Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 début d'année difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirina-Tsiky



Nombre de messages : 125
Age : 21
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: début d'année difficile   Jeu 20 Oct 2011 - 20:13

9.5 en physique, 7 en maths, 8.5 en chimie, 8 en philo, 12 en allemand, 14 en histoire. BAH BRAVO.



Tout doucement il revient… il se fraye un passage entre mon esprit et mon corps, il frappe douloureusement à la porte de mon cœur. Ce sentiment perdu, ce sentiment d'enfant. Tu sais le jour où tu as compris que ta mère ne voyait en toi que l'occasion de vivre ce qu'elle avait échoué à vivre? TU sais le jour où tu t'es aperçue qu'une mère qui te balançait des choses à la gueule ça ne te suffirait jamais comme présence rassurante. Le jour où tu as compris que tu attendrais toute ta vie que quelqu'un vienne te sauver. J'avais pourtant réussis à avancer, à me faire à l'idée que j'allais devoir me débrouiller seule mais parfois... c'est si dur d'abandonner ses rêves d'enfants.

« Tu as besoin de quelqu’un » Pas n’importe quel « quelqu’un », la bonne personne, celle qui t’écoutera et te consolera. Celle qui sera là pour comprendre et rassurer. Celle qui t’apportera un espoir nouveau pour l’avenir. Et tu es seule. Elle manque et ce sentiment ne fait que te rappeler que désormais que tu as renoncé à lui, il te faudra pour toujours avoir la force de le vaincre. Car tu n’as plus personne devant tes yeux qui pourraient potentiellement être là pour t’écouter. Et puis tu n’es même plus amoureuse. Que vas-tu faire de ta vie ? Tu n’as plus même un avenir pour t’occuper l’esprit. Te voila définitivement seule ma chère. On paye tous. Tu le savais, tu le savais depuis toujours que tu devrais payer ses distractions divines qu’on t’envoyait dans ta jeunesse pour que tu te constitue assez de force et tombe finalement de haut. Si tu n’as pas de parent pour t’écouter c’est ta faute, si tu ne veux pas leur parler, c’est ta faute mais tu n’avais pas le droit d’espérer cette attention d’une autre. Paye le maintenant, souffres. TU le mérites. TU mérites d’être malheureuse et de rater. Elles font du bien ces mauvaises notes, elles sont justes. Elles sonnent justes. Enfin justice est faite et tu vas pouvoir te vautrer seule dans une mare de boue sale et répugnante comme ton âme. Haha. Quel délice de te voir enfin punie. Et toi, au fond de toi, tu le sais que tu les mérites ces mauvaises notes, tu le sais que tu dois les accepter, sans pleurer, sans sourciller. Ne soit pas hypocrite, tu es sans capacités. Acceptes les et souris, n’emmène pas d’autres que toi dans ta chute, ou tu payeras, encore et toujours ton incapacité. J’aimerai tant avoir quelqu’un en tête, une idée, une pensée pour divertir ces rondes funestes qui tournent inlassablement en moi. Et tu ne sais plus écrire. Encaisses. Sale conne.

Tu dois y arriver. Liam, celui qui te plait. La gym, ta passion. Tu dois y arriver si tu veux que les gens te supportent. Ils ne pourront jamais t’apprécier, tu en es parfaitement consciente, mais te tolérer peut être. Personne ne pourra jamais t’aimer pour ce que tu es. Personne ne viendra te sauver petite idiote. Personne ne le voudrait. On préfère te laisser crever. Echec. Encaisse. Encaisse. Encore des coups, rien que des coups. Au ventre, au travers de la graisse. Souffres et serres les dents. Tu pourrais être raisonnable et être heureuse. Tu mérites d’avoir mal. Coupes toi. Seulement Il faut être fort pour manipuler les gens. Il faut jouer le bonheur si tu veux qu’ils aiment l’illusion que tu renvois. Toi, petit caméléon, tu es une petite fille fragile, un garçon manqué lesbienne, ou un « phénomène d’énergie », qu’importe... à la fin de la journée tu n’es plus rien qu’un potentiel inachevé… Tu gâches toujours tout Aude. Encaisse. Echec. Fin de la partie, les gens réels gagneront toujours sur les illusions. Le palpable remporte toujours sur le rêve. Que ce passera t’il quand tu ne trouveras plus la force de rêver ? Encaisse. Encaisse comme toujours. Tu es une comédienne parfaite mon Aude, mon caméléon de cauchemars. Tu es malfaisante, tu es malsaine, déséquilibrée. Apprends à te soigner, apprends à t’en sortir seule, tu ne mérites pas l’aide des autres. Ne gaspille pas le temps des heureux, des vivants. Tu n’es que le pale reflet d’une vie sans âme. Souris, même les fantômes peuvent prétendre au plaisir. Régales t’en, vole le au vivant mais n’oublie pas… un jour tu payeras.
Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Jeu 20 Oct 2011 - 21:44

J'ai lu ton texte.
Qu'est-ce qui te fais penser que tu mérites de te vautrer, ou que ces mauvaises notes sont méritées (et au passage, 12 en allemand et 14 en histoire, c'est quand même pas mal) ?
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky



Nombre de messages : 125
Age : 21
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Sam 22 Oct 2011 - 12:13

Je dois vraiment assuré dans les matières littéraires pour rattraper mon niveau en scientifique, donc 12 ou 14 c'est un peu léger.
Ce n'est pas une idée raisonnable,c 'est juste un ressenti. je le ressens en moi, je suis comme on m'a toujours décrite: une mauvaise personne manipulatrice. Et le masque s'en va, les profs voient ma vraie nature: je ne vaux pas plus d'un 7/20.
Cette idée ne m'a jamais quitté que j'étais quelqu'un qui trompait les gens, que mes réussites étaient des manipulations, des hasards et qu'un jour le monde s'en apercevrait. Je sais que ce n'est pas rationnel, mais je le ressens comme ça et je 'nai plus le courage de me relever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: début d'année difficile   Sam 22 Oct 2011 - 16:12

Nirina-Tsiky a écrit:
Ce n'est pas une idée raisonnable,c 'est juste un ressenti. je le ressens en moi, je suis comme on m'a toujours décrite: une mauvaise personne manipulatrice.
Il faut être intelligent pour être manipulateur. Tu estimes en être une, parce que tu peux réussir? ça représente quoi une note, pour toi?
Je vais citer quelqu'un, on est qui l'on décide d'être.

Nirina-Tsiky a écrit:

« Tu as besoin de quelqu’un » Pas n’importe quel « quelqu’un », la bonne personne, celle qui t’écoutera et te consolera. Celle qui sera là pour comprendre et rassurer. Celle qui t’apportera un espoir nouveau pour l’avenir. Et tu es seule.
Cette personne, ça peut être toi. La part dévalorisante de toi est bien présente, mais est-ce que tu arrive à être attentive à celle qui te valorise? Qui t'encourage, reconnais tes qualités? ça vaut le coup de la construire.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Dim 23 Oct 2011 - 23:43

J'ai lu.
Arrête moi si je dis n'importe quoi :
Tu les attendais, ces notes, parce que l'image et la valeur que tu as l'impression de renvoyer, celles que tu as l'impression que les autres t'attribuent ne sont pas conformes avec l'image que tu as de toi, et c'est très fatigant et dérangeant, ce décalage. Peut-être même qu'elles sont arrivées parce que tu les attendais, ces notes.
Bon, ben, voilà, tu n'es pas infaillible, comme tout le monde, ça fait mal et tu as le droit d'en souffrir, peut-être d'autant plus que tu as construit une grosse partie de ton identité sur tes réussites scolaires et tes succès divers et variés, peut-être parce que tu as le sentiment (peut-être à juste titre, je ne connais pas ton entourage) que l'amour que les autres te portent est conditionné par ces résultats.
Mais dommage... un 7 en maths, ça ne remet pas en question tes capacités. Dommage, peut-être que tu n'as pas besoin de péter des scores dans ces matières pour devenir bonne voire excellente dans ce que à quoi tu aspires. Ça ne prouve pas soudainement que tu es vide, sans âme, sans rien. Ce serait beaucoup trop facile, sinon.
Ce sont des notes, qui sont une valeur attribuée à une performance spécifique sur un moment spécifique par une personne spécifique, pas le Jugement Dernier par le Dieu Absolu sur ta personne, qui ne viennent donc pas mesurer tes capacités intellectuelles et l'honnêteté avec lesquelles tu les investis, voire même qui ne mesurent pas la compréhension et l'assimilation des notions sur lesquelles portaient tes devoirs... juste une performance sensible à ton état de fatigue, de stress, etc etc...

Se dire qu'on n'est pas capable, seul, qu'on mérite un échec, "fatalité", "jamais", "payer" etc etc... c'est se tirer dans les pattes pour éviter de prendre le risque d'essayer et ne parvenir qu'à un échec, souvent.

Je ne te connais pas, par contre je reconnais dans ton discours pas mal d'éléments qui ont composé le mien à certains moments et qui restent un vieux réflexe de pensée introspective les jours où ça ne va pas.
Un vieux réflexe, un vieux schéma, un vieux système, un vieil engrenage. Qui mène à pas grand chose.
Y a pas que la performance. Y a pas que des chiffres sur un bout de papier. Y a ce que toi tu as envie de vivre, pour toi, et avec les autres.

Qu'est ce que tu as envie de vivre, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky



Nombre de messages : 125
Age : 21
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Jeu 3 Nov 2011 - 21:13

C'est juste que c'est une impression qui me poursuit, une impression simple et pourtant si cruelle. Une habitude, une spécialité: travailler et ne pas y arriver. Depuis que je suis petite je n'ai jamais reelement réussi à trouver ce qui me conviendrait, ce dans quoi je m'épanouirai. TOut ce que j'ai aimé, tout ce à quoi je me suis interessée, j'ai toujours été la dernière. Je fais de la gym et de la danse depuis 10 ans, je suis dans un groupe compétition mais le plus faible qui existe alors que je m'engage énormément. J'ai mis 3 ans de plus que la norme à passer dans le groupe supérieur. Je joue de la guitaire depuis maintenant 12 ans... mon prof m'a expliqué que j'avais le niveau d'une personne qui en a fait pratiquement 5 voir 6 ans. Toutes les activités que j'ai testé, toutes les relations dans lesquelles je me suis engagée, j'ai l'imrpession de n'avoir vécu que des echecs. je sais que ça ne semble pas objectif mais... je ne suis pas le genre de personnes douée. Capable de réussir quelque chose. Je rate tout ce que j'entreprends. jusqu'ici au lycée ça allait, je sauvais les meubles car il ne fallait pas trop de capacités, mais depuis deux ans je coule. Les gens ne comprennent pas, j'ai toujours été une personne souriante et travailleuse. Pourtant je chute et les profs ne comprennent pas: "mais aude, tu as réussis les exercices à la maison, je ne vois pas pourquoi tu n'arrives pas les controles: il suffit d'apprendre à appliquer à des cas différents" puis ils ont observés mes controles" écoutes tu n'auras qu'à prétendre à un 10/20 et tu auras ton bac au moins on a pas tous des capacités exceptionnelles" apparement dès que les capacités sont en jeux, j'atteins mes limites. Mais je ne veux pas moi, je veux réussir. Je veux bien travailler à saigner et pleurer, mais si ça ne suffit pas je ne sais plus quoi faire.


Une note scolaire ça représente le dernier palier qui me maintenait à la surface. Désormais je peux couler doucement je crois.
Ce que je veux? M'épanouir. Enfin.


merci d'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: début d'année difficile   Sam 5 Nov 2011 - 14:34

Et le plaisir dans tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Patapomme



Nombre de messages : 15
Age : 20
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Sam 5 Nov 2011 - 18:39

Le talent est relatif, et c'est sûr que si en tout on se compare à d'autres meilleurs que nous on peut avoir l'impression de ne pas être doué. Pour tes activités, peut être faut il que tu te dises que tu les fais parceque tu aimes faire de la gym, tu aimes jouer du piano, et c'est pourquoi tu as envie d'améliorer ton niveau. Je suis sûre que tu es quelqu'un de bien ! Tu as tes qualités, tes défauts, et tu n'es pas née pour couler mais pour vivre :p

Les notes, ça se rattrape, c'est encore le premier trimestre et rien n'est encore joué pour l'année Smile j'ai remarqué ta détermination à réussir, c'est cool Very Happy mais par contre "travailler à saigner et pleurer" n'est pas une solution pour faire monter tes notes. certes tu travailles mais ton moral descendra. fais des pauses, alterne entre devoirs & moments de plaisir, détente. par exemple les bains de temps en temps, ça te détend peut être, regarder un film ou lire un bon bouquin histoire d'oublier un peu tes tracas.

Surtout ne perds pas tes rêves, tes buts, tu as une idée de métier en tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky



Nombre de messages : 125
Age : 21
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Dim 6 Nov 2011 - 18:09

Je ne ressens presque plus de plaisir, il est devenu étranger à ma vie ou plutot c'est moi qui suis devenue une étrangère à la vie, à ses joies comme ses mahleurs. Sauf cette p*tain de déception. ELle elle reste là, elle consume le reste de coquille qui me sert de masque humain. Je croule, je craque, j'abandonne. Je ne sais pas ce que je vais devenir. Rien. Et quand bien même j'aurai une fac ou une école acceptable, qu'est ce qui me donnera envie de me lever le matin? Mes études? Je ne sais plus. Je ne sais pas avoir de la volonté si l'avenir me parait sombre et sans interet. Puisque les meilleurs moments sont derrières moi. Puisque le bonheur, le plaisir, les pleurs sont loins où suis je censée aller? comment puis je trouver l'envie de travailler là où je n'entrevois que des echecs et de l'ennui?

JE ne sais pas doser, soit j'ai une volonté suicidaire soit je pleure d'ennuie et d'incapacité à me motiver.

Une idée de métier.... enseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Dim 6 Nov 2011 - 19:36

Et naviguer à vue, une chose après l'autre, un objectif pas trop facile ni trop difficile pour être atteignable et stimulant en même temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: début d'année difficile   Ven 11 Nov 2011 - 21:30

Et commencer par penser à ton bac, avant de désespérer sur l'avenir ?
Je veux dire, je comprends que ça t'inquiètes, mais focalise-toi sur ce qui te permettras l'accès à des études supérieures. Parce que là, j'ai quand même l'impression que tu as plus ou moins décidé d'office que ça ne marcherait pas.

Et si tu as des difficultés en cours, tu ne peux pas trouver un moyen de te faire aider par quelqu'un ou d'avoir un soutien scolaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: début d'année difficile   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
début d'année difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Année difficile??
» c'est si dur la seconde année ?
» Celine 1ere année CNED
» BONJOUR recherche stage pour confirmer ma première année bts électrotechnique
» SVT : Programme et année scolaire en collège difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: