Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ad or not ad ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 10:02

J'aime bien cette section "divers".

Un peu l'impression de profiter du forum quand même. Là quand j'ai besoin, disparue quand tout va bien.

Récapitulatif des épisodes passés :
tca, am, ====> psy ===> ad ====> mieux depuis quasi 1 an.

Mais non, là, maintenant, pas mieux. Du tout. L'impression qu'avec les médocs, je suis une moule au fond de la mer, rien envie de faire de ce que j'ai à faire, donc je dors la moitié de la journée, donc je ne dors pas la nuit, donc je suis crevée, donc encore moins envie de bosser, donc je dors l'après-midi/la soirée pour ne pas y penser/le faire donc je culpabilise de n'avoir rien branlé donc ... on recommence.
Re sautes d'humeur, re ras le bol de tout et de rien, re am. Re OMG, (re)pris du poids, OMG l'impression d'être un monstre de bourrelets, grrr, re plus envie de manger, re besoin de maigrir, re vomir, re re re re re.
Solution perso ? Jeter les ad par la fenêtre, diminuer la bouffe et ressortir la lame ou tout autre truc qui peut faire mal. Avec en prime une belle capacité à la dissimulation sous un joli masque de "tout va bien, je souris, je plaisante, c'est la pleine forme", si si j'ai bien retenu en un an "comment paraître heureuse pour qu'on me laisse plonger". Ah oui, surtout, moins dormir, histoire de bien tirer sur la corde.

Classique ce pétage de plombs en beauté ?
Parler au psy ? Rdv le 21 (et non, pas moyen d'avancer, il vacance ce con).

Baffe ?


Dernière édition par hurler en silence le Mar 8 Mar 2011 - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Implo



Nombre de messages : 12635
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 10:57

Ou recommencer a parler, à vider ton sac. Re poster ici quand tu veux, repasser sur msn, parce que pratique. Ou ne pas recouler ( re couler, pas roucouler).

Va comment au taf? Une idée de pourquoi Plouf ?

Vide ton sac, en un an il doit être bien bien gros, même si quelques nouvelles de temps en temps...

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 13:45

Les médicaments, c'est une béquille, pas une fin en soi. Sur les questions de fond, le rapport que tu as avec ton corps qui pose quand même problème (pour les TCA ou le reste, tu connais mieux les détails que moi de toute façon)... tu as discuté, écrit, extériorisé ? Sensation d'avoir avancé sur la question ? Oui, non, pourquoi ?

Tu te sens comment, moralement, si on passe outre le ras-le-bol de l'état végétal lié à la prise de médicaments ?

Pour ce qui est de te fixer des objectifs auxquels te raccrocher, tu as bien réussi pendant un an, alors... tes objectifs tiennent encore, non ? Ton couple, ton boulot, la perspective d'avoir des vacances après tous les efforts que vous avez fait, ça te tient plus la tête hors de l'eau ? Est-ce que cette motivation reste, ou tu as l'impression que la motivation a cédé le pas à l'automatisme, et que tes sources de motivation passent en arrière-plan, car considérées comme quelque chose d'acquis ? Peut-être une question à te reposer sur tes objectifs, histoire de savoir ce que tu veux et où tu vas, comment, les moyens que tu mets en œuvre pour ça. Rester dans le flou à te laisser porter, ça ne fait que t'embourber dans ce re-re-re de cercles vicieux.

Si envie de parler, je reste disponible par SMS, MP, signaux de fumée, etc.

V. (Vertigo is fucking dead)
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 16:02

Waza ! Que de questions tout ça ...

Alors,

E: taf : va bien, toujours pas la porsche dans le garage, mais plutôt bonne ambiance, et résultats financiers pas mal. Vie sociale : plutôt pas mal aussi, un cercle de connaissances s'est créé, toujours 1 amie pas loin, avec qui on se fait une bouffe, un ciné ... au moins 1 fois par mois. Couple : idem, toujours pas un nuage, même après le déménagement, pas d'engueulades, ça roule tout seul.

PDA (te va pas mal cet acronyme..) : t'a toujours le chic de poser des questions à la con où je n'ai pas réponse. 'fin, si, y'a bien un 'tit bout de réponse. Mais pas sûre de l'aimer. Moralement, je n'en sais rien. Bien. Je crois. Surtout un manque d'envie, un manque de "punch", de toute façon, tout roule gentiment, les rails sont tracés, plus vraiment besoin de me secouer pour faire avancer les choses, ça évolue tout seul. Quelque part, j'espère que ce "passage à vide" vient bien des médocs, que je vais retrouver un minimum "d'envie", parce que les automatismes, même au boulot, où il y a 80% d'habitués, dont je connais tellement les goûts et envies qu'il n'y a plus de surprise, c'est sympa, c'est pratique, sécurisant mais ... fade en fait.

TCA ? Euh ? Moi ? Pourquoi ? Vouloir passer entre le mur et l'affiche sans la décoller, c'est pas "normal" ? Et zut, je croyais ... Pas vraiment avancé, vu que j'avais pas mal les réponses aux questions, j'ai plutôt confirmé tout ça. Tellement vu/entendu ma mère/ma grand-mère galérer d'un régime à l'autre (parce que clairement sur-poids), que je suis parti dans l'extrême inverse, en me laissant une belle marge de manœuvre... Et pas envie de me faire remarquer, juste envie de me fondre dans la masse, moi on me voit, mieux c'est.. On rajoute quelques années de "peux mieux faire" quoi que je fasse, de tendresse inexistante, de "soit forte", de "je ne voulais pas d'enfant", de relations sociales inexistantes étant gosse, parce que pas une bonne idée d'inviter des camarades à la maison, vais pas trop me demander pourquoi je ne m'apprécie pas du tout.

Pour le moment, les objectifs sont plutôt du genre "tenir". Tenir jusqu'au vacances malgré la fatigue. Tenir encore 3 ans pour rembourser le prêt. Tenir. Trop la tête dedans pour tenter de prévoir quoi que ce soit. Les jours passent, c'est déjà bien que je sois encore là pour voir le suivant sans avoir craqué avant.

Suis pas sûre qu'il y ait eu du progrès en 1 an en fait. Plutôt gentiment végété dans mon coin en essayant de faire illusion...
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2879
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 17:25

en meme temps les médocs c'est fait pour ça: oublier, faire illusion...
sauf que si c'est bien dosé on oublie pas tant que ça et on peu gerer les soucis un par un... en surmédication on va jusqu'a s'oublier soi meme....
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier



Nombre de messages : 3389
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 17:43

Coucou.
C'est con de te revoir ici, même si ça me fait toujours plaisirs d'avoir de tes nouvelles.
Sinon, je te réponds demain, j'ai encore trop la gueule de bois ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 19:40

les hauts de Hurlevent dans le silence des agneaux a écrit:
t'as toujours le chic de poser des questions à la con où je n'ai pas réponse.
Bah tiens, c'est cadeau, je continue.
C'est fade parce que c'est devenu automatique, ou c'est fade parce que c'est fade ?

En toute logique, redonner du piment revient à désamorcer ton quotidien, la bombe qui ne pète jamais en mode automatique, même si on aimerait bien, parfois. Désapprendre les automatismes, c'est, basiquement, une mise en danger (à toi de jouer sur les degrés en faisant des choix déraisonnables ou non).

Tu te sens d'attaquer un morceau comme ça, ou il te faut une cure de vitamines et un sevrage de produits shootants au préalable ?

______________________

Version alternative de ce message : les questions simples pour les nuls.

Spoiler:
 

Tu vois, c'est moins enrichissant, tout de suite, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Fév 2011 - 20:35

Poumon d'acier a écrit:
Tu te sens d'attaquer un morceau comme ça, ou il te faut une cure de vitamines et un sevrage de produits shootants au préalable ?

Je dirais fade parce que automatique.

Redonner du piment ? Désapprendre les automatismes ?
Euh ?
D'un côté, ça implique de devoir se bouger. Mouais.
Attendre de retrouver la forme en restant vissée et endormie dans ma routine ? Mouais n°2.

Je sais pas trop ce que je veux là....ni ce que je me sens capable de faire ...




Edit : va peut-être commencer par aller se faire un café en attendant la fin du sevrage...
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Jeu 10 Fév 2011 - 21:47

Bon, suite de l'histoire...

Je retrouve un minimum de motivation. C'est déjà ça. Reste à voir si les coups de colère, les sautes d'humeur vont revenir aussi ou non, ou si je vais arriver à les museler...

Tite question : j'aurais supporté les ad sans problème pendant un an au même dosage pour d'un coup perdre énergie et motivation ? C'est possible ça ?

J'essaye aussi (désespérément ?) de me rassurer en me disant que non, je ne retomberais pas où j'en étais avant, que sinon je ne viendrais pas chercher une main par ici ou par sms (merci tout plein d'ailleurs). Un minimum assez lucide pour me dire que si, en fait, j'en ai bien envie. Même si non, je ne veux pas. Suis pas sûre d'être claire là ...

Que me dire juste faire un peu revenir la balance là où elle était il y a quelques temps, ce ne serait pas si néfaste que ça. (même si une petite voix me dit de me ménager une 'tite sécurité, au cas où...). Même si ces quelques kilos ne me faisaient que ressembler à un être humain et non plus à un squelette de cours d'anatomie, et que visuellement, je les aimais presque. Mais c'est juste le chiffre affiché qui passe pas.

Aurais-je arrêté les ad juste pour pouvoir mieux contrôler la bouffe ? et surtout la non-bouffe ? En arrivant à me convaincre que c'est juste parce que je me sens assommée ? Tordu le raisonnement ou peut-être possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan



Nombre de messages : 3157
Age : 47
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Ven 11 Fév 2011 - 13:29

Sensation d'être assommé vient probablement de la sous-carburation... Quand t'es dans le rouge, tu veux exactement brûler quelle source d'énergie?

Et c'est clair que certains AD t'ouvrent l'appétit...
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Ven 11 Fév 2011 - 15:53

Yragaël : pas de sous-alimentation depuis quasiment 1 an, au contraire, j'ai(avais) pas mal repris un rythme dit normal au niveau de la bouffe ces derniers temps.



Je re carbure à 200 à l'heure, au moins, je n'ai plus cette sensation de dormir les yeux ouverts... Bon, d'accord, je re-mords tout ce qui passe à portée de mes crocs, la rage refait son apparition, pas forcément justifiée, difficilement contrôlable.

Dans la série bonnes nouvelles, une vache de sensation de vertige (?) qui squatte depuis hier, pas vraiment désagréable, un peu l'impression d'avoir bu juste un verre de trop en fait, pas comme quand on est bourré, que tout tourne, mais juste un peu éméché. Arrêt des cachetons en bloc sans préavis qui laisse une sensation de manque ? Possible ? Sous-alimentation ? Dernier bilan sanguin début d'année était tout à fait normal pourtant...

Mais quelque part, c'est quand même vachement agréable de ressentir/re-sentir quelque chose, même si les envies de lame se font pas mal présentes et violentes, même si les envies de non-bouffe sont aussi très présentes.

Impression de vie.

(non, ne demandez pas ce que je cherche en postant ici. Je ne sais pas.)
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Sam 12 Fév 2011 - 16:20

Je me réponds donc à moi-même...

Si cela intéresse quelqu’un…, en effet, une sensation de vertige fait partie des effets indésirables d’un arrêt des ad.

Extrait de la notice du seroplex retrouvée au fond de ma pharmacie:
Symptômes observés lors de l'arrêt du traitement :
L'arrêt du traitement par ISRS/IRSNa (particulièrement lorsqu'il est brutal) conduit habituellement à la survenue de symptômes liés à cet arrêt. Les réactions les plus fréquemment rapportées sont les suivantes : sensations vertigineuses, troubles sensoriels (incluant paresthésies et sensations de choc électrique), troubles du sommeil (incluant insomnie et rêves intenses), agitation ou anxiété, nausées et/ou vomissements, tremblements, confusion, hypersudation, céphalées, diarrhée, palpitations, instabilité émotionnelle, irritabilité et troubles visuels. Généralement, ces événements sont d'intensité légère à modérée et sont spontanément résolutifs, néanmoins, ils peuvent être d'intensité sévère et/ou se prolonger chez certains patients.


Par contre, est-ce que quelqu’un aurait une idée du temps que cela met à passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier



Nombre de messages : 3389
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Sam 12 Fév 2011 - 19:06

Pour le combien de temps ça mets a passer, ça dépend de plein de truc (duré de prise, dosage, arrêt brutal ou progressif, physiologie etc...) En gros je pense que ça oscille entre rien et maximum 2 semaines.
Me semble qu'il y a d'autre effet indésirable possible (je les citerais pas ici, je pense que tu est potentiellement sujette a l'hypocondrie, sans rien de méchant derrière).

Niveau humeur t'en est ou?

T'as prévenue... me souvient plus comment il s'appelle histoire qu'il hallucine pas trop?
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Dim 13 Fév 2011 - 0:29

Tiens donc, toi ici ? Wink

Donc, non, je n'ai pas prévenu personne, apparemment, il n'a pas remarqué grand chose à mon changement d'humeur. Donc soit il ne voit rien. Soit je n'ai que l'impression d'être agressive.

Par contre, de rien à 2 semaines tu disais ? Cool, presque 1 de passée ... reste donc à serrer les dents encore un peu... Quand aux autres effets secondaires possibles, de la liste que j'ai cc au-dessus, je me sens clairement non-concernée. On dirait que j'ai de la chance.

Et niveau humeur, crise de larmes cet après-midi, furieuse envie de foncer dans un pilier de pont en voiture ce soir sur la route, mais j'arrive à garder ma colère vis-à-vis des autres à un niveau "raisonnable".
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Lun 14 Fév 2011 - 15:39

Bonne nouvelle,

je confirme, ça passe !!! Que ce soit les re-crises de nerfs, les vertiges ...

En tout cas, merci à toi T. de m'avoir sms-iquement supporté/subi cette semaine...
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mar 8 Mar 2011 - 17:12

Continuation du journal de bord.

1 mois plus tard, re-insomnies, crise de nerfs, envie de lame, non, il n'y a rien de rien de réglé. Non, cela a juste été enfoui, dissimulé. Retour du boomerang, retour à la case départ.

Solutions :
1) ne rien faire et gentiment me (re?)foutre en l'air
2) retourner voir mon dealer préféré. Moyennement motivée, je ne me vois pas continuer à prendre mon cacheton jusqu'à 90 ans.
3) changer de réducteur de têtes. Reste à trouver les paroles à lui dire si je veux avancer, et non pas remettre un masque, qui apparemment est revenu tout seul en cours de route. Et apparemment, je ne suis pas capable de franchise envers moi-même.
4) ??????????????
Revenir en haut Aller en bas
Caramel



Nombre de messages : 31630
Age : 38
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mar 8 Mar 2011 - 17:47

Et retourner voir ton psy, lui dire clairement que "do not want AD" et que tu veux travailler sur le fond des choses, et pas juste mettre un couvercle sur les symptômes ?

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Mar 2011 - 22:06

Restera à lui expliquer pourquoi depuis quelques mois je lui dis que tout va bien.

Pas sûre d'avoir le courage d'aller voir au fond des choses.

Y'a pas juste un bouton "delete" ?

Mais de toute façon, je crois que j'ai pas trop le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Mar 2011 - 22:16

En même temps, il a déjà du voir des gens qui prétendaient aller bien alors que ce n'est pas forcément le cas.

Suggestion peut-être à côté de la plaque, mais pourquoi pas poser sur papier les paroles, histoire de clarifier et limiter le blocage au moment d'expliquer les choses ?
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Mar 2011 - 23:41

Wicked a écrit:
Suggestion peut-être à côté de la plaque, mais pourquoi pas poser sur papier les paroles, histoire de clarifier et limiter le blocage au moment d'expliquer les choses ?
Loin d'être à côté de la plaque. Reste à savoir que marquer dessus...

Je sais pas quoi dire. En fait, tout va plutôt bien même. J'ai un boulot pas évident, mais que j'apprécie beaucoup, une vie de couple pas forcément super excitante, mais sécurisante, c'est peut-être pas le paradis, mais il n'y a pas d'engueulades, pas d'inquiétudes, peu d'amis, mais le peu que j'ai sont des gens sûrs, qui répondent présents, que j'ai plaisir à voir, je suis pas Adrianna Karembeu, mais je suis pas désagréable à regarder, j'ai une mère certes casse-couille à ses heures, mais elle m'adore, me soutient et se couperait en 4 pour moi. Quelques souvenirs de merde, rien de catastrophique non plus, y'a bien pire, mais j'aurais beau en parler autant que je veux, rien ne les effacera de toute façon. En fait, j'ai pas vraiment de quoi me plaindre. Alors, pourquoi cette envie permanente de mettre fin à ça ? Pourquoi ce besoin de me détruire ? Pourquoi ce besoin de me reprocher des paroles, des gestes, que je ne peux plus changer ? Que les autres ont même certainement oubliés ? Pourquoi j'arrive pas à sourire ? Je ne veux rien de plus, je veux juste pouvoir/savoir profiter de ce que j'ai. Il est où le problème ?

Devient un vrai foutoir ce post.
Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Mer 9 Mar 2011 - 23:47

Marquer ce que tu viens d'écrire, justement ?
Je ne te connais pas donc je peux pas vraiment juger, mais quand je lis ton dernier post, j'ai l'impression que tout est en demi-teinte, en "oui, mais".
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence



Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Sam 12 Mar 2011 - 15:59

Wicked a écrit:
Je ne te connais pas donc je peux pas vraiment juger, mais quand je lis ton dernier post, j'ai l'impression que tout est en demi-teinte, en "oui, mais".
Là, c'est vachement bien vu !

Bon, de toute façon, pas trop le choix, je crois. Soit je me bouge, soit autant me foutre en l'air tout de suite. Parce que là, ça va pas le faire, donc creuser ou pas creuser, autant creuser, de toute façon, si je creuse pas, j'y réfléchis quand même, donc autant savoir. Au moins, j'aurais une réponse. Qui, me connaissant, va enclencher une autre question. Mais ça avancera peut-être le schmilblick.
Récupération du numéro de téléphone, impression de mon post, inch allah, reste à appeler.


Sinon, commentaire à titre de mémo : "c'est marrant, la sensation de retrouver une vieille amie, un premier geste, hésitant, timide, comme si on refaisait connaissance, et la routine qui reprend le dessus, les gestes se refont assurés, habituels, avec un zeste de violence en plus, un peu comme si je voulais rattraper le temps perdu"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ad or not ad ?   Aujourd'hui à 12:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Ad or not ad ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: