Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 pouvoir mettre un mot sur le problème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: pouvoir mettre un mot sur le problème   Sam 6 Oct 2012 - 20:35

Voilà,j'ai mis très longtemps à admettre que j'ai un réél problème avec l'alcool.J'ai bu par intermittance il y a une vingtaine d'années,parce-que j'ètais mal dans ma tête,jusqu'à me rendre vraiment malade.Puis j'ai arrêtté plusieurs années,et,étant dans une période de dépression bien pire,j'ai commencé à boire jusqu'à l'ivresse chaque soir.Ensuite j'ai vécu en couple-mon copain pouvait lui-même pas mal,malgrès une cure de désintoxication antèrieure-et j'ai continué à boire souvent,mais pas toujours au point d'être vraiment saoule.Du coup,mon corps s'est habitué,et il m'en a fallu un peu plus pour être"gaie"ou plus.Six ans après,on s'est séparé,et comme je l'ai mal vécu,j'ai plus que jamais abusé de l'alcool.Bon,maintenant je suis mariée,mais justement:mon mari a toujours bu énormément,et moi j'ai encore augmenté...bref à l'heure actuel,il m'en faut énormément quoi.Pourtant je ne voulais toujours pas reconnaître le problème...c'est un ami qui m'y a aidé,parce-que lui,il l'admets.Je sentais que j'en avais besoin,alors je lui ai demandé s'il avait peur de prononcer le mot alcoolique."Non pas du tout,a-t-il répondu.J'ai déja dépassé ce stade.""Alors tu peux dire,comme ça,que...""Je suis alcoolique!!Il n'y a aucune honte à être alcoolique;l'alcoolisme,c'est une malade,comme l'anorexie;on ne peu pas avoir honte d'être malades."Il m'a dis plus tard qu'il avait compris que j'avais besoin de l'entendre prononcer ces mots avant de pouvoir les dire moi-même-ce que j'ai fais.
Depuis,j'ai fais de nombreuses journées sans alcool,et même des semaines sans alcool.Il ne me reste plus qu'à être modèrée le reste du temps,car je n'envisage pas d'arrêter totalement.Tous mes amis m'aident dans cette démarche,ce progès.
Je peux le dire:pouvoir prononcer un mot précis,c'est reconnaître qu'on a un problème,et c'est un immense pas en avant.La psychologue qui me suis me l'a confirmé.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Sam 6 Oct 2012 - 21:12

Franchement, je trouve plutot chouette la démarche.

Dis, par contre... vu que tu fais des posts assez long... Je sais, je chipote un peu, mais est-ce que y aurait moyen que tu y mettes des paragraphes, des espaces, tout ca ?
Juste une bête histoire de "facilité à lire" (basiquement, je suis dyslexique, et lire un texte qui est un mega pavé sans espace a une sale tendance à me coller mal au crane parce que ça me demande de redoubler de concentration. Ce que je trouve dommage concernant ton texte, parce que je le trouve intéressant, quoi ^^).

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Sam 6 Oct 2012 - 21:17

Mais oui,aucun problème!!!
Et merci pour le compliment...je fais de mon mieux disons.
Revenir en haut Aller en bas
sp_leen

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Dim 7 Oct 2012 - 12:51

J'ai juste quelques trucs à dire: bravo. Non seulement d'avoir accepté, et réalisé avoir un problème. Et d'avoir fait les démarches nécessaires pour y remédier. Tout le monde n'en est pas capable.
Alors je t'encourage chaleureusement, et je pense que bon nombre le ferait aussi. calins
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Dim 7 Oct 2012 - 20:05

Merci beaucoup!!
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Mar 25 Déc 2012 - 14:28

De toute façon,je n'ai guère le choix:mon mari est obligé de beaucoup moins boire-sinon,on le lui a dis,il n'aura plus qu'entre 6 et 9mois d'espèrance de vie.Il me faut donc lui donner le bon exemple,aussi compliqué que ce soit.Il peut vivre beaucoup plus longtemps s'il se modère.Son médecn traîtant lui a dis:"J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi résistant que vous.Vous devriez etre mort depuis longtemps.Mais maintenant votre foie ne peu plus se règénèrer,comme il l'a souvent fait.Il est à bout."C'est sa dernière chance...mais je ne peux pas l'attacher,quand même!!!Et s'il ne veut pas entrer dans une clinique,je ne peux pas l'y contraindre-je le ferais si je pouvais,dans son intêret.
Je ne peux que l'encourager à être plus raisonnable que jamais.En ce sens ça m'aide aussi à ne pas boire tous les jours.Mais à mes yeux ce qui compte,c'est sa vie plus que la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Pierroch

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Jeu 27 Déc 2012 - 19:24

Tout d'abord, bravo, comme ce qui à été déjà dit, mettre un mot sur son problème,
c'est reconnaître l'existence du problème et c'est une progression immense,
il suffit de voir le nombre de gens dans le déni toute leur vie pour s'en convaincre.

Par contre, si je peux me permettre, attention à ne pas se laisser enfermer par
ce mot. Moi-même consommateur, j'ai "perdu" du temps à me convaincre que
j'étais un toxicomane et que c'était le centre du problème, alors que ce n'était
finalement que le symptôme du problème caché en dessous.

Du coup, le fait de me concentrer sur mon rapport à la substance après arrêt était
, pour moi en tout cas, une autre manière finalement bien pratique de ne surtout pas
aborder ce qu'il y avait en dessous. Ma psy m'avait été d'une aide précieuse à l'époque
en ne s'arrêtant pas à comment je pouvait me qualifier mais en me poussant à aller plus loin.

bref, attention aux petites cases ><

Bien sur la compréhension de ce que l'on traverse ne suffit pas à la guérison mais
au moins permet de remettre les choses dans l'ordre et d'avancer plus sereinement
sans culpabilité ou incompréhension inutile.

L’essentiel est de continuer à avancer, c'est ce que tu fait et c'est génial.
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Jeu 27 Déc 2012 - 20:02

Oui certainement^^
D'ailleurs,ne plus jamais me"faire plaisir",ce serait évidemment une utopie,et ce serait pire que de dire"parfois",dans le sens où dans lme premier cas,il me serait quasi impossible de tenir,et dans le deuxième oui.Le tout est de trouver.J'espère vraiment y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Pierroch

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Jeu 27 Déc 2012 - 20:10

><, super état d'esprit, je trouve que c'est très bon signe pour dépasser tout ça.

Ce que je trouve vicieux avec la substance, quelle qu'elle soit, c'est qu'elle te donne l'impression
que tu pourra jamais y arriver sans mais au final le plus dur c'est de sortir du geste par habitude,
quotidien, qui remplace tout. Avec le temps, on se raccroche avec ce qui nous fait plaisir VRAIMENT
c-a-d sans substance, et ça aide au processus global de sevrage.

Allez, toutes les bonnes ondes du monde, la vie sans substance c'est chiant au début mais ça fini
toujours par valoir le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Mar 26 Mar 2013 - 19:18

Je sors d'une période où j'ai à nouveau trop bu,mais cette fois mon corps m'a lancé un signal d'alarme:manifestement il a décidé de ne plus supporté ce qu'il supportait autrefois.Ces jours où je buvais trop,j'avais des palpitations,et parfois même une sensation d'étouffement(à ce que j'ai compris,ça veut dire que mon coeur se bat pour aider mon foie à fonctionner),c'est angoissant.Et il n'est pas rare que le lendemain,j'ai des élancements dans le foie et l'estomac.De plus,il m'est arrivé de m'effondre(de m'évanouir peut-être)au milieu de mon appartement,et il paraît qu'il est impossible de me réveiller dans ces cas-là.Ca ne m'arrivait jamais avant.
Et puis quand on boit vraiment beaucoup,on perd toute mesure des choses.Hier soir,je me suis scarifiée très profondément pour la première fois depuis longtemps.
Bonne nouvelle quand même:à présent les jours où je ne bois pas,je n'èprouve plus de sensation de manque physique,raison de plus pour n'abuser que très rarement,je n'aurais aucune excuse.Et maintenant,ce n'est plus seulement pour donner le bon exemple à mon mari que je veux renouveler mes efforts,mais aussi un peu pour moi,parce-que même si la vie fait soufrir,elle apporte aussi de vraies joies-et aussi pour mes deux meilleurs amis qui me soutiennent dans ma démarche(même s'ils ne sont pas les derniers à boire lol)
Et puis j'ai remarqué une chose:quand on boit modèrément parfois,ce peut être un stimulant à l'occasion,mais si c'est vraiment trop,on ne fait plus rien de bon(quand on se couvre pas de ridicule)Ca aide de le savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Lun 15 Avr 2013 - 21:38

J'ai recommencé,et j'espère bien que c'ètait la dernière:j'ètais tans enragée que j'avais envie de me couper encore et encore,jusqu'à ce que mon corps entier soit en sang.J'ai dû jeter ma chemise de nuit tant elle était imbibée.Et lorsqu'on a bu,on ne sens rien,mais rien.
On se sens tellement minable le lendemain...pour la toute première fois,j'ai eu honte de mes scarifications.J'ai porté des manches longues plusieurs jours.
Mon mari a caché l'objet tranchant...il me l'a rendu le lendemain en disant qu'il me faisait confiance.Ca va bien.J'espère être enfin libèrée.Mon meilleur ami dit qu'il me fait confiance aussi et ça m'aide énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   Mar 14 Mai 2013 - 11:45

Voilà,j'ai multiplié les journées sans alcool-avec tout de même plusieurs rechutes sérieuses et qui m'ont fait honte-et,mon corps s'habituant petit à petit,je viens de terminer une semaine complète sans ce poison.Ces derniers jours,la sensation de manque a totalement disparut;j'en suis la première surprise.J'èprouve-depuis trois-quatre jour-un bien-être,un soulagement dans tout mon corps,j'ai l'impression de revivre,d'être plus dynamique,au point que ça me fait presque peur MORDOR...
Il y a deux jours,j'ai résisté à grand peine à un grande envie de me scarifier,mais j'ai tenu bon.
Les rechutes ne sont pas à exclure(conçernant l'AM surtout)mais niveau alcool,je ne veux plus abuser tout le temps.Il m'a été conseillé de me faire vraiment plaisir de temps en temps,tout en espaçant.PLusieurs potes à moi y arrivent bien,après avoir connu le même problème.
Mais du coup j'ai parfois tendance,pour compenser,à piocher dans les temestats de mon mari lol!Et puis il y a toujours cette phobie sociale:compliqué de s'exprimer,de"lâcher prise"sans un"coup de fouet"Si ça peut rester modèré...bref on ne peut que faire de son mieux dans ces cas-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pouvoir mettre un mot sur le problème   

Revenir en haut Aller en bas
 
pouvoir mettre un mot sur le problème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma fille en CP et la lecture - Problème avec les devoirs.
» Pouvoir de coupure renforcé par fusibles
» Problème mise en ligne vidéos Youtube
» Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: