Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 si j'arrete de respirer ça fait quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirina-Tsiky

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 22
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 19:19

Haletante, baignée de larme j'ai le choix d'arrêter de respirer. Un an et demi que je sais faire des crises d'angoisses maintenant... Depuis que j'ai appris que l'année où quelqu'un s'occupait de moi est partie. Depuis un été à pleurer tous les soirs, à me mettre en boule. Malaise. Les larmes coulent, et le sang un peu aussi... quelle importance? La vie que j'avais mis 14 ans à trouver s'en était allée.. Oh j'aurais pu être courageuse et arrêter de chialer comme une gamine à qui on refuse un biscuit, mais non. Ca s'effondre. L'année dernière n'était pas si mal au final, assez de miettes de la troisième pour que je commence à vivre, à aimer, à sourire et à pleurer. Ca perd du sens. Il n'y a pas de sens à vivre sans Elle. Il n'y a pas de sens à vivre en dehors du regard de quelqu'un qui compte pour toi. Si plus rien n'a de sens, pourquoi je continue de respirer?

Crise d'angoisse d'une heure et demie, une heure et demie saccadées. J'aurais pu respirer, reprendre le dessus, sans difficultés autre que de trouver l'envie de vivre. Entre la vie et la mort, le sens de la vie est-il là? Moi je ne le trouve plus sans elle...

Au début j'ai cherché à avoir des problèmes pour la faire revenir, lui donner l'envie de s'occuper de moi. C'est marrant comme on peut trouver des problèmes facilement quand on est moi. Enfin marrant... Un cancer dans la famille, des opérations à risques, une maladie mystérieuse qui accentue mes crises d'angoisses, un père bi qui trompe une mère elle-même en relation avec un ex qu'elle aime encore, des secrets sur ma naissance, un père qui reste par pitié, un père dégouté des enfants et de la vie par sa fille, deux parents sous antidépresseurs, un ami d'enfance qui décède d'une leucémie pour noël, se faire agresser ... Oh mais je pourrais continuer. Il suffit de chercher un peu, je les trouve les problèmes. Et je les aime. Enfin les aimais. Ils me donnaient une chance d'attirer l'attention de celle que je veux considérer comme ma grande sœur, ma sauveuse. Komm und rette mich...

C'est marrant sauf que quand elle s'en va finalement- non pas parce que je n'avais pas assez de problèmes mais parce que j'ai eu peur de l'ennuyer- ces problèmes tant recherchés, quand tu ne les considères plus comme des appâts ils te font pas que du bien.... Ai-je réellement réussis à mettre mes deux parents sous antidépresseurs par ma méchanceté d'enfant? Elle a tout gâché, non j'ai tout gâché. Ce n’est pas que ça, c'est moi tout entière à jeter, je repousse les gens... je suis coupable.

Puis une fois que tu as bien déprimé sur ton sort tu fais comme moi, tu cherches un nouveau sens à ta vie. Tient aider les autres c'est bien, ça te fait une belle image et qu'est-ce que c'est hypocrite de ma part. J’aime aider les autres, mais je n'aide que ceux qu'Elle connait. Et c'est loupé. Tout se rapporte encore à Elle. Tomber amoureuse d'une fille inaccessible? Cool. Voilà un beau but dans la vie, et pas douloureux en plus! Tient coucher avec un ami au nouvel an, ça peut passer le temps, comme ça je ne serais pas une salope à 15 ans... fêtons 2011, la décadence.... Après tu te sens mal le lendemain, même si tu n'es pas allé jusqu'au bout, ça te rappelle que tu t'es fait agressé pour la même raison. TU te sens seule, en manque d'affection. Tu es pitoyable. Tu es tellement pourrie que les gens qui te donnent de l'affection sont les mecs bourrés ou les violeurs/pervers. Génial. Ou alors c'est toi qui refuse encore celle des autres, parce que tu ne la mérites pas, ou alors parce qu'eux ne sont pas capables de te donner ce que tu veux... Capricieuse.

Le lycée n’en parlons pas. TU pourrais choisir comme but de travailler, de réussir scolairement. TU ne veux plus te concentrer. Tu te caches derrière l’excuse que tu as trop de problèmes. Bravo Nirina, tu sais trouver des excuses à la peur de ne pas réussir. Oui oui tu te dis que si tu avais quelqu’un pour te soutenir ce ne serait pas pareil, mais tu es assez forte pour réussir toi-même. « Sortir seule d’un gouffre est glorifiant, mais ne vaut pas la joie ressentie par une main prête à t’aider » Oui mais là il n’y a personne alors bouge toi. Procrastination.

Ambivalence. Je me déchire, faut-il vraiment que je continue à vivre ? La vie n’a plus d’intérêt une fois majeure pourtant… Y a-t-il des adultes qui s’occupent encore de personne de 18 ans ? Probablement pas. Oh les meilleurs années sont passées, laissez-moi partir. Je ne veux plus respirer.

Je suis une enfant. Je reste une enfant. La vie d'un enfant a-t-elle un sens?
Je peux encore arrêter de respirer... Oh si seulement je pouvais arrêter de respirer. Je veux dormir….
J’écris, j’écris, à la place de lui parler à elle. J’aimerais tout lui dire et je ne veux pas la voir fuir.

J’ai respiré. La vie a recommencé. Mince.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 20:46

Je lu le tout et je vais essayer de te répondre de manière aussi constructive que possible (j'espère que ça sera pas trop a coté de la plaque) :

Cette personne dont tu parles, on voie qu'elle est très importante à à tes yeux. La question que je me demande, il y aurait-il pas d'autres personnes à qui te confier, en qui tu as confiance?

Ce que je veux dire, c'est que dans la vie, peu importe si tu t'entends super bien avec une personne, il y aura inévitablement des moments où ça ira pas entre vous, c'est presque obligatoire. Si ça ne serait pas le cas, ça ne pourrait pas aller même si on souhaite toujours l'inverse.

Si tu as qu'une personne en qui tu mise tout et qui représente tout à tes yeux, le jour ou il y aura qqch qui détruira cela, tu perdra tout d'un coup ce qui est peut être le cas actuellement. D'un autre coté, si tu mise tout sur elle, ça peut aussi la mettre mal a l'aise. Peut-être que tu lui mets trop de pression, plus qu'elle ne pourrait supporter pour te soutenir.

Arrêter de vivre, juste s'endormir, faire un rêve qui ne s'arrête pas... je ne peux pas te dire que je n'y ai jamais songer, je mentirais.

Cependant, si les personnes autours de toi (famille, collègues) ne peuvent pas te donner ce que tu souhaiterais qu'ils te donnent, ne cherche pas plus loin. ça ne sert a rien de s'auto-détruire pour ces personnes là.

Personnellement, mes parents ne m'ont jamais donné de l'amour et maintenant que je suis majeur et que je peux prendre mes décisions et les assumer, j'ai décider d'aller chercher cet amour réciproque chez d'autres personnes, chez mes amis, chez des personnes qui sont presques devenu ma nouvelle famille, des personnes chez qui ce que je donne est réciproque de ce que je reçois.

Si tu ne trouves pas ce que tu souhaites dans la vie chez les personnes qui t'entourent actuellement, va les chercher autre part. Il y a tellement de personnes géniales que tu en trouveras, j'en suis sûr, il faut juste les chercher. Il n'y a pas que des pervers/violeurs sur cette terre. Et si tu as besoin de te confier, je suis toujours dispo comme bcp de personnes sur ce forum pour t'écouter, essayer de te comprendre et t'aider à avoir un regard nouveau, un regard qui puisse te permettre d'aller mieux.

[edit] : j'ai vu que tu as écris un peu en allemand, si c'est ta langue maternelle et que tu veux écrire en allemand, que tu te sens plus a l'aise comme ça ou que tu arrives mieux a dire ce que tu ressent, tu peux toujours me le faire par mp, je suis plus ou moins bilingue
Revenir en haut Aller en bas
Soleilnoir



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 21:29

Je vais essayer de te répondre parce que ton message, m'a beaucoup touché, sincèrement.

Citation :
Je me déchire, faut-il vraiment que je continue à vivre ? La vie n’a plus d’intérêt une fois majeure pourtant… Y a-t-il des adultes qui s’occupent encore de personne de 18 ans ? Probablement pas. Oh les meilleurs années sont passées, laissez-moi partir. Je ne veux plus respirer.
Oui, il y a des personnes qui s'occupe de personnes majeurs comme les CMP .

Tu n'est pas seul, y a surement des personnes qui peuvent t'aider. tu ne peux pas rester comme ça, j'ai dejà fait des crises d'angoisse et c'est vraiment horrible. Et puis, tu as surement queqlue chose, même d'infime qui te raccroche à la vie non?

C'est vrai que dans la relation qu'on a avec d'autres personnes, il y a des hauts et malheureusement des bas mais il faut faire avec. Sinon, je pense que la relation ne serait pas saine.

Voilà, si tu veux en parler tu peux le faire par MPet je donnerais mon MSN volontiers.

Cordialement. A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 22
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 21:48

merci de vos réponses Smile

Lilium:
Suis-je si mauvaise en français qu'on pense que je suis allemande? Non je rigole bien sûr et je trouve ça adorable de me le proposer Smile je suis presque bilingue aussi et certaines tournures me viennent en allemand parfois... j'aime bien penser en allemand... c'est reposant. Tu sais à quel point ça te parait bizarre de penser à tes problèmes en allemand? tellement bizarre que tu n'y penses plus en général... angenehm... na gut.. danke sehr Smile

Tu te rapproches de ma situation en effet. C'est juste que je n’ai pas tout expliqué! j'ai tendance à trop prendre ce forum comme un journal intime qui sait de quoi je parle :p
Je recontextualise mon post pour aider à la compréhension :

Celle dont je parle s'appelle Viviane, je l'ai eu comme entraineur il y a deux ans, lorsque j'étais en troisième. A l'époque je m'étais attachée à une prof qui m'avait beaucoup aidé par sa présence. Je lui avais parlé de l'AM et elle avait essayé de m'aider, mais lorsqu'elle a vu que je commençais à lui en demander beaucoup, elle m'a conseillé un psy... J'étais détruite. 13 ans à chercher désespérément une mère de remplacement car j'avais rejeté la mienne, parce que je l'avais dégoutée avec ma méchanceté. Un an et demi à tout tenter pour me rattraper face à cette nouvelle mère qui voulait prendre soin de moi, à être gentille, serviable...j'ai appris à connaitre une partie de moi que je ne soupçonnais pas. Ainsi je sais être adorable ? Cette prof n’était pas la première à qui je m'étais attachée, ce besoin a toujours contrôlé, dirigé mon existence. ET elle m'avait rejetée (avec le recul je le vois différemment, mais à l'époque je l'ai ressenti comme ça...), le sens que j'avais trouvé à ma vie m'avait rejeté. Un mois à pleurer, à hésiter entre recommencer à m'AMer parce qu'elle s'en fichait de moi et que j'aille mal ou ne rien faire et m'accrocher aux brides de souvenirs qu'ils me restaient d'elle.. qui m'interdisaient de recommencer. Au final je changeais d'avis un soir sur deux et mes cuisses se sont retrouvées charcutées.

Tout ça pour dire que j'ai fini par me dire que la seule solution pour me sortir de ce trou sans fond, c'était de m'attacher à quelqu'un d'autre.... Viviane. 19 ans, monitrice dans son temps libre, aimant les enfants... bref ma tête avait vite fait son casting, c'était la candidate parfaite.... AU début je ne parlais pas de moi, je lui montrais que je lui étais dévouée comme une bonne gymnaste se le doit... on a accroché. Elle essayait de me rassurer, elle avait compris que je n'étais pas quelqu'un de sûr sur soi. On en parlait, on parlait de moi. Fin de l'année, des moments intenses, une complicité... le spectacle de fin d’année a été magique, elle était d’accord. C’est l'histoire de l'époque où son sourire éclairait mes semaines... Abrégeons.. J’abuse de la patience des gens parfois... Ça a été le pire été de ma vie, elle me manquait trop et j'avais tellement peur de la perdre à la rentrée....ce qui n'arriva pas puisqu'on est devenu plus proche...je lui ai parlé de ma prof de physique, de mon attachement.... "ce n'est pas toi qui ne tourne pas rond Nirina" je m'en rappellerais toujours de cette phrase, de ce moment où elle paraissait là pour moi... Les larmes aux yeux. "TU peux t'attacher à moi tu sais, ça ne me dérange pas, mais va dormir maintenant" oui maman... et puis elle a eu un iPhone et elle ne se connectait plus sur MSN....et je n'ai jamais réussis à me reconfier à elle davantage.... pas d'occasions puis timidité. Je m'en veux maintenant... Enfin... j'ai beaucoup parlé pour rien.

C'est un ange, et je pense que si j'avais l'occasion elle pourrait tellement m'aider...J'ai des amis mais c'est moi qui m'occupe d'eux en général... et je leurs parle de mes problèmes aussi mais j'ai besoin d'une personne comme Viviane pour un aspect différent de mes problèmes. J’ai besoin d'elle pour un regard "maman" sur mes problèmes....
Je comprends ce que tu veux dire sur le problème de n'avoir qu'une seule personne, mais c'est le but de mon besoin. Avoir une mere/soeur de substitution, même si ça va mal lors d'une dispute. J'ai des amis, des loisirs, des études pré tracées.... j'ai une vie congelée qui n'attend qu'une seule personne pour se réchauffer et exister... Je ne veux pas avancer sans elle... c'est pathétique je sais...

TU vois, tu es d’accord avec moi quelque part, chercher ailleurs.. J’ai la bonne personne, je ne sais pas comment m'y prendre pour qu'elle me regarde de nouveau....


Soleilnoir:
Oui c'est elle qui me raccroche à la vie, j'ai essayé de vivre sans elle, en me raccrochant à mes petites (je suis monitrice aussi désormais), à ces bouts de chou qui m'adorent parce que je passe le temps que j'aurais aimé qu'on dépense pour moi à leur age avec elles mais... je suis encore trop jeune pour abandonner l'idée d'une mère il me semble.
Les crises d'angoisse... le début est horrible, quand plus rien n'est controlé, quand le monde se referme sur toi pourtant dès que je commence à pleurer je les aime. Si je fais une crise pour elle c'est qu'elle est encore présente dans ma vie! ouf. rassurant Je ne veux pas la laisser, je prefere souffrir à cause d'elle et verser des larmes qui ont son gout que de l'oublier. Une fois elle m'a calmé l'an dernier pendant une crise, elle m'a dit qu'elle adorait s'occuper de moi... ellle me manque tant
edit: je ne veux pas de CMP ou de psy, je cherche quelqu'un qui peut entrer dans ma vie Smile

désolée de vous ennuyer à parler d'une inconnue ... je t'envoie mon msn en mp/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 22:38

ahhhh nannn! Razz je me suis droit dit le contraire en te lisant, tu as vraiment une très belle écriture alors que tu as que 15 ans et même si c'est juste derrière un écran, tu as tendance à te dénigrer un peu alors que je voie bcp plus en toi alors que c'est le premier message que je lis de toi. je me souviens pas d'avoir eu une écriture comme la tienne a cet âge, bon en même temps je n'ai jamais eu un talent en français mais peu importe^^'

non c'est pas forcément pathétique de vouloir chercher une mère de substitution, je dirais que c'est naturel. Il y a malheureusement toujours la déception car la "mère" que tu souhaite avoir n'a pas prévu d'assumer ses devoirs de mère, c'est comme si du jour au lendemain, elle devait passer au statut mère pour une personne tiers. Peu importe cb elle t'apprécie (et je suis sûr en te lisant qu'elle t'apprécie bcp), elle a sa vie et elle ne peut pas assumer cette vie que tu voudrais. Surtout qu'elle est jeune (19) et qu'à cette âge, on a souvent pas une vie stable (études, boulot a coté pour payer ce qu'il y a à payer, peu de revenus, question amour pareil, on cherche encore et encore etc.).

Je ne peux qu'approuver ce que tu dis, quand j'étais jeune (bon je suis pas encore vieux MORDOR), j'ai cherché l'amour d'une mère un peu partout mais j'avais pas qu'une seule personne vers qui me tourner. j'ai toujours eu le contact facile et beaucoup de personnes autour de moi me comprenait, en fait, je passais plus de temps chez ces personnes que chez moi.
Ces personnes étaient là quand j'avais besoin et je savais que même à trois heure du matin, si jamais ça allait pas ou que je voulais dormir qques jours chez eux, ce n'était pas un problème. Et de cette manière là, j'ai pu un peu diviser mon passé et avoir vraiment des bons moments a rigoler, a passer du bon temps avec ces personnes, elles n'étaient pas que là pour me soutenir avec mon passé, elles étaient aussi là car j'avais du plaisir a être avec ces personnes et qu'elles avaient aussi bcp de plaisir de me voir, de passer un moment avec moi.

si javais laisser soutenir mes défauts et mon passé à une seule personne, je ne pense pas que ça serait allé. Il y à le passé et le présent. Si elle est la la moitié du temps pour te soutenir, elle ne peut simplement pas le faire. C'est même pas une question de volonté je pense, c'est juste que c'est trop dur et qu'elle doit aussi s'occuper d'elle. On est obligé d'être un minimum égoiste pour avancer.

pourquoi ne pas une fois lui envoyer un sms et lui proposer de boire (un verre /un café peu importe) dans un bar sympa quitte a dépenser qques euros? Mais pas forcément pour parler du passé que tu supporte pas, mais pour avoir le sourire et parler du présent, juste prendre plaisir à être avec elle et rigoler etc. lui montrer une facette plus positive, faire abstraction un moment de ton passé. Tu penses que ça serait possible? Peut être que tu pourrait renouer un peu les liens comme cela. Elle prendrait pas ça comme avant comme un charge mais plutôt comme un bon temps, un bon moment et surement que pour vous deux, ça ira beaucoup mieux intérieurement, et vous aurez les 2 tirées qqch de positif.

En tout cas, si il y a un endroit où tu peux faire un peu abstraction de ton passé quand ça va pas et éviter que ça prenne trop d'empleur sur ta vie (vraie vie), tu peux le faire ici, hésite pas à le faire. Tu peux aussi m'écrire si tu en ressens le besoin, comme je t'ai dit avant, je dois être aussi un peu égoiste et penser a moi, je pourrai pas toujours te répondre, il y a des fois où je ne dois simplement pas penser aux autres et faire ce que j'ai a faire pour avancer. Mais si je suis dispo, c'est avec plaisir que je te répondrai Wink

Ich wünsche dir viel Glück ... calins
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 22
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 23:22

Très touchée par le commentaire sur mon écriture Smile même si mon style n'es pas encore assez sur et défini je le sais... mais j'essaye de m'améliorer. J'aime le français depuis la troisième, quand j'ai découvert comment comprendre un texte, savoir se l’approprier. Au début j'avais sans cesse besoin de ramener les textes à Viviane, pour réussir, désormais j'y arrive aussi sans. J'apprends d'autres manières de penser. J’aurais pris L si j'avais su... mais ça aurait été risqué. Ma manière de traiter le français est trop incertaine... et ma grammaire déplorable ^^ (et je suis froussarde aussi)

En fait, j'ai l'air d'en demander beaucoup mais un sourire me suffit au fond... juste sa présence. C'est juste que c'est à elle que j'ai envie de me confier, de me dévoiler... ce que je fais rarement. Mais je ne demande pas à lui prendre tout son temps, à l'étouffer. Non ce ne seraient pas mes confessions ou mes problèmes qui l'étoufferaient, il n'y a que mon regard. A lui seul il lui dit à qu'elle point elle est importante. Elle doit s'en douter. Je dois lui faire peur. Il parle trop. Il crache tout ce que j'accumule. On pourrait avoir une relation normale mais la distance me rend obsessionnelle. Psychopathe. Et pourtant, je pense que j'ai assez grandi pour savoir équilibrer si elle voulait bien de moi... Oui. Tu vois je ne me dénigre pas tout le temps Wink Mais je ne suis pas sûre de moi, ça c'est un fait indéniable.
" C’était bien nirina"
-non-
"si Smile " Si elle trouve que quelque chose est bien, je la crois. Peu de personnes savent me redonner confiance et personne d'un simple sourire comme elle. Simple mais riche. Lui aussi sait parler, il me dit de ne pas m'en faire... Oui elle m'aime bien, et elle a toujours eu envie de me protéger quelque part... si elle me voyait pleurer, elle m'aiderait, mais je ne suis pas capable de lui envoyer un sms. J'ai tellement peur de la déranger, de lui faire perdre son temps. Qui suis-je pour réclamer le temps d'un ange? Ne basculons pas dans l'idolâtrassions. Ça va.. C’est juste que je suis timide face à elle, je suis une gamine face à elle. Elle me laisse les portes de l'enfance ouvertes. Ça m'aide alors que je fais tout pour être indépendante en étant mortifiée à l'idée de grandir.


Je ne lui balancerais pas tout d'un coup, je veux bien y aller au fur et à mesure des discutions... mais il n'y en a plus...Je suis toujours dans l’idée qu’il faut l’attirer avec un problème grave… parce qu’il n’y a que pour cette raison là que quelqu’un s’intéresserait à moi… s’inquiéterait… Je n’ai pas besoin d’elle pour les gros problèmes, mais pour la vie courante, pour une aura de sureté sur mon monde… Une relation équilibrée, aller boire un verre une fois tous les deux mois et quelques sms échangés entre temps… Je ne lui demande pas le premier rôle dans sa vie, mais une place dans son cœur… Elle m’accepte, elle m’acceptait déjà en troisième lorsque je ne comprenais pas tout, lorsque j’étais bien plus immature, pourtant elle m’écoutait pendant des heures. Désormais j’ai d’autres personnes, des gens que je peux aller réveiller au milieu de la nuit.... mais des personnes qui me connaissent depuis l’âge de 9 ans pas tant que ça. Des gens qui m’ont vu grandir, qui ont été là dans les étapes, qui sont capables de me dire « ça ça colle avec toi », qui connaissent mes faiblesses pour les avoir vécu et non par leurs récits, qui peuvent comparer l’avant et l’avenir. Des gens qui lient passé et présent sous le signe d’un sourire. Y a mes parents, y a Viviane.

Tant de personnes me conseillent ce sms et j'ai peur qu'elle ne réponde pas... pire. Qu'elle refuse.

Le refus coupe l'espoir. Entre envies et actions, il y a une zone de rêve pour les lâches comme moi....



merci de lire Smile biz




edit: elle a 22 ans maintenant Wink


Dernière édition par Nirina-Tsiky le Sam 1 Jan 2011 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soleilnoir



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 23:28

J'ai peu le même cas avec mes nièces donc je peux comprendre. Moi aussi o collège, j'avais ma prof de sport qui me comprenait, me défendait des autres et me rassurait. J'avoue que quand j'ai changer de prof l'année d'après, ça m'a fait mal. En fait, tout ce que tu dit correspond pluus ou moins à mon passé.

Voilà, si tu veux mon MSN , n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 22
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Sam 1 Jan 2011 - 23:39

Dans mon cas c'est un traumatisme d'enfance, j'ai commencé à chercher "ailleurs " en première maternelle.. En CP j'étais déjà completement dépendante de cet attachement que je ne comprennais pas... Jusqu'en Cm2/6ème j'étais persuadé de tomber amoureuse de mes profs... un jour j'en ai parlé à une amie rapidement... elle m'a demandé si ce n'était pas plutot de l'admiration. Pour ne pas la choquer j'ai dit oui et ça m'a parut adapté.
FIn 4ème j'ai enfin osé poster sur un forum pour en parler, je me croyais seule au monde à ressentir ce genre de chose, j'avais tellement honte... et quelqu'un a répondu. Ca a tout changé Smile c'est bête mais je me sens beaucoup mieux depuis que je peux comprendre...

C'est le sens que j'ai trouvé à ma vie... dans les moments où il s'en va je vais très mal... Viviane sera la dernière. COmme je l'ai écrit dans mon dernier message, j'ai besoin de quelqu'un qui m'a vu grandir... SI elle part, je serait obligé de survivre sans elle... j'ai tellement peur de devoir me lancer dans ce monde de sauvage sans avoir comblé ce manque de toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Soleilnoir



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Dim 2 Jan 2011 - 17:51

C'est vrai que c'est pas facile de parler de ça. et c'est déjà très courageux de ta part d'oser en parler.

Courage à toi. A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Nirina-Tsiky

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 22
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Dim 2 Jan 2011 - 20:37

Sur un forum ça va, et même en vrai, j'ai bien appris à l'accepter. Regarde je viens embêter tout le monde avec des posts de quatre km de long Wink Non honnêtement si vous n'aviez pas encore remarqué, j'ai vraiment besoin de parler, de m'ouvrir, je suis restée fermé trop longtemps… non pas que je détestais ça... Je n’aime pas spécialement l'idée de me mettre à nu, de ne plus être mystérieuse et protéger par mes secrets mais en même temps, le fait de les accepter me pousse à en parler. J'ai quelques amis qui savent maintenant et même si ça me dérangeait au début- et ça dérange encore un peu maintenant- je survis Wink J'ai besoin d'avis objectifs quand je veux faire un pas vers Viviane, parce que je ne suis pas du tout lucide dès que ça la concerne... et puis j’aime parler d’elle, ça donne réalité à mes sentiments..
bref... le silence est beau aussi, je me tais :p
Revenir en haut Aller en bas
Soleilnoir



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   Dim 2 Jan 2011 - 22:55

Peu importe la longueur de tes posts, l'important est que ça te fasse du bine d'en parler. Et je crois, que le forum est fait pour ça non?

Je n’aime pas spécialement l'idée de me mettre à nu, de ne plus être mystérieuse et protéger par mes secrets mais en même temps, le fait de les accepter me pousse à en parler.[quote]

Moi non plus,j'aime pas parler de mes problèmes, je renferme tout et après ça explose. Maintenat, j'essaie d'en parler avant, c'est pas facile mais ça fait du bien.

Tu sais, parfois les silences sont meilleurs que la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: si j'arrete de respirer ça fait quoi?   

Revenir en haut Aller en bas
 
si j'arrete de respirer ça fait quoi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiches-questions pour les révisions : qui fait quoi
» Une mouche tombe dans une tasse de café, on fait quoi ?
» restauration scolaire: qui fait quoi?
» Qui fait quoi en ce moment ?
» Bonjour la Cef

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: