Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérard



Nombre de messages : 1404
Age : 27
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: La haine   Sam 21 Avr 2012 - 2:43

Comme dirait ma voisine, putè jé tro la héééne koi!,

J'y peux rien, plus le temps passe j'ai la haine, contre les autres, contre moi-même, contre tout, je ne vois que les défauts et j'oublie de penser aux qualités. C'est assez fatiguant, je ne sors plus de chez moi parce que dès que je mets un pied dehors je commence à m'énerver sur la connerie des gens (oui je sais ça n'e vaux pas la peine, etc), sur la merditude des choses, sur moi qui rentre définitivement dans la catégorie des IBM incompatible. Ca devient presque un TOC, je passe mon temps à trouver des défauts à tout, à me plaindre mentalement, aussi bien des autres que de moi qui n'est pas foutu d'adopter mes propres principes.
J'ai l'impression d'être une chimère, une métastase, un virus, une merde, un traitre. Encore pire que les autres car moi je vois leur connerie. Sauf que ça va trop loin, ça devient systématique tellement tout me fait gerber que j'arrive plus à distinguer le grain de l'ivraie.
Je suis un moraliste, un idéaliste, une putain de saloperie de rêveur, et j'arrive pas à vivre dans un monde qui n'a pas la moitié de la conscience que j'ai des choses. Oui je me dis supérieur aux autres, je dois être supérieur aux autres, je dois vivre selon mes standards, car selon les leurs, je suis une pire merde que celle que je suis selon les miens.
Le fait que je sois désagréable avec tout le monde, célibataire depuis un an et demi et que je n'aie quasiment plus d'amis doit venir de là.
Un psy m'a dit que j'exigeais toujours plus des autres parce que c'était ma façon de me venger du fait que j'étais "incompris", et que j'étais castrateur vis-à-vis des autres. lol. Ouais, t'as raison.
Sauf que les autres sont castrateurs vis-à-vis de moi-même aussi, alors si faire un donné pour un rendu, c'est être exigeant, so be it.

Mais encore une fois, how I am kidding ? Je suis incapable de mener à bien mes propres projets, les autres n'ont rien à voir là dedans.
Peut-être que c'est de la jalousie. Quand je vois les gens se lever tous à 6h30 pour aller travailler pendant 8h et recommencer ça tous les jours pendant 40 ans, l'envie se mêle au dégoût. Parce que moi je tiens leur rythme une semaine, je reste au lit pendant deux, et je viens encore d'en faire l'expérience. Je suis constamment faitugé, je n'arrive pas à tenir ce rythme de malade. Mon psy me demandait d'un air accusateur si je pensais que j'avais besoin de plus de vacances que les autres, et j'ai répondu non, mais à la réflexion, bien sûr que si j'ai besoin de plus de repos que les autres. Je suis comme la batterie d'un vieux portable, je me décharge super vite et je suis complètement inutile.
Où s'arrête la bonne foi et où commence la fainéantise, aucune idée.
Faut dire aussi, je suis comme ça parce que j'arrive pas à trouver un truc qui vaille la peine d'être autrement.
Je suis fatigué de tout, même de lire. D'ailleurs je viens de me débarasser de plus de la moitié de mes bouquins. La seule chose que je tolère encore c'est les séries tv. C'est passif, c'est rassurant, et même si c'est souvent chiant, simpliste et niais, ça n'implique pas que je sois en dehors de mon plumard.

J'ai pas envie de vivre aux crochets de la société, mais vivre par moi-même me semble tout autant insurmontable. Quoique je fasse, où que je sois, je me sens coupable. Tous les jours j'ai envie d'en finir, tous les jours j'invente sans m'en rendre compte de nouvelles façons de le faire, mais même ça putain ça anime ma culpabilité.
J'ai l'impression que quoi que je fasse ce sera mal, malsain, inapproprié et pitoyable.
Du coup, je reste au plumard et je me regarde pourrir, et malgré la culpabilité qui va avec, je me dis que ça m'évite au moins de me faire du mal à moi et aux autres.
Voila.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard



Nombre de messages : 1404
Age : 27
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: La haine   Sam 21 Avr 2012 - 3:38

Et c'est quoi ton truc pour arriver à fonctionner ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine   Sam 21 Avr 2012 - 13:16

Citation :
Un psy m'a dit que j'exigeais toujours plus des autres parce que c'était ma façon de me venger du fait que j'étais "incompris", et que j'étais castrateur vis-à-vis des autres. lol. Ouais, t'as raison.
Sauf que les autres sont castrateurs vis-à-vis de moi-même aussi, alors si faire un donné pour un rendu, c'est être exigeant, so be it.

Ce qui est dommage dans ce fonctionnement, c'est que ce qui s'applique à ces autres, castrateurs vis-à-vis de toi, s'applique aussi à ceux qui ne le sont pas (oui parce que ça existe, si si). Le fonctionnement fait pas de différence, alors ouais c'est dommage, parce que même si certains peuvent comprendre, pas sûr que beaucoup resteront si tu les traites de la même façon que les autres cons qui exigent la normalité ou autres trucs et valeurs du genre.
Impression que ça ne veut rien dire tout ça (et pourtant, c'est clair dans ma tête). En espérant que tu saches lire entre les lignes.

Bref.

Onagre a raison, c'est pareil pour les autres. Je crois que tout le monde est plus ou moins souvent en train de se battre contre l'envie de rester au lit à ne rien faire, ou X variantes.
Après, il y a pourtant des trucs qui font "fonctionner". Les passions, les désirs, les envies, les buts. Tout ce qui implique qu'on se donne les moyens de le réaliser, parce qu'of course, ça se réalisera pas tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard



Nombre de messages : 1404
Age : 27
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: La haine   Sam 21 Avr 2012 - 14:56

Je vois ce que tu veux dire.

Je me disais bien qu'on allait me répondre ça, les passions, les buts, toussa, mais j'en ai pas moi. Et vu toutes les conneries que j'ai déjà essayé je doute d'en trouver un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Snow.



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: La haine   Sam 21 Avr 2012 - 16:26

C'est horrible cette sensation. Ca m'arrive aussi parfois de me sentir comme ça, mais la plupart du temps ça finit par passer parce que je me persuade que je fais partie de cette masse et que je dois y rester coûte que coûte.
Ca me fait un peu penser à La Nausée de Sartre et cet homme qui déteste l'existence, l'humanité, les autres...

Tu devrais peut-être te défouler en écrivant, en composant si tu joues d'un instrument... Transformer cette 'haine' en art ?
Ah oui, c'est vrai tu ne supportes plus que de regarder des séries TV.. Bois un café et bouges toi :q
Désolée, mais je ne sais pas trop quoi te conseiller. Ca fait longtemps que tu es dans cet état d'extrême fatigue ?
Peut-être devrais-tu arrêter de chercher la perfection, même si c'est dur pour 'une putain de saloperie de rêveur'. Je le comprends parfaitement, mais justement peut-être que l'art pourrait t'aider à créer ton propre univers où tu contrôlerais tout. Je pense que c'est clairement un manque de pouvoir qui te trouble. Tu n'arrives plus à contrôler ton corps qui ne tient plus la distance, tu envies d'une certaine façon les autres et cela te pousse à les détester. Mais peut-être sont-ils tous en proie à la même haine, la même lascitude ?

Bon courage à toi, j'espère avoir pu t'aider, ne serait-ce qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
lilith95



Nombre de messages : 183
Age : 21
Localisation : Lille
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: La haine   Mer 25 Avr 2012 - 23:25

Je vois ce que tu veux dire, je vis la même chose au quotidien. Je ne supporte pas que les gens me fassent ce que j'appelerais des critiques même si elles n'en sont pas. Les gens me déçoivent en permanence, ils ne sont pas à la hauteur de ce que j'attends d'eux sans savoir réellement ce que j'attends ... Bref. Ma réponse va surement paraître inutile mais bon, il n'y pas cinquante solutions je pense : ne pas avoir beaucoup d'amis ce n'est pas très grave, l'essentiel c'est la qualité de ces amitiés, essaye de rester le plus ouvert (même si c'est loin d'être facile) et cherche des activités, libère ta "haine"
Voilà je sais pas trop quoi te dire d'autre si ce n'est bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La haine   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
La haine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haine collegue de travail
» (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?
» Païens contre la haine
» Haine particulière de Satan contre la femme.
» La haine parfaite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: