te prendre la tête à l'avance avec "etre à la hauteur, être normal, blablabla".

Sans déconner, je ne me présente pas en disant "Salut, je suis borderline, au fait je m'appelle Laurence" quoi.
Pourtant, j'ai aussi des fois des attitudes, des opinions, des manières de voir qui détonnent avec la norme. Et j'ai envie de dire que j'en suis plutot fière, vu la société de merde dans laquelle on vit.

Alors oui, certaines fois je me fais regarder de travers. ET ALORS ? Soyons honnête, y a aussi des gens, de préférence les gens très très normaux, que je regarde de travers et que je trouve très chiants hein. C'est normal, on ne peut pas aimer tout le monde et tout le monde ne peut pas nous aimer. C'est comme ca pour tout le monde à vrai dire.

Mais ouais, j'ai l'impression que tu fais une telle fixation sur le fait "d'être dans la norme" que tu calcules absolument tout, y compris tes relations, pour arriver à cet objectif. Et ca te fait avoir des comportements moisis envers les autres quoi.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retour en arrière   

Revenir en haut Aller en bas
 
retour en arrière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Impression de retour en arrière...
» Utilisation du plus-que-parfait dans un retour en arrière
» Nouvelle policière pour travailler le retour en arrière
» Retour en arrière
» Bébé 3 mois et demi / gros retour en arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: