Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CerealKiller



Nombre de messages : 344
Age : 33
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)   Mar 3 Mai 2011 - 4:30

Hello les gens,

voici encore une de mes proses sous Stilnox (25Mg, donc double dose), ne m'en voulez pas si ce n'est pas cohérent mais j'ai besoin/envie d'écrire ça quelque part pour en garder une trace demain (vu que généralement le Stilnox fait que j'oublie tout ce qu'il s'est passé durant la nuit... ça pourrait être utile dans certaines situations Razz mais là ce n'est pas le but).

Bref depuis quelques jours j'ai augmenté sans aucune préscriptions les doses de mes médicaments. Si je suis honnête je dirais que la recherche là-derrière c'est de me faire du mal, de faire du mal à mon corps que je hais. Bref j'ai pris plus de Stilnox que nécessaire (deux doses c'est pas non plus la mort) et quelques Xanax (d'abord 1mg, puis 2, puis 3 et j'ai gardé le 4ème mg pour un autre jour).

Le jour suivant cette prise "abusive" (franchement point de vue quantité c'est pas abusif) j'ai eu quelques problèmes de motricité m'empêchant de conduire ma voiture. Rien de grave, la raison à pris le déçu et je n'ai finalement pas eu à conduire une seule minute (depuis que j'ai le permis je ne me suis fixé qu'une règle, si ça ne va pas et que je risque de mettre d'autres personnes en danger alors STOP je conduis pas. C'est lourd par moment mais ça peut sauver la vie des autres alors c'est comme ça). Ajoutez à celà un assez gros trou de mémoire vis à vis de ce que j'ai fait cette journée là et vous avez un combo gagnant.

Bref toujours est-il que depuis bah j'ai augmenté mes doses à l'arrache. Le Stilnox fonctionne plus: je le double (et vu que je suis ici c'est que ça ne fonctionne pas non plus...). Le Xanax est sensé tuer toute émotion et me relaxer: je le prends comme des cacahuètes et moralité je me suis vidé la seul boîte que j'avais hier! Bref j'en ai plus pour gérer les merdes du jours (et croyez pas j'en aurais besoin).

Donc tout ça pour dire que malgré la consommation un peu (ce n'était pas non plus terrible hein, faut pas déconner) abusive de ces derniers jours, les effets escomptés n'y étaient pas! Alors moi je fais quoi? Non parce que prendre deux Stilnox CR histoire de dormir et que ça ne fonctionne pas bah ça me saoule... je suis crevé et mort de fatigue là, mon corps à besoin de dormir! Si j'en avais eu trois j'aurais essayé les trois, mais voila ma boîte de Stilnox n'est pas le sac de Marry Poppins et elle est vide.

Pour l'affaire du Xanax je n'ai pas grand chose à dire... ouais c'était pour me tabasser la gueule, oui j'ai envie de me tabasser la gueule puissamment là, ne plus rien ressentir, être une larve dans son lit à cogiter sur rien. Mais les doses qu'ils me restaient n'étaient clairement pas assez élevée pour ça... et maintenant faut que j'en redemande. Ma psy étant au courant de mes ratés de ce côté là bah elle n'appuiera jamais d'augmenter les doses... (j'ai déjà demandé mais elle avait pas apprécié les 8mg que j'avais pris une fois en Thaïlande... ajouté à de l'alcool et autres substances)

Je ne sais pas vraiment ce que j'attends de ce post, peut-être juste des conseils sur comment dormir? Se passer du Stilnox: bad idea... déjà essayé et les cauchemars reviennent en très très grandes force! Me passer du Xanax? Bad idea vu mes crises d'AM ces derniers jours...

Bon je crois que le plus simple sera de parler de tout ça avec ma psy demain. Les amis je suis perdu là, je contrôle plus rien et j'ai sauvagement plus envie de me battre, vous auriez pas une solution? Je suis fatigué de faire semblant, fatigué de ne pas arriver à sortir les larmes qui sont en moi, fatigué, fatigué, fatigué. Je me sens malade et je crois que si ça continue je vais même plus chercher à me soigner (oui c'est le mal). Je parlerais bien du pourquoi je suis comme ça mais sincèrement je n'en sais rien.

Excusez pour le post "quisertàrien" No
Bonne nuit (avec un peu de chance les Stilnox que j'ai pris il y a 3h vont commencer à faire effet... haha)

PS: Oui si j'avais d'autres médocs sous la main c'est clair qu'ils y auraient passé aussi. C'est le mal qui est en moi qui parle, cette nuit aurait été méchante et au final elle n'est juste rien. Encore un échec.
Revenir en haut Aller en bas
Pingoo



Nombre de messages : 3975
Age : 24
Localisation : Caen
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)   Mar 3 Mai 2011 - 8:31

CerealKiller a écrit:
Rien de grave, la raison à pris le déçu

On a la preuve que tu étais fatigué ^^
Désolé, cette faute m'a fait rire.
Bref. Soyons sérieux.

Donc, j'ai lu, et ouch. Techniquement, j'y connais rien en médicaments (à part Lexomil et Buspirone, mais c'est pas vraiment la même catégorie, c'est comme comparé un chat et un tigre...) donc, je ne peux rien te conseiller là dessus.
Néanmoins, tu dis que tu prends du Xanax pour calmer tes AM? (si j'ai bien compris), et tes am seraient hard en ce moment? Tu peux "décrire" (en mp si possible) et dire (en public cette fois, quoique pas obligé) pourquoi tu t'am tant? (si tu l'as dit sur un autre sujet, redirige moi dessus, j'ai pas beaucoup lu le forum ces derniers temps)

Et à la mode bisounours, Courage! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Caramel



Nombre de messages : 31630
Age : 38
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)   Mar 3 Mai 2011 - 10:51

On va faire simple et court... tu fais quoi cet après midi / ce soir ?

Le programme implique : aller boire un verre à la Blatte ou à l'appart, N'EST CE PAS ?

On est là, on va pas te lâcher, abruti.

Et euh... Si au lieu de nous décrire les conséquences (wah, tu te viandes et tu fais de la merde avec tes cachetons... Tu es vraiment le premier à faire ça, sisi, je t'assure *ironie*), tu parlais de ce qui te court dans le crane, de ce qui te plombe ?

Vider ton sac, quoi... Pas sur les conséquences, que bon, sans être devin on peut assez aisément deviner pour des raisons évidentes de "tes merdages, on fait les mêmes, alors bon...", mais sur ce qui te flingue...

Et bon euh... Ca ne nuit pas de le dire, même si ca fait un peu Captain Obvious : chialer un bon coup, des fois ca fait du bien. Et t'as le droit, comme juste tout le monde...

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
CerealKiller



Nombre de messages : 344
Age : 33
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)   Mar 3 Mai 2011 - 14:29

Ce qui me court dans le sac j'en sais fichtre rien. C'est sincère quand je dis ça, c'est juste que je ne gère plus rien là. Mes AM sont pas si terribles que ça mais je n'attends qu'une chose, que ça dérape (ouais c'est moche dit comme ça). Bref je suis perdu là.

J'ai revu ma psy ce matin et sa dernière remarque était "Vous ne faites rien de dangereux d'ici notre prochaine rencontre, promis?". Je ne sais même pas pourquoi j'en parle ici en fait. Je n'ai rien en tête de dommageable à vie là, mais vu comme je vis au jour le jour ces temps bah je n'ai aucune idée de l'évolution. Je ne souhaite pas faire un post alarmiste ou quoique ce soit, même si en me relisant ça donne un peu ce ton (ce n'est pas le but!).

Pour les médocs on change de traitement. J'abandonne le Stilnox au profit d'un second anti-dépresseur à prendre le soir avant de dormir (et en parallèle du Cipralex que je prends le matin9. Nous verrons bien ce que ça donne. Dans tous les cas revoir ma psy m'a soulagé d'un gros poids, vivement jeudi.

Pour ce qui est de pleurer un bon coups j'y arrive pas. Je suis un atrophié des larmes, rien ne n'émeut vraiment au point de me faire chialer. Je ne ressens rien, je suis vide. Pourtant je sais que j'ai des larmes qui sont bloquées, c'est juste qu'il n'y a pas moyen de les faire sortir.

Pour le verre à la Blatte ou à l'appart ce serait avec plaisir mais j'ai un truc ce soir. Demain après-midi vous êtes libres? Ca me changerait les idées.

Pffff c'est lourd d'être dans cet état sans réussir à savoir pourquoi. Pourquoi est-ce qu'en Octobre dernier on ne m'a pas laissé dans mon coin gérer à ma façon' :-(


Ho et pour mes AM j'en sais rien non plus, j'ai juste besoin d'elles. Sans elles je ne suis plus rien, je n'existerais pas. Elles m'aident à tenir le coups quand je ne comprends plus rien à ma vie, elles me donnent une sorte de fil conducteur. Après pour ce qui est des détails bah pas grand chose. Ce ne sont pas des AM profondes ou quoique ce soit, c'est plus la quantité (excusez amis modo, vous pouvez censurer si je suis trop précis, ce n'est pas le but).

Aller je file à Ikea, ça me changera les idées.

Bisous les grands!
Ck.
Revenir en haut Aller en bas
CerealKiller



Nombre de messages : 344
Age : 33
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)   Mar 3 Mai 2011 - 14:46

PS pour Cara: Je dois voir un assureur demain entre 15h30 et 16h30, mais après je suis total libre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)   Aujourd'hui à 11:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Médocs, ololol et autres comportements addictifs (mais pas saints...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ"
» Alors bonjour ... Notre histoire...parmi tant d'autres...Mais besoin de vous!
» bebe de trois mois dors chez les autres pas a la maison
» Ne rien attendre des autres
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: