Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque Maman est absente...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 15:36

Salut tout le monde.
Voilà quelques temps que je ne suis plus passée sur le forum. Je crée un nouveau topic car beaucoup de choses ont changées depuis mon dernier passages. Aujourd'hui, je suis presque désespérée...

J'ai 16ans, demain je rentre en terminale et ma seule préoccupation est de trouver un endroit pour pouvoir fumer mes douilles au bahut.
Il y a un an environ, je découvrais l'univers des drogues (hors alcool et tabac je parle). Je n'ai pas commencé par fumer un joint comme ont fait la plupart des jeunes, moi j'ai directement tapé dans les hallucinogènes et dissociatifs. J'ai badé lors de mon premier trip (surdosage) et pourtant, ça ne m'a pas dégoûté. Dommage. Le même été, j'ai fumé mes premiers joints, j'ai goûté la codéïne, la morphine. A cette époque, j'étais déjà assez paumée. J'avais des problèmes personnels et familiaux. J'ai consulté un psychologue, j'étais soutenue par mes amis de toujours, même par des professeurs. La défonce était pour moi, une sorte de récompense. C'était un petit voyage une fois toute les deux semaines max. Puis tout est allé très vite.
Mes problèmes perso ont dégénéré. J'ai fait la très grosse bêtise de taper 3 fois la dose habituelle de mon hallucinogène en plein cours d'histoire. Je vous raconte pas le bordel quand mon prof de français m'a retrouvée couchée au milieu du couloir du troisième étage complètement high. Bref, à l'époque, on m'a confisqué toute ma dope et on a prévenu mes parents que j'avais besoin d'aide d'urgence. Mais évidement, rien n'a changé. Dès que j'ai retrouvé un peu de liberté, j'ai foncé droit dans la rue pour racheter tout un stock.
Début des vacances, je rencontre un garçon avec qui j'ai de bon contact. Nous flirtons et sans que je comprenne grand chose, on se retrouve en couple. Mon premier petit copain était un petit dealeur de rue. Il est mignon, plein d'attention. Je crois que ça a été les moments le plus beau de ma vie. Il vivait dans une sorte de squat, à 16ans, c'était surréaliste. Durant tout le début de l'été, nous passions notre temps à repérer, vendre, acheter et se défoncer. J'étais sa princesse. Il gardait toujours de quoi triper. Nous n'étions jamais clean ensemble. C'est d'ailleurs pour ça que j'acceptais de l'embrasser, de le toucher...Au fond de moi, je savais que ça n'étais pas naturel chez moi.
Un jour, il s'est fait coincé par les flics, et il ne transportait pas que de la weed...Il m'a appelé au soir pour me dire d'aller chercher le reste de son stock planqué chez lui et qu'ensuite, ça serait finit entre nous. Je n'étais pas triste. Là, j'ai compris qu'il y avait de gros problèmes. Durant toute les vacances, j'ai consommé tous les jours. Une douille au matin, une douille au soir. Je mélange parfois avec d'autres psychotropes. De temps en temps une petite folie en tapant dans les opiacés. Je ne suis plus jamais safe.
Je n'étais pas consciente d'être addicte. Et puis quand ils ont annoncé que le produit serait retiré des ventes, je me suis effondrée. Idées noires et tout le tralala. Ce jour là, j'ai compris que ma dope m'importait plus que le reste.

En plus de tout ça, j'ai attrapé la sale habitude de me couper lorsque je suis high. Vu que je ressens moins la douleur, je peux y aller plus profondément...

Et pour finir, depuis l'annonce de mon homosexualité, je suis entièrement seule. Mes amis d'enfance mon quitté. Mes professeurs ne veulent plus m'aider depuis le dernier scandale (ou plutôt, ils me fuient). Je ne veux plus de mon psy...

Je suis perdue...


Ouf, ça fait du bien de lâcher tout ça.


Dernière édition par Caedere le Lun 3 Sep 2012 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 28
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 20:00

Je commence par dire que j'ai lu. Et que ce soit bien que tu aies pu lâché tout ça.
Après, concrètement, qu'est-ce que tu cherches par ce post (je dis pas ça méchamment, juste pour mieux cerner) : un vide-sac, des conseils pour essayer de t'aider, ou autre chose ?
Ah, oui, aussi : tes parents ne t'aident pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 20:21

En fait, je ne sais pas trop ce que je cherche vraiment ici. Je suis toujours venue quand je me sentais au plus bas, quand je ne trouve plus aucune issue...
Mes parents sont des autruches mais genre autruches de compétitions quoi. Ils font semblant que tout va pour le mieux. Ils ont été invités à rencontrer le psy, mon prof principal, tout ça. Ensuite, ils ont été sympa/collants deux semaines et puis c'est redevenu comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 20:28

Tu as essayé de leur demander de l'aide ? Genre explicitement ? Pas mal de fois les parents ne savent pas comment réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 20:34

Spleen > En réalité, mes parents sont les personnes que je fuis le plus. Je ne les supporte plus, surtout depuis cet épisode. Mon père est violent et me bafferait pour un verre d'eau renversé. Ma mère est toujours saoul ou shootée au Xanax. Non, vraiment, mes parents ne me seraient d'aucune aide...En plus, ils sont homophobes !
Revenir en haut Aller en bas
sp_leen

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 21:52

Pour tout te dire, mon ex était comme toi. Enfin, il a carrément déconné après, mais voilà.
Et perso, je pense vraiment que tu devrais fuir de toute urgence ton milieu familial, car visiblement c'est à cause de ça que tu es tombée dans la dope.
Tu devrais peut-être envisager une désintox complète, et prendre contact avec une assistante sociale, même si c'est très très dur ...
Il faudrait que tes parents soient vraiment confrontés à ce que tu traverses, parce que c'est pas anodin, surtout à ton âge.
Si tu veux qu'on parle, n'hésite pas à me demander mon adresse mail par MP.
Va parler à un prof de confiance, ou à l'infirmière de ton Lycée. Mais faut pas que tu restes seule, vraiment pas.
Courage calins
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Dim 2 Sep 2012 - 22:04

Sp_leen > Tout d'abord, merci pour ta réponse.
Pour moi, la dope était une conséquence de mes problèmes. Des problèmes qui m'ont poussé à l'Am, à consulter des psy, à parler aux profs du lycée...
J'ai déjà essayé d'arrêter, notamment lorsqu'on m'a tout confisqué, mais ce fut en vain.
Avant, les profs me faisaient confiance quand je leur disais que je resterais clean, maintenant ils disent que je leur fais peur et qu'ils ne veulent pas être responsable de mes bêtises. Je les comprends quelques parts...

J'ai abandonné la thérapie que je devais suivre avec mon psy. Je suis tombée sur la mauvaise personne, mais c'est la seule qui m'est accessible gratuitement.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Lun 3 Sep 2012 - 21:00

Il n'y aurai pas des assoc' dans l'addictologie ou les drogue ou je sais pas quoi d'autre dans le genre pour jeune vers chez toi?
Après, même si tes parents font les autruches, leur demander juste de payer un quelconque suivit et de te laisser te démerder après ça peut marcher?

pas mal d'accord aussi pour l'infirmière de ton lycée, et puis, si tu à vraiment envie de t'en sortir, je ne vois pas pourquoi on te refuserai cette possibilité en te foutant à la porte.

Bon courage pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 4 Sep 2012 - 4:43

T'as vraiment envie de t'en sortir ? Navrée, mais laisse moi te dire qu'on dirait pas. Je viens de parcourir tes messages sur ce forum, et à chaque fois que tu es venue, tu es repartie sans réelle solution ou en tout cas sans aucun plan qui tiennent la route par rapport à ton futur. Pourquoi demander de l'aide ou venir écrire ici, alors ?
Si tu veux de l'aide, accepte que les membres d'ici te donne les idées qu'ils trouvent pertinentes, ainsi que de réfléchir par toi-même, jusqu'à trouver quelque chose qui te fasse avancer par rapport à ta situation. Si tu veux juste te vider en montrant à la face du monde à quel point ta vie est mouvementée et chaque fois un peu plus trashiglauque alors que tu es si jeune... Créé un blog, plutôt.

tl;dr : De quoi as-tu vraiment envie ?
Revenir en haut Aller en bas
sp_leen

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 4 Sep 2012 - 9:47

A-lice a écrit:
T'as vraiment envie de t'en sortir ? Navrée, mais laisse moi te dire qu'on dirait pas. Je viens de parcourir tes messages sur ce forum, et à chaque fois que tu es venue, tu es repartie sans réelle solution ou en tout cas sans aucun plan qui tiennent la route par rapport à ton futur. Pourquoi demander de l'aide ou venir écrire ici, alors ?
Si tu veux de l'aide, accepte que les membres d'ici te donne les idées qu'ils trouvent pertinentes, ainsi que de réfléchir par toi-même, jusqu'à trouver quelque chose qui te fasse avancer par rapport à ta situation. Si tu veux juste te vider en montrant à la face du monde à quel point ta vie est mouvementée et chaque fois un peu plus trashiglauque alors que tu es si jeune... Créé un blog, plutôt.

tl;dr : De quoi as-tu vraiment envie ?

Euh je te rappelle que ce forum n'est pas non plus nécessairement destiné à résoudre les problèmes des autres, juste aider, et si les autres ne peuvent pas l'aider, elle y est pour rien.
Alors si elle veut se vider, elle en a entièrement le droit il me semble. La liberté d'expression, tu connais ?
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

avatar

Nombre de messages : 3394
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 4 Sep 2012 - 11:35

La liberté d'expression va dans les deux sens Sp_leen, il est vrai que ce que dit A-lice n'as rien de plaisant a entendre, mais rien dans son message n'est foncièrement faux, insultant ou quoi que ce soit, pourquoi lui reprocher de dire ce qu'elle pense ?

Ce genre de message peu bien souvent être bien plus aidant que de simple encouragement.

A-lice, bien que sur le fond je ne sois pas foncièrement en désaccord avec ce que tu dit, le simple fait que Caedre revienne continuellement prouve qu'elle cherche a s'en sortir et que bien qu'elle puisse réagir assez mal et partir sur un coups de tête se rends compte qu'elle peut peu être tiré quelque chose de ce forum, donc évitons ensemble qu'elle se trouve obligé d'encore une fois changé de compte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 4 Sep 2012 - 16:39

Chapelier a écrit:
le simple fait que Caedre revienne continuellement prouve qu'elle cherche a s'en sortir

Ou qu'elle cherche une source d'attention. Je ne dis pas que c'est forcément ça, qu'on soit bien d'accord, mais le fait qu'on revienne toujours à un même endroit parler des mêmes choses sans jamais approfondir les problèmes n'est en rien une preuve qu'on cherche à s'en sortir. Et c'est pour ça que je demandais à Caedere ce dont elle avait vraiment envie. Si elle n'a pas réellement envie de s'en sortir c'est comme elle veut après tout, ça ne regarde personne d'autre qu'elle. Mais alors, soit elle se vide sur un blog, soit elle le précise dans ses messages ici. Parce que réfléchir sur les problèmes de quelqu'un de façon à essayer de l'aider pour au final entendre dire que la personne n'est pas dans l'optique d'accepter cette aide ou de s'en sortir, personnellement ça me gonfle.

tl;dr : Arrêtez de chercher l'agressivité dans mes mots, il n'y a rien de plus qu'une véritable question.
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

avatar

Nombre de messages : 3394
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 4 Sep 2012 - 18:35

On risque d'en arriver à un débat tout autre donc je vais répondre à certaine partie de ton post en mp pour éviter de squatter celui la (si tu veux on peu aussi continuer en section débat ou autre si tu trouve que ça peu être intéressant pour d'autre personne).

Pour ce qui concerne Caedre, ses départ on généralement eux lieu à des posts qu'elle à mal pris / mal interpréter. Le faite qu'elle persiste a venir sur ce forum alors qu'elle y reçoit des réponses qui lui sont désagréable (mais qui ont le potentiel de la faire avancer) tel que le tiens me font penser que même si elle a du mal elle a le désir d'avancer.

Et je ne trouve pas tes message agressifs mais leurs formes et leurs tons font qu'ils peuvent être assez mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Mar 4 Sep 2012 - 22:41

Merci Brise_pate. Mais je ne sais pas si c'est ce genre de solution que je cherche. Les psys, les centres de jeunes, associations, j'ai déjà testé (avec ou sans l'accord de mes parents, avec ou sans eux) et c'est vraiment pas ma tasse de thé. J'ai plutôt l'impression que c'est à moi de me soigner en quelques sortes. Cependant, là je n'y arrive pas...

A-lice > Je l'ai dit plus haut : je ne sais pas vraiment ce que je cherche ici. Un peu de tout je suppose. Mais j'attends quand-même quelques réflexions qui pourraient me faire avancer. C'est ce que je cherche sur un forum comme celui-ci.
Rencontrer des gens qui vivent la même chose que moi ou qui ont vécu quelque chose de similaires peut-être intéressant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Mar 11 Sep 2012 - 20:18

J'avais trouvé une raison d'arrêter. Une vraie raison. C'était d'ailleurs plus qu'une raison, c'était un avenir, un espoir. Avec mon meilleur ami (il a quelques années en plus que moi), on a toujours eu beaucoup de respect pour les militaires de carrières. Dans l'armée belge, vous êtes payé, logé, nourri pour étudier.
Ce qui m'intéresse plus particulièrement : la médecine. J'adorerais travailler pour le SMUR, sauver des vies ; faire quelque chose de bien dans ma vie. Je sais que c'est difficile comme études, mais j'étais vraiment motivée...Les premiers tests se passent en Janvier.

Mais voilà, mes parents en ont rien à faire. Mon père ma dit, je cite "T'es trop conne pour faire une licence alors la médecine, laisse-moi rire. T'es bonne à rien de toute façon. Va au forem tout de suite, ça sera plus utile". J'essaie de m'en sortir, je me débats pour ne pas avoir tout le temps les idées noires et ce con m'enfonce dès qu'il en a la possibilité, répétant sans cesse que ma soeur aînée est plus intelligente, plus douée que moi. Evidemment, elle n'a jamais du aller chez le psy, elle ! Elle a toujours fait mieux que moi de toute façon. S'il avait été là, s'il avait été un père présent et aimant, j'en serais peut-être pas là.

Ma famille, c'est comme un autre boulet qui m'entraîne vers le fond.

- Coup de gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 11 Sep 2012 - 22:05

Pourquoi tu parles de ce projet au passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Mar 11 Sep 2012 - 22:08

Parce que mon père a sans doute raison et que mon ami et moi ne sommes que de doux rêveurs...
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 28
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 11 Sep 2012 - 22:09

Et qu'est-ce qui te fais penser que ton père a raison ? Parce que dans ta citation, il cherche à te descendre en flèche. Ça ressemble pas vraiment à un jugement objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Mar 11 Sep 2012 - 22:23

Parce qu'il a toujours été comme ça...Il aurait voulu que je ressemble à ma soeur aînée. Elle travaille à l'OTAN, alors pour eux elle a tout réussi dans la vie.
Bref, je ne crois pas mon père à 100% mais c'est démotivant. A chaque fois que j'aurais besoin d'eux, ils ne sont jamais là.
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 28
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mar 11 Sep 2012 - 22:28

Ok. Je vois mieux le problème. Je comprends à quel point c'est démotivant, pour avoir vécu quelque chose de similaire. Mais tiens bon. Tu n'as pas à accomplir le rêve de tes parents. Ta soeur est différente de toi, tu as le droit de tracer ta propre voie.
C'est ta vie, pas la leur. Si tu as envie de faire la fac de médecine, fais-le. Si tu te plantes, c'est pas le drame du siècle. La réorientation, c'est toujours possible.
D'expérience perso (donc pas valeur universelle), vouloir se conformer à ce que les parents veulent de leurs enfants, ça donne pas toujours un résultat positif.
Revenir en haut Aller en bas
Darmowe

avatar

Nombre de messages : 4659
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   Mer 12 Sep 2012 - 0:27

T'as quoi à perdre à essayer?

Si j'ai bien compris et que c'est comme en France, t'es logé/nourri et tout, donc t'as même pas besoin de demander à tes parents de te financer. Alors si c'est ton rêve, fais le, pense à toi avant tout, c'est ta vie.

Et puis c'est pas exclu qu'il change d'avis par la suite, pour le moment ils ont des doutes, mais si tu leur montre que tu veux réussir et que t'en donnes les moyens, ils seront déjà plus pour.
Parce que là justement en te décourageant cash t'es juste en train de leur donner raison, alors que si tu t'accroche et que tu te bats pour réaliser ton rêve, t'as déjà plus de chance d'y arriver et en voyant vraiment que tu fais tout pour réussir, il y a des chance pour qu'ils reviennent sur leur position.

De toute façon dans la vie, on aura toujours des gens qui n'approuverons pas nos choix, à nous de faire en sorte de leur prouver qu'ils ont tord.

Revenir en haut Aller en bas
Caedere

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Lorsque Maman est absente...   Mer 12 Sep 2012 - 17:48

Oui, j'ai déjà pu observer que suivre le chemin des parents sans en avoir la volonté, c'est foncer droit dans le mur.
Cependant, la tentation est forte et ma volonté fragile, je ne sais pas si je vais tenir. Ça serait tellement plus simple de faire une licence en français et d'aller enseigner. En plus j'aurais ma liberté.

Je ne sais pas, comme d'habitude je suis indécise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque Maman est absente...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque Maman est absente...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche témoignages maman avec flp qui l'a "transmis"
» sommeil perturbé, maman déboussolée
» MAMAN 3 ENFANTS....QUI ME SUIT
» Petite future maman
» une pensée pour ma maman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: