Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ---

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osira

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 23
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: ---   Mar 19 Oct 2010 - 20:25

Bonjour ou bonsoir,

Et oui sa fesait longtemps que j'étais pas revenue sur ce forum...
Mais aujourd'hui ce n'est plus les mêmes problèmes qui m'assaillisent.
Je m'AM plus, enfin pour l'instant, j'ajoute pour l'instant car on ne sait jamais ce qui peux arriver alors je ne serais pas trop optimiste sur ce sujet, et puis c'est que depuis Mai dernier cela fait même pas un an alors. Enfin je ne viens pas écrire juste pour dire sa, mon problème est tout autre.

Je suis en Terminale (SSI), et on peut dire que je suis mal dans ma peau car on me dévalorise tout les jours (au moins 50 fois) mais c'est pas méchant enfin je veux dire que c'est pour me taquiné qu'ils font sa, ils ne se rendent pas compte que cela me fait aussi mal.
Je suis plutôt mince et quand l'année derniere on me disait a tout bout de champs (pour rire puisque ce n'étais pas le cas) 'T'es grosse' ect j'ai quand même commencé a les croires mais cette année ces personnes me disent maintenant 'Anorexique' 'Tu devrais manger plus' ect alors que je ne suis pas anorexique c'est juste que naturellement je suis comme sa mais tout sa me complexe quand même.
Et j'ai aussi l'impression d'être nulle en tout; une de mes amies me dit toujours (en rigolant) 'Toi intelligente ? ' ou autre mais je tiens a souligner qu'elle dit sa sans penser au mal que sa me fait car maintenant je suis convaincu de n'être rien.


En plus, comme je l'ai dis je suis en Terminale donc l'année prochaine si j'ai le BAC bye bye. Problème, je ne sais pas quoi faire apres j'ai quelques idées mais elles ne vont pas : Photographe, Designer ? Pas de Debouchés. Conseillere en économie sociale et familiale ? Pas sûre de vouloir vraiment faire sa.
Et ce problème m'angoisse jour après jour.
Les profs ne parlant que du BAC et de l'orientation:
' Nous on veux que vous ayez le bac AVEC MENTION !'
' Vous savez l'orientation pour l'année prochaine se fait très vite, début janvier vous devez avoir deja vos voeux.'


Et pis bon faut pas se leurrer, dans ce mal de vivre y a encore et toujours les hommes. J'ai 17 ans, je n'ai jamais eu de copain et on me dit à longueur de journée (pour rire, quoi que) Je suis moche je suis 'une planche à pain' ect. Enfin tout pour avoir la plus grande confiance en soi, non ?


Je crois que j'ai déjà assez parler de moi,
Bonne chance à ceux qui auront le courage de lire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ---   Mar 19 Oct 2010 - 20:30

Hmpf, du mal à répondre à tous le sujet, mais je reviens quand même sur le rapport aux hommes. Euh, n'avoir eu personne dans sa vie à 17ans, c'est pas le truc le plus étonnant qui soit. Personnellement j'avais pratiquement vingt ans quand j'ai commencé à sortir avec une fille. Donc bon, de ce côté-là, pas vraiment à s'inquiéter... Mais, euh, les personnes qui te balancent ça... ce sont des ami(e)s ? Si oui, faut leur expliquer que ça te fout mal. Sinon faut leur foutre ton poing dans la gueule les dégager de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Osira

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 23
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: ---   Mar 19 Oct 2010 - 20:37

Pour les hommes on vas dire que sa me complexe surtout parce que j'ai l'impression que je finirai vieille fille, oui j'ai que 17 ans mais bon quand déjà on voit tout les amoureux au lycée on se sent un peu a part et quand tout ceux qu'on connaît nous disent t'es moche ect la on se sent encore plus mal. Apres je sais qu'il taquine parce que je 'déconne' avec et bon desfois ils disent non mais je dis sa pour rire.

Après on vas dire sa les 'amusent' à me mettre des vents car que ce soit n'importe qui il le fait et moi comme j'ai l'habitude soit à la fin je les dis a leur place par lassitude d'entendre sa et aussi parce que je ne montre pas que cela me fait réelement mal.

Et l'une qui me dit des trucs comme sa je la considere quand même en amie car je rigole tout le temps avec, on se 'confient' des trucs.

A mon avis il ne voyent pas le mal que cela me fait réelement et moi je n'arrive pas à leur dire alors j'encaisse et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Alcandre

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : Bronxelles
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: ---   Mar 19 Oct 2010 - 21:36

Tu pourrais leur dire plus sérieusmeent que ça te fait du mal, non? Si c'est tes amies...

Pour info, je suis aussi une planche à pain (au lycée, on m'appelait le 'stick sur pattes' xD), je suis grande et fine, vraiment pâle, etc...
Mais... j'ai appris aussi a m'aimer !
Nous sommes fine, profitons en !

Tu dois t'assumer dans ta tête et apprendre a t'aimer; A 17 ans, c'est le tout début. Tu es loin d'être la seule dans cette situation. Le prébac offre pleins de nouvelles opportunités, de nouvelles rencontres..

Pour ton orientation, j'ai toujours trouvé ça débile de dire ça aux élèves alors qu'en terminale, on est déjà en pleine recherche de soi même, alors l'orientation franchement...

regarde quelles sont tes capacités, ce qui te plait (on s'en fou un peu du 'pas de débouchés', pour le moment tu dois penser a ce qui te plairait, c'est très important).

Te laisse pas décourager ! C'est une erreur de croire que l'on vaut moins que les autres..
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: ---   Mar 19 Oct 2010 - 22:35

alors ce que disent les gens sur toi franchement faut que t'arrive a passer au dessu et te faire toi TON opignon de toi meme pas celui que te renvoie les autres

si tu te sens bien comme tu est le reste fuck

l'orientation c'est la merde pour tout le monde on commence a nous en parler en 3eme pour choisir une fillière rare sont les ados qui savent clairement ce qu'ils veulent idem en terminale meme si c'est parfois un peu plus clair
je dirait fait ce qui te plait ce qui t'inspire
si a la fin tu n'a pas de débouché tu aura toujour la possibilité de continuer tes études et te réorienter
l'année sabatique aussi c'est fesable mais moin cool a mon gout parce que reprendre des études après un an de pause c'est dur et puis pour les gens qui ont déja des difficulté a etre dans le monde avec des gens c'est un coup a se déssocialiser



quand a la relation avec les hommes

sans te soucier de l'avis des autres
y'a des hommes qui te plaisent?? tu aurait éventuellement envie de sortir avec eux voir de faire l'amour???

meme si la réponse a toutes ces questions est non perso ça ne m'affole pas
déja parce que 17 ans la libido a le temps de se développer et puis y'a des gens qui ne ressentent pas de désir et ça n'a rien de forcément pathologique

perso je suis dans ce cas de ne pas ressentir de désir... j'ai 22 ans
alors ok on peu fouiller dans mon histoire perso entre attouchement et histoire "d'amour" merdique y'a de quoi avoir des rétissences ok
sauf que nan ça ne me dit absolument rien
après quelques recherches je suis tombée sur le terme d'"asexualité"
alors en général cette communauté ressent l'amour la pesonne peut etre amoureuse avoir une certaine intimité avec son/sa partenaire mais pas le besoin de faire l'amour...

moi je ne ressent rien ni l'amour ni le besoin d'intimité avec quelqu'un (du moins au niveau phisique) ni de faire l'amour
mais le fait que je soit autiste aussi joue beaucoup sur mes relations sociales mais bon ce n'est pas forcément l'excuse du siècle non plus puisque des autistes aiment des autistes on de l'intimité des autistes font l'amour des autistes ont des gosses et vivent une vie quasi normale de ce coté la...

et puis l'asexualité est une orientation sexuelle au meme titre que les hétéro les homo les bi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ---   Mer 20 Oct 2010 - 15:56

Je serais d'avis de leur dire clairement. Ou alors le dire à une seule personne qui le fera comprendre aux autres. Ou écrire une lettre à la personne du groupe dont tu te sens la plus proche.
Un truc du genre, mais en tout cas un truc qui stoppe la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Osira

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 23
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: ---   Jeu 21 Oct 2010 - 19:19

Alcandre a écrit:
regarde quelles sont tes capacités, ce qui te plait (on s'en fou un peu du 'pas de débouchés', pour le moment tu dois penser a ce qui te plairait, c'est très important).
Sauf que moi on me dit toujours c'est important pour les debouchés et tout mais y a pas longtemps mes parents ont été daccord que si j'en ai vraiment envie j'aille en études de Photographie le probleme maintenant c'est moi qui ne suis plus sûr.
Mais sa c'est un problème qui s'arrangeras avec le temps =).


kelkun_kelkepart a écrit:

y'a des hommes qui te plaisent??

Oh oui ^^.
Mais ceux qui me plaisent je ne les connais pas 'mentalement' et je ne trouve pas de moyens pour les connaîtres >__<
Et bon ces temps ci je ne sais plus si je dois ou pas esperer quelque chose avec quelqu'un 'Les sentiments lui conviennent pas'
Mais a mon avis si je suis complexé par rapport au fait de ne pas avoir de copain c'est surtout au fait, je pense, d'avoir l'impression que si j'aurais quelqu'un que j'aimerais et qui m'aimeras en retour j'arriverais déjà a avoir plus confiance en moi et je me sentirait 'belle, intelligente ' enfin être une personne qui vaut le coup d'etre connu en resumé ^^.

Reiko a écrit:
Je serais d'avis de leur dire clairement. Ou alors le dire à une seule personne qui le fera comprendre aux autres. Ou écrire une lettre à la personne du groupe dont tu te sens la plus proche.
Un truc du genre, mais en tout cas un truc qui stoppe la situation.

Alcandre a écrit:
Tu pourrais leur dire plus sérieusmeent que ça te fait du mal, non? Si c'est tes amies...

Je vais essayer si j'y arrive =).


Merci beaucoup pour les réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
x-Anaa</3

avatar

Nombre de messages : 924
Age : 23
Localisation : Cette belle province qu'est le Québec
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: ---   Sam 23 Oct 2010 - 8:24

Bon, pour commencer, salut.

Ensuite, je viens du Canada, du Québec, de Montréal, alors on n'a pas le même système d'étude mais ça doit se ressembler alors, je vais me baser sur ton age. 17 ans. Écoute, si tu savais à quel point on m'a mit de la pression en me disant que je devais absolument savoir ce que je devais faire pour acontinuer mes études et tout, c'est paniquant, je te l'accorde. Mais je te dis aussi: relaaaaaaxe ! Tu vas voir, rendu au prochain stade d'étude (le collégial pour vous, je crois?), avec des cours plus spécifiques, ben tu verras là tes intérêt, ce qui t'attire plus. Pour l'instant, si tu n'as pas fait le choix de ton programme, lis les descriptifs et choisis celui qui t'appelle le plus, tout simplement. Et t'as le droit de te tromper tu sais! Comme beaucoup de gens d'ailleurs, mais c'est possible par le suite de changer, l'erreur est humaine dit-on, et il y aura d'autres solutions par la suite si tu vois que tu t'es trompé. Voilà.

De plus, ces personnes qui tiennent des propos pas toujours très agréables, tu pourrais peut-être leur parler, si tu crois qu'ils pourraient être réceptifs. Sinon, tu verras, au collègial (ou au prochain stade du niveau détude), les gens sont généralement plus matures, et ils ne s'arrêtent plus qu'au physique ou aux apparences. Mais sachez aussi, que lorsque l'on s'aime soi-même, les autres nous considèrent alors plus sérieusement. Aies confiance en toi, apprends à t'aimer, peu importe le physique, tu as du vécu et de belles qualités (j'imagine, parce que je ne te connais pas vraiment), mais ne te laisse pas marcher sur les pieds, des insultes gratuites, qu'elles soient dites pour rigoler ou non, sont généralement très blessantes, sans que l'on s'en rende compte sur le coup. Assume qui tu es, et tu verras, les autres te respecterons et t'entenderont lorsque tu leur diras d'arrêter.

Finalement, pour les hommes, oh que tu n'es pas la seule! Et malheureusement, plus on cherche, moins on trouve, la vie c'est fait comme ça. Tu as toute ta vie pour penser au tracas que la vie de coupe apporte (oui je sais, l'amour apporte beaucoup de belles choses aussi, mais ce n'est pas là où je veux en venir). Pour l'instant, profite de ta jeunesse, de ta liberté pour connaitre différents types de personnes. Après tu pourras voir auprès desquels tu t'identifies le plus, et donc, tu sauras un peu plus ou chercher. Mais vraiment, les hommes ne devraient pas être dans tes principaux soucis. PROFITES de ta jeunesse et de ta liberté, je me répète je crois.

Alors voila!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ---   

Revenir en haut Aller en bas
 
---
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: