Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Moi et mon sentiment permanent de vide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Sam 25 Aoû 2012 - 16:42

De quel déclic tu parles ? Celui qui pousse à commencer, ou celui qui pousse à arrêter.
Après, parler de l'AM, c'est bien, mais si ça ne mène nulle part niveau constructivité... Si tu veux pas arrêter l'AM c'est ton choix, mais de quoi veux tu parler ? Juste de l'AM, ou d'autres choses (parce que, pour reprendre ce que disait Cara, t'as pas l'air de te sentir satisfaite de ta vie) ?
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Dim 26 Aoû 2012 - 8:38

et puis bon, si tu te mets à notre place (ou en tout cas, à la place de certaine personne sur ce forum), tes postes ça fait un peu:
"je suis entrain de crever, mais je vais pas d'aide"
ah. donc on te regarde et te fait la causette gentiment en attendant que tu creve alors qu'on aurai peut t'aider?
uhh je conçois moyenenement la chose pour ma part.

et puis ce n''est effectectivement peut etre pas ce que tu as voulu dire, mais ce qui ressort vraiment de tes postes, c'est en gros, comme l'a dis Wicked et/ou Cara:
que ton but est:
" de te rouler stérilement dans ton caca en ayant tout plein d'attention"
alors que tu n'as:
"pas l'air de te sentir satisfaite de ta vie"

certe, tu dis ne pas vouloir d'aide, mais au font de toi, tu n'en veux ou n'en a réellement pas besoin?
si tu prend un peu de recule sur la situation ou sur ce qui se dégage de te postes, je crois que tu devrai comprendre notre réaction, et/ou te rendre compte qu'il y a un(des) problème(s) et qu'on ne demande qu'à t'aider pour l'instant (et non à te prendre si ça dégénere vraiment ^-^)(enfin, pour ma part en tout cas)



Revenir en haut Aller en bas
Aloysius



Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Dim 26 Aoû 2012 - 14:02

J'avoue que je vous trouve vachement agressifs avec elle sur le coup. Oo


Bref,

Titenomie, j'ai remarqué que tu fais bien souvent référence au fait que tu n'as pas envie d'arrêter de t'AM. J'en déduis (peut-être à tort) que tu as eu souvent la remarque que l'AM c'est le mal absolu, le truc qu'il faut arrêter etc... Sauf que sur AM, c'est pas vraiment le genre de discours. Tu ne veux pas arrêter l'AM ? Ok. C'est pas grave. ('fin, après si t'as tendance à creuser des trous dans ta jambe ou à taper dessus avec un marteau jusqu'à ce que ça s'entende à 10mètres, là, ça peut poser des problèmes, mais bon).

Si tu es venu ici pour savoir si tu es folle, la réponse de Poumon d'Acier est assez claire sur le coup. Et au cas où: non. La folie, je ne sais pas ce que c'est, mais ça n'est certainement pas maltraiter son corps et son esprit parce qu'on va mal. (j'entends par là, boulimie, am et haine de toi que tu développes dans le premier message)
Revenir en haut Aller en bas
titenomie



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Dim 26 Aoû 2012 - 14:21

Merci pour cette réponse que je trouve plus constructive.

Si je suis la, c'est pour essayer de me comprendre.
Je ne suis pas bete, je sais que quelque chose cloche dans ma tete.
Mais je ne supporte ni les donneurs de lecon, ni les pseudos psy.
Je veux simplement discuter, avoir des avis, voir si des gens ont la meme facon de voir les choses que moi ou non.
Je sais ce que je dois faire : etre suivi médicalement.
Mais pour moi, c'est trop dur d'aller voir quelqu'un et lui dire droit dans les yeux "je m'AM, je me fais vomir, je m'enferme, je m'isole, j'angoisse etc etc"
C'est plus simple d'etre lue par de parfaits inconnus, enfin pour moi.
Et juste discuter.
Certains rassurent sans s'en rendre compte, et le simple fait de les lire, est réconfortant.
C'est juste ca que je recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius



Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Dim 26 Aoû 2012 - 14:37

Je pense que tu prends le problème dans le mauvais sens. Après, peut-être simplement une manière de parler, mais rien ne "cloche" dans ta tête. Cette formulation est vachement péjorative, et te place à la limite en coupable de la situation. Me semble pas que souffrir soit quelque chose dont on peut être coupable.

Néanmoins, il est vrai que ce forum (je fais une généralisation, j'aime pas, mais fuck off) a l'habitude de dire, grosso merdo, que si ton intention est de te laisser couler et de bien le montrer, ça va pas le faire.

Pour autant, j'ai pas foncièrement cette impression pour ma part.

Tu sais que tu as besoin d'être suivie médicalement, dis tu. Franchir le pas pour aller voir un psy parce qu'on sent qu'on n'a pas la ressource seul, c'est pas toujours aisé. Néanmoins, rien ne t'oblige à déballer l'intégralité d'un coup. Quand on s'entend avec un psy (parce que s'il n'y a pas entente, le truc foire à mon sens, donc faut chercher le bon), la relation avec se développe au fur et à mesure. On parle du début. On continue. On explique petit à petit.

Maintenant, tout ce dont tu parles ici, ça reste des conséquences. Tu les relies aux abus dans ton enfance ?
D'ailleurs, au passage, question, il y a eu des répercussions suites aux abus, ou c'est resté "dans la famille" ?
Revenir en haut Aller en bas
titenomie



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Dim 26 Aoû 2012 - 19:21

Je ne suis pas capable de trouver des raisons a ce sentiment de vide, qui me pousse à l'AM...
Les abus en sont peut etre la cause, mais franchement je ne vois pas en quoi.
Hormis ma haine pour ce pourri.
Tout cela est resté dans la famille, seuls mes grands parents paternels sont au courant et je ne suis meme pas sure qu'ils nous aient cru.

Je vais prendre un rdv... mais j'ai tellement peur de pas tomber sur la bonne personne, et de devoir rester comme ca longtemps.
Je me vois tomber petit à petit..
Enfait j'ai l'impression qu'on est deux, la consciente, et la pas consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Lun 27 Aoû 2012 - 10:48

Les psys, ils y vont petit à petit. Ils ne vont pas t'agresser sur les sujets sensibles dès le début. De plus, un psy, tu peux en changer jusqu'à ce que tu trouves le bon. Ça peut prendre un certain temps, mais ça ne doit pas te décourager pour autant. Aussi, tu peux utiliser le moyen de la lettre avec le psy, pour lui parler. C'est ce que j'avais fait quand j'avais du mal à parler de certains sujets, et ça a plutôt bien marché.
Après, il faut aussi savoir que aller voir un psy, ça ne veut pas dire aller mieux dès le deuxième RDV. C'est un processus qui prend du temps.

Qu'est-ce que tu veux dire par consciente et pas consciente ?

(Et toutes mes excuses si mes posts t'ont paru agressifs, ce n'était pas le but).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi et mon sentiment permanent de vide   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi et mon sentiment permanent de vide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le sentiment de vide affectif
» Je vide mon sac
» Vide dressing d\'OTALIA du 44 au 50
» J'ai vomi dans le vide >
» Vous ressentez un sentiment d'amour indescriptible? c'est votre ange gardien qui entre en contact

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: