Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'après.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
H

avatar

Nombre de messages : 6626
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: L'après.   Sam 29 Jan 2011 - 18:59

J'ai/ai eu pas mal de comportements addictifs/compulsifs. J'ai essayé plusieurs fois de m'en débarrasser, j'en ai abandonné quelques uns mais j'ai vachement tendance à les remplacer par un autre ou pire, plusieurs autres. (Ouais c'est top de se concentrer sur un comportement addictif et de le remplacer par deux autres, GG.)

C'est lié, j'ai tendance à aller franchement mal dans les semaines après. Pas forcément tout de suite, parce que tout de suite je suis concentrée, déterminée. Et ensuite, je sais pas, je "perds" quelque chose. La motivation peut-être un peu, mais pas seulement. Mon identité ? Truc du genre. Bref, déprime très propice à la rechute. Des rechutes qui peuvent être désastreuses parce que ça m'a tellement manqué que je me donne à fond. En gros, dès que j'essaye de "remonter" (on va prendre une métaphore de hauteurs, plus facile à comprendre) et que je retombe, tendance à retomber quelques mètres plus bas que là où j'étais avant d'essayer de remonter.

Ce qui fait que j'essayais énormément de me contrôler vis-à-vis de ça durant l'adolescence. Mais depuis, il y a une certaine lassitude. Peur du pire parce que chaque fois que j'ai essayé, je l'ai regretté. Ça conditionne pas mal à ne plus essayer.

Cela dit, j'aimerais quand même me débarrasser de tout ça, petit à petit. Parce que ça m'emmerde pas mal, quand même. Mais cette fois, au lieu d'y aller comme un bourrin, "j'arrête et puis c'est tout", je me dis qu'il vaudrait mieux préparer le terrain un peu pour l'après. Paraît que pour se détacher d'addictions, il y a deux étapes. Se débarrasser/sevrer (changement à court terme) puis construire quelque chose d'autre (changement à long terme). C'est dans la deuxième étape que je suis nulle. Je construis rien donc je rechute. Ou alors je construis quelque chose de plutôt nocif.

Alors je sais pas si quelqu'un a des connaissances, théoriques ou expérimentées, par rapport à la notion de changement... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'après.   Sam 29 Jan 2011 - 19:06

Tu as essayé de remplacer les addictions problématiques par des addictions qui ne peuvent l'être ? Des trucs complètement cons ? 'fin ça dépend aussi de l'importance de ton comportement addictif, j'imagine. Si tu es du genre à grossir les addictions à fond, et à en faire des monstres, vaut mieux pas, si c'est juste le fait que tes addictions sont dangereuses à la base, ça peut le faire j'imagine.

Personnellement, de ce côté-là, j'ai utilisé mes doigts et mes yeux, pour leur faire faire des mouvements dont je peux à peine me passer, mais qui me permet de ne pas en avoir d'autres plus chiant.

Ces comportements sont là pour quoi techniquement ?
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6626
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: L'après.   Sam 29 Jan 2011 - 19:29

Non, pas dangereuses. Je me suis débarrassée de la seule qui pouvait être dangereuse, les TCA. Enfin, pas complètement débarrassée, mais ce n'est plus addictif, m'arrive juste quand je suis sur les nerfs de pas bouffer pendant quelques temps ou faire une crise, mais ce n'est pas un truc que je vais faire mécaniquement le lendemain alors que la situation n'est plus d'actualité. Ce n'est plus un truc inscrit dans un cercle vicieux, juste des pics isolés.

Cela dit, ça me prend la tête et me limite dans certaines situations probablement futiles, mais quand on est limité pendant des années même si c'est pas grand chose c'est très ennuyant.

Aucune idée de pourquoi ils sont là. J'imagine que le côté addictif/obsessionnel-compulsif est mon refuge/coin de sable préféré. Mais j'ai pas de vraie réponse. A la base c'est probablement rassurant, ça détend, etc. mais maintenant c'est juste mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6626
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: L'après.   Mar 15 Mar 2011 - 15:08

Vu que mon vide-sac dérive gentiment sur le même sujet, je bump ici.

Je suis toujours autant à côté de la plaque pour le changement à long terme, le truc progressif. J'arrive relativement bien à "arrêter de faire X" d'un jour à l'autre, mais je n'arrive pas à "vivre sans X".

Histoire d'être sûre que je ne paraisse pas cryptée, ce qui m'embête dans le fait de ne pas dépasser le stade "arrêter de faire X", c'est que même après plusieurs semaines je vis toujours en fonction de X, même si c'est par l'abstinence, et je continue avec de la volonté mais ça ne devient pas naturel de vivre sans. (Pour un de mes exemples, 2 ans n'ont pas suffi à le rendre naturel.) C'est toujours là, je suis obligée de le garder près de moi sous forme d'ennemi pour le combattre, alors que j'aimerais le laisser derrière-moi. Parce que si je continue de le garder près de moi, même après plusieurs semaines, ou mois, il suffit de disjoncter pendant quelques minutes et ça peut revenir en un claquement de doigt. (Ce qui est franchement rageant quand on serre les dents depuis deux ans.) J'imagine qu'on retombe moins facilement s'il y a ne serait-ce qu'une page entre, mais j'ai jamais réussi à faire ça.

Des suggestions ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'après.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'après.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Otite purulente après pose de drains
» des nouvelles jour après jour....
» médecine après une année de MPSI
» Formation continue après DUT en Marketing du Tourisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: