Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Let's talk about jazz, let's talk about you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Fév 2011 - 20:59

Reiko a écrit:
Les gens qui écoute de jazz sont rares par ici. Des formations préférées ? Un morceau ?

à l'interieur a écrit:
en fait je n'y connait pas grand-chose en jazz, je pique à mon père les morceaux que j'aime ^^
J'aime énormément (je me réveille le matin avec) Dave Brubeck, avec son album Blue Rondo (particulièrement take five, cathy's walz et blue rondo a la turk). J'aime beaucoup aussi les jazz de Gainsbourg, et quelque autre dont les noms ne me viennent pas à l'esprit sur le coup mais qui me plaise à l'oreille!

Alors commençons.

Brubeck, excellent, vraiment... Son Take Five reste dans les mémoires. Pour les musicos, la structure rythmique est compréhensible : 10 croches, groupées en 3/8, 3/8, 2/8, 2/8... Ce qui décale les accents. Paul Desmond est malheureusement un sax trop sage, mais j'aime beaucoup.

Dans Giant Steps, déjà discuté ici, c'est exactement le contraire: le saxo est énorme et le piano n'est pas à la fête, car Coltrane a joué au salopard. Même si c'est Bud Powell, légendaire, imparable, qui est au piano.

Sinon, quels sont vos goûts?

Big Band? Be-bop? Ragtime? Blues (chauffe, Pravda, chauffe!)? Hot? Cool? Fusion?

à vos claviers, ces essieux-dames...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Fév 2011 - 21:19

Une branche que j'affectionne particulièrement, qui me correspond bien, dans les nombreux sous-genres de la musique électronique est un dérivé de JazZ/Blues, à savoir le Jazz électronique ou Nu-JazZ ( ou E-jazz etc etc ).
Mon sous-genre de prédilection étant la Deep house, un dérivé de la House mais s'appuyant sur des trucs venant du JazZ ou encore de la soul music, contrairement au genre d'origine qui est plus proche du funk on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Fév 2011 - 21:38

Sorënaël a écrit:
Une branche que j'affectionne particulièrement, qui me correspond bien, dans les nombreux sous-genres de la musique électronique est un dérivé de JazZ/Blues, à savoir le Jazz électronique ou Nu-JazZ ( ou E-jazz etc etc ).

Des musiciens, compositions ou disques à conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Fév 2011 - 22:50

Moui disons pour coller au sujet en électro-JazZ je pourrais mettre en mulière quelques trucs qui me viennent.

Pour sortir des morceaux de Deep House qui ont un vrai pont avec le JazZ il faudrait que j'ai des connaissances sur le sujet, ce que je n'ai pas et je me trouverais mal de faire du hors sujet.

¤
Un monsieur ( Martin Iveson ) qui faisait des musiques de jeux vidéos ( notemment Tomb Raider ) et qui fait des trucs sympas dans le genre sous le nom de AtJazZ. Il a sortie quelques albums et pas mal de single/projet collaboratifs.

Put it on -- AtJazZ

Rain Angel -- AtJazZ

Spoiler:
 

¤
Metro Area est un groupe à découvrir avec des sons clairs qui se bougent un et d'autres trucs plus minimalist, pas sûr que le Jazz y soit vraiment présent à tous les niveaux mais il m'est difficile d'en juger, je vous laisse voir. Leur principal album ( et unique, leur deuxième album étant une selection pour la Fabric pas leurs compositions ) éponyme est à écouter, mélange plutôt clair et dansant sans être trop répétitif.

Metro Area ( Album ) sur le wiki

Read My Mind -- Metro area

¤
Jazzanova est pas mal connu dans le genre, il y a eu de nombreuses remix des chansons de leur premier album ( mais les remix s'éloignent, pour pas mal, du genre original ).

L.O.V.E and you and I -- JaZZaNoVa ( album : In Between )

Another New Day -- JaZZaNoVa ( album : In between )

¤
Aqua Bassino, un savant mélange de sons venu d'espagne, l'album Beat's n bobs est excellent en late night music, c'est surtout du downtempo avec influence de la soul mais aussi du smooth-jazz.

Time -- Aqua Bassino

Love is here to stay -- Aqua Bassino

Na Na's Waltz -- Aqua Bassino

Hum voila j'ai fais de mon mieux avec ce que je connaissais, le genre est plus vaste ( surement bien plusse même ) que cela, je ne sais pas quel est le réel degré de subsistance de la musique Jazz dans tout ça n'ayant ni l'oreille ni les connaissances pour le cerner, l'électro-jazZ reste néanmoins un domaine varié et plaisant à écouter pour les fans de low bpm.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Fév 2011 - 23:45

Revenir en haut Aller en bas
Poudriere

avatar

Nombre de messages : 3020
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Fév 2011 - 23:55

J'aime bien Michael bublé, il a un son bien posant !

Revenir en haut Aller en bas
Pravda Morgendorffer

avatar

Nombre de messages : 8717
Age : 7
Localisation : On an outer spiral arm, at forty thousand miles per hour
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Jeu 10 Fév 2011 - 0:30

Il est plus amusant de jouer du jazz que de l'écouter. Pas parce que c'est mauvais, mais parce que c'est follement jouissif à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Jeu 10 Fév 2011 - 2:31

Pravda Morgendorffer a écrit:
Il est plus amusant de jouer du jazz que de l'écouter. Pas parce que c'est mauvais, mais parce que c'est follement jouissif à jouer.

Et que recopier note à note un chorus de Charlie Parker, même aidé par un Real Book quelconque, est, pour avoir entendu un pote maugréer à ce sujet, un travail de bénédictin.

Le plus drôle, c'est que, dans les solos de "Bird", si tu les joue en dessous d'une certaine vitesse, tu n'y comprend pas grand chose, la mélodie étant à peu près de même puissance que les notes qui appuient la gamme dans laquelle elle évolue, seuls les accents rythmiques donnés parfois par le saxo et souvent par la batterie aidant à s'y retrouver. la vitesse permet de reléguer les notes "parasites" pour laisser percevoir l'essentiel de la structure mélodique et rythmique.

C'est tout l'inconvénient et l'avantage des instruments monodiques, avec lequel on ne peut pas faire d'accord, s'il n'y a pas un backup avec une section de cuivres, une guitare et/ou un piano...

Alors, quand le sax se met à faire un solo absolu, ou aidé que par la batterie et une (contre)basse, on peut mesurer la difficulté du défi... et l'entente entre les trois musiciens!!
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mar 8 Nov 2011 - 19:56

Elle tournait dans ma tête, alors je l'ai retrouvée sur youtube. Et apparemment, c'est un compatriote qui l'a postée.

Un quartet exceptionnel, dont chaque musicien pourrait sauver à lui seul un disque entier et on pourrait craindre une compétition d'egos démesurés. Et au contraire, ils sont tous au service des compositions de Corea.



À remarquer le solo héroïque d'Eddie Gomez à la contrebasse. (4'30)

composition du quartette:

Chick Corea (p)
Michael Brecker (sax)
Eddie Gomez (db)
Steve Gadd (dr)

Époustouflant!

Ce morceau a une histoire pour moi, car c'était les débuts d'une amitié avec le jazz et avec un pote avec qui on a fait les 400 coups. Vu des concerts de Petrucciani, de John Scofield, du Vienna Art Orchestra, de John McLaughlin ou de Tania Maria, vu aussi mon pote avec sa formation, joué ensemble aussi et essayer de choper d'oreille des accords de jazz ou de Debussy, de Ravel...

J'ai perdu le pote, divergences graves politiques oblige (ses vues sont plus haïssables que ceux d'un ex-ami de fraîche date, c'est dire), mais j'ai gardé cette flamme intacte pour tout ce qui frotte et tout ce qui oblige l'instrumentiste à se surpasser tout en étant à l'écoute des autres, cette forme parfois rigide qui laisse libre cours à l'improvisation.

Le jazz est la plus belle invention du 20ème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Nombre de messages : 1404
Age : 28
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mar 8 Nov 2011 - 20:25

J'y connais rien, mais j'aime ça.

Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mar 8 Nov 2011 - 22:51

Vraiment excellent! Très bon guitariste, j'aime aussi. Belle pioche.

Voici la version complète (9:59, c'est un peu court):



Et la version originale de Steppenwolf!



(à remarquer les accords de 11ème ou de 13ème(?) très analogues à ceux de Purple Haze, version Hendrix)

Mais dis-moi, comment tu as connu ce morceau et/ou cet interprète? Et quels souvenirs ceci t'évoque? Quand l'écoutes-tu? Ce genre de choses...


Dernière édition par Trash Khan le Ven 12 Juil 2013 - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Nombre de messages : 1404
Age : 28
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mar 8 Nov 2011 - 23:22

En fait un pote m'avait parlé de Wes Montgomery, m'a envoyé un lien youtube,... Et bref le lendemain je suis passé à la médiathèque pour aller chercher un cd, et j'ai pris un Grant Green complètement au hasard, j'ai écouté, j'ai accroché, et voila... (méthode aléatoire qui m'a valu des déceptions, mais va savoir lesquelles, j'ai oublié les noms)
En fait j'aime surtout les cuivres dans le jazz. Mais j'aime ce morceau là à cause du rythme, et on a l'impression qu'ils ne perdent jamais leur souffle, leur inspiration. Je suis incapable de dire ce qu'il y a comme instrument dans ce morceau. J'dirais saxo, guitare, et une percussion...

Sinon je dois admettre qu'une musique ne m'évoque jamais ou très rarement d'image particulière. Plutôt un état d'esprit. Et là c'est clairement la prolixité, le souffle créatif, la bonne humeur de l'artiste qui s'enfonce dans son monde.

Pour les fins de soirée, le repos, le sommeil du juste, y'a ça :
http://www.youtube.com/watch?v=zVaHw4jjn7c

Sinon Wes Montgomery je l'ai découvert avec ça :
http://www.youtube.com/watch?v=MOm17yw__6U
comme dirait mon pote, ce morceau a la douceur du miel.

Sinon je suis toujours à la recherche de saxophone, parce que la sonorité de cet instrument me fait vraiment tripper.

HS mais trois versions de "Summertime" que j'aime beaucoup : Ella Fitzgerald et Louis Armstrong, Billie Holliday, Janis Joplin.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mer 9 Nov 2011 - 12:58

BadWolf a écrit:
Je suis incapable de dire ce qu'il y a comme instrument dans ce morceau. J'dirais saxo, guitare, et une percussion...
Il y a encore un des plus beaux instruments au monde (à part le theremin et le cristal Bachet), à savoir l'orgue Hammond B3.

Voici la démonstration d'un Hammond B3 joué par Booker T


Ou par Jimmy Smith


(Ne pas rater non plus comme instru le Fender Rhodes, mais là, c'est encore autre chose)

BadWolf a écrit:
Sinon je suis toujours à la recherche de saxophone, parce que la sonorité de cet instrument me fait vraiment tripper.
Voilà. Pas du jazz, mais l'intrusion du sax là-dedans est juste merveilleux:


Dernière édition par Trash Khan le Ven 12 Juil 2013 - 2:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mar 15 Nov 2011 - 12:18

Un badwolf spécial, un!

Voici le premier gros gros solo de sax jazz improvisé répertorié dans toute l'histoire. Trop court, trop court, mais c'est de la dynamite.



J'aurais voulu être à cette époque et être surpris par cette nouveauté fondamentale, radicale, cette claque à décapiter un éléphant. Un morceau gentillet, pépère et tout à coup monsieur Charlie Parker en personne qui attaque en vitesse x4??!? Un solo absolu?? Plus d'accompagnement??

De quoi rester hébété, et longtemps. Quand la beauté devient insulte, la dispute est fertile.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Mar 20 Déc 2011 - 11:59

Un morceau superbe pour cette fin d'année, Syzygy de Michael Brecker.


Les autres musiciens sont Kenny Kirkland au synthé, Jack DeJohnette à la batterie, Pat Metheny à la guitare et Charlie Haden à la basse
DeJohnette, Metheny et Haden sont des légendes à suivre et même si Metheny a fait pas mal de merdes commerciales, il a toujours une technique exceptionnelle.
L'intro, en improvisation pure, se rapproche peu à peu du thème qui émerge à 2 minutes 40.

Note: Une syzygie est une situation où trois objets célestes ou plus sont alignés. Ce qui me paraît plutôt pas mal pour cette conjonction de stars.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Ven 12 Juil 2013 - 3:45

Il y a une imagerie populaire, celle du musicien de jazz comme étant solitaire, drogué et doté d'un ego démesuré. Et les grand, que ce soit Charlie Parker, Miles Davis ou Chet Baker, y ont contribué. Mais Miles Davis fait encore appel à nos tripes et son aura a dépassé sa vie.

Un exemple



Un "cat" était quelqu'un qui s'y connaissait en jazz. Cool cat, jazz cat, ce genre de choses.

Et évidemment, les aristochats de Walt Disney sacrifient au jazz...



Mais cette production de 1970 était sous l'ère de Walt Disney, le dernier long-métrage d'animation de sa vie, et aoutche que cette musique est consensuelle... C'est une musique que l'on situe volontiers dans les années 40, avec des compositions très carrées et des solos qui ne doivent pas excéder 6 mesures au mieux...

Non, évidemment, qui dit jazz années 70 dit jazz-funk ou jazz fusion...

Et, en 1970 précisément, il y a une bombe signée... Miles Davis, intitulé Bitches Brew.



(Album complet...)

Le line-up du premier morceau Pharaoh's Dance (20 minutes!) est impressionnant:

Miles Davis – trompette
Wayne Shorter – saxophone soprano
Bennie Maupin – clarinette basse
Joe Zawinul – piano électrique– gauche
Larry Young – piano électrique– centre
Chick Corea – piano électrique – droite
John McLaughlin – guitare électrique
Dave Holland – basse
Harvey Brooks – basse électrique
Lenny White – batterie – gauche
Jack DeJohnette – batterie – droite
Don Alias – congas
Juma Santos (aka "Jim Riley") – shaker

au moins 7 noms là-dedans qui sont toutes des légendes, et ce n'est pas du name dropping pour essayer de rehausser un album complètement à la ramasse. Ce sont tous des musiciens au sommet de leur art.

Le morceau? On va dire qu'il est rude à la première écoute et qu'il est à 1000 lieues d'être une composition tous public. Le groove est absolument terrible et ce n'est pas du tout du jazz formaté et conventionnel. On aurait d'ailleurs du mal à le classer dans le funk ou dans une quelconque autre case. La case était en train d'être créée par Miles (EDIT: entre autres! Mais l'album reste unique!). L'album entier semble être vertigineux. J'en dirai un peu plus plus tard mais il y a une structure dans tous les morceaux et pas mal de post-production...

Pour l'instant, bonne écoute pour les courageux qui veulent se ramasser une sacrée claque auditive... (Les premiers essais de Magma de... 1970 ah ben tiens! paraissent linéaire à côté)


Dernière édition par Trash Khan le Sam 4 Juil 2015 - 10:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
postblue

avatar

Nombre de messages : 523
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: City. Un chef d'oeuvre de deux minutes.   Ven 3 Juil 2015 - 23:16

Tombée sur ça ce soir.

Petit topo:
immense fan de Magma, dont le groupe Art Zoyd est héritier.
Ce type c'est un ancien gars de Art Zoyd.
Aux vues de ce morceau, c'est un bon.
https://www.youtube.com/watch?v=AE1OP4HDujA
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

avatar

Nombre de messages : 1282
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Ven 3 Juil 2015 - 23:40

Art Zoyd c'est excellent.
Petite préference pour Nosferatu parcequ'album de la découverte
Revenir en haut Aller en bas
postblue

avatar

Nombre de messages : 523
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Sam 4 Juil 2015 - 6:33

Ah que oui!
Tu connais Univers Zero?

le premier morceau (Jack The Ripper) est d'eux: https://www.youtube.com/watch?v=-Hd9M71DGtI
Revenir en haut Aller en bas
postblue

avatar

Nombre de messages : 523
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Sam 4 Juil 2015 - 6:39

Un autre truc cool type jazz/rock,
Guillaume Perret,
le gars qui t'en met plein la gueule à coup de saxo sans jamais reprendre son souffle.


https://www.youtube.com/watch?v=CDFS210aEns
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   Sam 4 Juil 2015 - 10:58

Comme c'est un peu le bordel dans ma vie actuellement, voici un morceau reflétant assez bien ce que je vis...



Keith Jarrett, Riot, de l'album inside out.

L'autre facette, plus calme et élégiaque, de ma personnalité, est évidemment (!) reflété par le morceau "Riot" (!!) de Herbie Hancock, 1968, tiré de l'album "Speak like a Child"



et comme décidément j'adore Hancock, voici Maiden Voyage (qu'un pote ayant viré con m'avait fait découvrir)



(L'album complet : http://www.youtube.com/watch?v=1Hw4BNIEUik mais si vous voulez un meilleur piqué du son, achetez-le, c'est un classique)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's talk about jazz, let's talk about you   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's talk about jazz, let's talk about you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» et si on écrivait en anglais?
» La fatigue
» le jazz manouche
» Découverte sur la manière dont une cellule transmet ses caractères.
» Ramadan talk - les agressions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Bavardages généraux. :: Musique, cinéma, littérature-
Sauter vers: