Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 11:23

Ok...


C'est partis.


Sur les encouragements de Caramel (que je remercie au passage, en même temps que Kagu et Samael), je me livre. Parce que ça ne va pas.

J'ai eu du mal à m'en rendre compte, à l'accepter et à vrai dire je ne voulais pas en parler pour ne pas essayer de comprendre de peur de m'appercevoir qi'il n'y avais aucune solution à ma disposition. Mais heureusement, Caramel à qui rien n'échappe, m'a sermonée afin de me faire comprendre que parler était nécessaire et que si je ne le faisais pas... j'allais droit dans le mur.

Donc... je me livre à vous, pour plusieurs raisons. D'une, vous avez toujours été là quand j'en avais besoin. Deux, faut que je creuse et à ça vous m'y aiderez bien, me connaissant pas mal au long de ces années. Trois, rester seule face à ce que je vais découvrir c'est juste... impossible à imaginer.  

J'ai peur, vraiment peur, du genre la trouille de chez trouille, notamment de redevenir une nunuche. Mais bon, j'essaie quand même, parce que sinon, ben parait que ça va pas aller en s'arrangeant.

Ok... ça posé, passons aux choses sérieuses.

[suite en cours pour ne pas faire nawak en évitant de poster ou effacer, retoucher etc... vous connaissez généralement ça.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 11:55

Donc, je vais déjà exposer les conséquences, puis essayer de comprendre. Je ne vois pas trop comment faire autrement en fait...

En ce moment, impression de dérailler.

J'ai recommencer à m'AM, peu mais assez pour que ça ne me dise rien qui vaille. Du coup, mon topic dans la partie "Automutilation" est en attente parce que je ne sais pas où j'en suis rendue de ce côté là. En tout cas, même si le besoin est encore flou, l'envie est bien présente elle.

Les idées de mort reviennent également sporadiquement. C'est insinueux, pas inquiétant en soi mais pareil, c'est jamais bon signe en fait.

Tout ça est bien sûr accompagné de bad, de pleurs et de crises d'angoisse. ça faisait longtemps, très longtemps que tout ça ne m'était pas arrivé.

Mon sommeil fait du lulz. Plutôt insomnie en ce moment. Je me suis couchée vers 4 h cette nuit et me suis réveillée "naturellement" vers 8h30 ce matin, ce qui est juste surprenant quand on sait que dernièrement je ne me réveillais qu'entre 11h et 13h quand je n'avais pas cours le matin et que d'habitude j'ai besoin de grosses nuit pour tenir le lendemain (du genre 9-10h par nuit).
Bon, peut être que ça ne veut rien dire parce que quand je vais mal mon corps réagit de deux façon : soit je fais de l'hypersomnie, soit de l'insomnie. C'est pas VRAIMENT schématique en fait.

Ma motivation... est en train de s'envoler haut, très haut. Je n'ai pas bosser mes cours depuis 4-5 jours maintenant, ce qui est juste contraire à ce que j'avais initialement prévu. ça me fait chier en fait, parce que je m'était jurée de bosser et juste... j'y arrive pas, je repousse, je repousse... Ptet que ça n'a aucun rapport avec mon "mal-être" de ces derniers temps mais bon, je le met quand même parce que c'est important pour moi.

Mon humeur est... atroce ? Je crois que c'est le mot qui conviendrait.
A vrai dire, c'est ce qui a mis la puce à l'oreille de Kagu et Cara.
On me décrit volontier en ce moment comme agressive, colérique, provoquante, démarrant au quart de tour... Et à la réflexion, ça ne doit pas être faux. Je ne sais pas ce que je cherche avec cette attitude, ptet que je ne la maitrise pas, ptet que c'est inconscient, je ne sais pas.

Et à côté, je nie. Je fais semblant d'aller bien. Je réponds "oui, ça va Very Happy " sur msn aux gens qui me le demande...
C'est marrant la merde que l'on peut avoir devant les yeux des fois...

[pause]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 13:42

Par où commencer continuer... ?

J'écris comme ça vient alors ce ne sera sûrement pas structuré, approfondi au maximum. Veuillez m'en excusez d'avance. Je fais avec les moyens du bord.

Je ne vais pas vous cacher que je m'en veux un peu d'aller mal parce qu'en ce moment ma vie n'est pas si mal que ça. Enfin, y'a pire et même y'a eu pire.

Bordel, j'ai mis un quart d'heure pour taper ces 4 lignes ! Je peine sévère.

Reprenons.

Plusieurs choses ne vont pas en ce moment, effectivement.

Ma relation avec ma copine est difficile.
Pas vraiment envie de tout réexposer donc excusez moi pour ceux qui ne sont pas au courant, ça fait élitiste mais c'est pas contre vous, vraiment.
Donc vite fait un mot sur ce point : je l'aime et la situation actuelle me fait souffrir. Je fais des efforts mais je n'en vois pas le résultat ce qui me saoule grandement.
Enfin bref, je ne vois même pas pourquoi j'en parle, c'est de l'amour après tout. On sait tous que "c'est compliqué".

Après, y'a eu un truc début septembre qui s'est passé. Un évênement que je pensais avoir gérer après une soirée badde mais en fait il semblerait que non puisque quand une personne m'en a reparler hier, j'ai... fondu en larme.
Je veux parler du classement sans suite de ma plainte pour viol que j'avais déposée en Mai 2009, c'est à dire il y'a un peu plus d'un an. J'y croyais, vraiment vraiment vraiment et... quelques mots comme "insuffisance de charges", "présumé coupable jugé parfaitement équilibré" et tout vole en éclat. L'espoir, la justice (celle effectivement en laquelle je croyais), la possibilité de faire le deuil de cette histoire. A la place est apparue la colère, la frustration, la tristesse.
Bon, ben finalement, j'ai ptet pas encore gérer ça quoi. Ma copine m'a dit "je me disais aussi que t'avais vite passé au dessus, trop vite". ça résume bien je pense.

Sinon, mes problèmes de thunes sont revenus. Non pas que je pense gérer particulièrement mal mon argent. Juste que mes revenus sont on va dire assez faibles et avec le déménagement mes dépenses ont fait un bond.
De plus l'agence immobilière est une enfoirée qui m'avait dit qu'elle ne débiterais pas tous les chèques en même temps. Non, ils ont juste encaissés 2 chèques d'une valeur équivalente au loyer (près de 500 € chacun) en même temps, me laissant le cadeau du troisième je ne sais pas quand. Donc forcément, mon compte est passé au rouge et évidemment j'ai du trouver une solution pour pouvoir ne serais-ce que bouffer. Au moins, mon corps est utile comme ça.
Je n'ai toujours pas pu acheter mes bouquins de cours et ça m'embête profondément mais ce n'est pas (encore) catastrophique. Et ma nouvelle banquière essaie de m'aider ce qui n'est pas si mal.
Maintenant, tout dépendras de début octobre, réponse positive ou pas pour l'AAH, ce qui va sans dire... me stresse !

Bon, je ne vois pas ce que je pourrais rajouter. Je n'ai sûrement pas tout dit/approfondi mais je pourrais y revenir plus tard et de toute façon, là, mon encéphale est vide... je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Amande

avatar

Nombre de messages : 14430
Age : 28
Localisation : Gaspésie Powaa
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 16:18

Pas grand chose à dire à part que je suis "contente" que tu sortes enfin tout. J'espère que ça t'as fait du bien et que tu vas continuer à creuser pour régler les trucs réglables.

Si besoin de parler, tu sais où me trouver Wink
Revenir en haut Aller en bas
abigail

avatar

Nombre de messages : 1710
Age : 41
Localisation : canada
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 19:21

Pas toujours facil de mettre tout noir sur blanc, d'essayer de comprendre...
et oui des fois ca fair peur.

je sait pas trop quoi te dir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 19:24

Cool que tu aies pu lâcher tout ça.

Pour rentrer un peu dans le concret, il n'y a plus rien de possible niveau justice, là, c'est ça ?

Sinon, tu n'arrives plus à bosser pourquoi, exactement ? Enfin, ça se manifeste comment ?
On a le droit de te shooter ?

Quant à ton humeur, pour le forum : ne poste pas dans l'instant, prends le temps de te relire, etc.
IRL, je ne sais pas trop. Essaye de te forcer à rationaliser / relativiser face à une situation qui te fout en rogne, peut être ?

Enfin, si envie de parler du reste plus en détails, tu sais ou me trouver aussi, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 19:52

Je réponds vite fait à une question de Reiko avant de m'atteler aux autres et me reposer un peu après ma journée.

Reiko a écrit:
Pour rentrer un peu dans le concret, il n'y a plus rien de possible niveau justice, là, c'est ça ?
Voilà le C/C de mon carnet concernant cette nouvelle. Je sais, j'ai la flemme de réexpliquer, mais si jamais pas compréhensible, ne pas hésiter à me le dire.

Citation :
Dossier classé sans suite pour "charges insuffisantes".

D est décrit comme un homme "parfaitement équilibré". Et même si mon expertise psychiatrique ne pointe pas "d'éléments contradictoires" avec ma plainte, elle n'est pas assez subjective pour apporter du poids à mes dires.

Autant vous dire que je suis juste laminée, en colère, aneantie...

Putain... Il va s'en tirer ! Après tout ce qui s'est passé ! Il va s'en tirer...

Possibilité de se porter partie civile pour relancer le dossier mais il faut verser environs 1000 € de caution à la justice dans ce cas. L'argent sera rendu s'il y'a procès, garder si reclassé sans suite. Et je n'ai pas la thunes, et ça me fait chier de donner de l'argent alors que putain, dans cette affaire je suis sensée être la victime.
C'est ça la justice ? "Vous payez et après on voit ce qu'on peut faire" ?

Fait vraiment chier, merde !
Je répondrais à d'autres gens après avoir soufflé un peu. Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31636
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 20:44

Je repensais à ça hier soir, mais je ne voulais pas revenir sur le sujet si tu n'avais pas envie d'en parler. Vu que tu l'as mise ici, cette histoire de plainte, ça m'arrange, donc.

"Insuffisance de charge", ca ne veut pas dire que la justice dit que tu mens.
Ca veut juste dire qu'elle n'a pas en main d'éléments suffisants pour pouvoir affirmer que c'est lui qui ment. Ni que c'est toi.

C'est malheureusement sa parole contre la tienne. Et malheureusement, il est persuasif.
Si le mec ne se trahit pas, n'est pas incohérent quand il parle des événements, arrive à assurer un mensonge parfait et une facade correcte, c'est malheureusement difficile de prouver qu'il ment. C'est un fait.

Et quelque part - je me doute que la phrase ne va pas te plaire - c'est tant mieux que la justice ne puisse pas envoyer un mec en prison / le punir de quelconque manière sans preuve.

Parce que nous on sait que tu n'as pas menti. Franchement, on te croit. Pas de souci là dessus.

Mais ca serait malheureusement beaucoup trop facile de nuire à quelqu'un (par vangeance, par je ne sais quoi) en balançant des accusations mensongères, si la justice n'avait pas ce devoir de réserve, et ce besoin de preuves irréfutables.
Et malheureusement, la justice est obligée de tenir en compte le fait que des gens accusent dans le vent. Parce que c'est vrai. Ca arrive. Pas si rarement que ça.

Je ne pense pas qu'il faille spécialement en vouloir à la justice.

Après, que ce mec soit inculpé ou non, finalement, toi, ça ne va rien changer à ta vie. Toi, tu sais ce que tu as vécu. Toi, tu sais le courage qu'il t'a fallu pour aller au bout des choses et déposer plainte. Toi, tu sais qu'il n'est pas "parfaitement équilibré". Et finalement, c'est ça qui compte. Ce que toi tu sais. Ce que toi tu as fait. Et franchement, tu peux être fière de toi, peu de monde vont à ce point là au bout des choses. Et même s'il a réussi à sauver la face, je ne doute pas que la procédure en tant que telle, les interrogatoires, le temps qu'il a dû se passer à chier dans son froc en attendant le verdict, c'est une punition en soi.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 21:48

Caramel a écrit:
Après, que ce mec soit inculpé ou non, finalement, toi, ça ne va rien changer à ta vie. Toi, tu sais ce que tu as vécu. Toi, tu sais le courage qu'il t'a fallu pour aller au bout des choses et déposer plainte. Toi, tu sais qu'il n'est pas "parfaitement équilibré". Et finalement, c'est ça qui compte. Ce que toi tu sais. Ce que toi tu as fait. Et franchement, tu peux être fière de toi, peu de monde vont à ce point là au bout des choses. Et même s'il a réussi à sauver la face, je ne doute pas que la procédure en tant que telle, les interrogatoires, le temps qu'il a dû se passer à chier dans son froc en attendant le verdict, c'est une punition en soi.
Mais non, je n'ai pas été jusqu'au bout des choses ! On m'en a empêcher avant !

Je ne pense pas qu'il ai eu peur, sincèrement. Dès que j'ai porter plainte, tout le monde autour de lui l'a soutenu (dont ma mère et mon frère). Toutes les auditions qu'il y' a eu ont été dans son sens (ma mère et mon frère encore, sa copine et sa fille). Il n'avait rien à craindre... Il est respecté, ouais. Mais les gens ne savent pas qu'ils respectent un monstre. Et j'aurais aimer le leur montré... et qu'il n'ai pas l'occasion de retenter ce qu'il a fait avec moi.

Toute cette attente... tous ces efforts, ces larmes et ces souvenirs qui sont remontés... tout ça pour rien ! C'est non seulement rageant mais aussi décourageant !

Et le pire... c'est qu'il s'était contredit lors de la confrontation. ça n'a pas du être marqué dans le dossier, sinon y'aurait quand même pas ce résultat.

Enfin bref. Ne plus en parler, sinon je vais aller le trouver pour lui vider les couilles avec un bâton à clou en finissant par l'éviscérer quand j'en aurais marre de ses cris.

Citation :
Sinon, tu n'arrives plus à bosser pourquoi, exactement ? Enfin, ça se manifeste comment ?
On a le droit de te shooter ?
Heu, ça se manifeste comme suit :
Je me lève : Ah aujourd'hui faut que je bosse ces cours là.
14h : allez faut que je m'y mette maintenant.
17h : putain, j'ai toujours rien fait.
20h : allez dans une demi heure je m'y met.
20h30 : oh non, j'ai pas eu assez de temps pour me préparer mentalement, encore une autre demi-heure.
21h : non, allez, c'est pas la peine aujourd'hui. ça se voit que je suis pas motivée, je le ferais demain.
Le lendemain : Ah aujourd'hui faut que je bosse ces cours là.
Et rebelotte...
Et oui, le droit de me shooter, pas de soucis.^^

Citation :
Quant à ton humeur, pour le forum : ne poste pas dans l'instant, prends le temps de te relire, etc.
IRL, je ne sais pas trop. Essaye de te forcer à rationaliser / relativiser face à une situation qui te fout en rogne, peut être ?
Pour le moment j'évite la partie débat du forum parce que je crois que là je ne gèrerais pas du tout. Sinon, bizarrement, ça va mieux depuis que l'on m'a ouvert les yeux.
IRL, pas trop de probème pour le moment (à part avec mon pote là mais c'est passé).

Sinon, merci Amande et Abitibi pour votre soutien, ça me fait chaud au coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31636
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 22:22

Bien sur que si, tu es allée au bout des choses.

Tu as fait tout ce qui était en TON pouvoir.
C'est là, le bout des choses.

Tu ne serais pas allée au bout des choses si tu n'avais pas déposé cette plainte, parce que tu n'aurais jamais su ce que cette plainte aurait donné.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Alcandre

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : Bronxelles
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mar 21 Sep 2010 - 23:36

( pour bosser tes cours, y'a pas une bibli ou une salle de travail dans le coin? Si tu arrives a bosser dans ce genre de conditions, ça peut être une bonne idée, puis ça motive de voir les autres travailler ! Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mer 22 Sep 2010 - 0:14

Ouais, j'ai été à la bibliothèque universitaire cet après midi 1h30 avant mon cours pour pouvoir bosser... mais une fois là bas, je me suis aperçue que j'avais oublier... ma trousse de crayons. of course
Donc ben j'ai rechercher, emprunter et commencer à feuilleter quelques bouquins que le prof de psycho sociale avait mentionné en cours mais je n'ai pas pu bosser comme je l'avais prévu à la base en fait, ce qui m'a fait me traiter de tous les noms.
Revenir en haut Aller en bas
Pinkie

avatar

Nombre de messages : 1039
Age : 27
Localisation : London
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mer 22 Sep 2010 - 0:28

Et pas moyen de bosser sans la trousse à crayons? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mer 22 Sep 2010 - 0:42

Non, pas moyen. Je n'avais aucun foutu crayon dans mon sac. Et comme je suis trop gênée pour en emprunter un à quelqu'un de la bibliothèque... ben je m'en suis passé.
Revenir en haut Aller en bas
Alcandre

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : Bronxelles
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Mer 22 Sep 2010 - 21:56

Ben c'est pas parce que tu n'as pas bossé cette fois ci que c'est perdu pour autant !
Tu dois pas te décourager !
Reste pas là dessus, je connais trop bien ce cercle vicieux dans lequel il est si facile de rentrer.
Essaie (force toi) de te fixer un programme, et go la bibli.
Mercredi 22 sept. 21:55 n'est pas une échéance passée, c'est le début d'une étude que tu dois mettre en place pour le reste de l'année.

Courage, moi je sais que tu es capable de gérer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 0:23

ça ne va pas vraiment mieux, ça va même pire, en fait. Ce que je craignais se réalise.
Hallucinant, je n'ai pas encore tout compris mais je sombre quand même. Alors faut que je trouve ce putain de truc qui ne va pas AVANT que je sois au fond du trou. Il en va de ma survie.

Je viens de réaliser aujourd'hui que... ben je suis seule. Depuis ma rupture et plus récemment mon déménagement, j'habite seule. Et heu... même si j'aime ça, je ne dois pas le gérer si bien que ça en fait.
Il est vrai que j'ai dû habiter toute seule 5 mois grand max dans toute ma vie et que ça fait assez peu pour qu'une sociable comme moi le gère niquel.
Heureusement qu'il y'a mon chat quand même...


Putain... je patauge.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31636
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 0:34

En même temps, rationnellement, tu as pas mal de raison d'aller mal en ce moment. C'est pas du "oulalala, je suis trop folle de la tête d'aller mal".

Un déménagement, c'est source d'angoisse. Même si tu es contente du nouveau cadre de vie et tout, ben... nouveauté = angoisse. Triple ration de nouveauté : Rennes, nouvelles études, nouvel appart', et réapprentissage de la vie seule. Ca fait beaucoup.

Le rejet de la plainte que, effectivement, tu avais encaissé un peu vite, probablement parce que tu étais prise dans le flot des trucs à faire pour préparer ton déménagement.

Ta relation amoureuse qui n'est pas simple. (en même temps, depuis le temps on le saura : une relation amoureuse née sur AM-Entraide, c'est voué à ne pas être simple.)

Les merdes de fric.

Ca fait beaucoup. Donc bon, concrètement, y a pas nécessairement UNE raison qui fait que tu vas mal, mais tout plein de raison que, prises individuellement, tu aurait pu gérer, mais quand tu les mets toutes ensemble et que tu dois les gérer toutes en MEME TEMPS, y a un peu surcharge.

Donc bon... J'aurais tendance à te dire de poser les choses au rythme où elles viennent. Poser au fur et à mesure ce qui te passe par la tête, les sujets qui te font cogiter. Un fil conducteur se dégagera probablement sur la durée.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Onagre



Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 12:01

Je plussoie Cara. Et j'ajoute que tu es peut-être seule maintenant, mais que ca ne va pas durer.
Assez rapidement, tu devrais te faire des amis dans ton amphi. Ces gens sont exactement seuls aussi et ne demandent que ca, de nouveaux contacts.
Si tu as une journée d'intégration prévue, des soupers de cours, n'hésite pas à y aller, tu rencontreras plein de gens. Je crois me souvenir que tu avais déjà des numéros de téléphone, si tu as le courage, profites-en pour proposer à leurs proprios d'aller boire un verre Smile

Le mieux, ce serait d'être méthodique: tu te fixe un horaire et tu t'y tiens. De telle heure à telle heure, tu bosses. Tel jour, tu vas voir les potes que tu es en train de te faire, vous aller boire un verre, tu prends le temps de rester avec eux après les cours à papoter. Et le soir, tu t'autorises du temps pour toi, pour penser à ce qui va moins bien et essayer de digérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 16:07

Merci les filles. Je vous lis, même si je ne sais que répondre, je vous lis attentivement.

Moi je deviens vraiment conne là.
En fermant la porte du balcon j'ai coincé, sans faire exprès, la patte de mon ptit chat, Canelle. Je l'ai entendue pousser un hurlement de douleur. Après elle n'a pas pu marcher normalement avant 5 min, boitant misérablement. J'étais tellement mal que j'en ai chialer. Je m'en voulais vraiment trop. Heureusement quand je lui ai demander pardon en la caressant elle s'est frottée contre moi. Faut coire qu'elle m'en voulait pas.
Mais voilà quoi, je pense pas qu'il y'a encore une semaine j'aurais pleurer pour ça. Oui, mon chat est vachement important pour moi mais de là à chialer comme une merde...

Enfin bref, annecdote du jour qui me fait dire que mon hypersensibilité est peut être de retour... et que ça ne me dise rien qui vaille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 16:50

Pas forcément une question d'hypersensiblité pour le coup, mais comme tu es pas mal sur les nerfs et que c'est une période pas exactement facile pour toi à gérer, c'est pas mal une réaction "normal" de sur-réagir sur des choses qui ne t'auraient peut être pas autant touché il y a quelque temps auparavant.
L'effet, "je déplace mes émotions", comme lorsque tu as été énervée toute la journée et que une personne va dire quelque chose d'anodin mais qu'il va finalement se recevoir tout l'orage sur la gueule que tu voulais déverser dans la journée. Accumulation tout ça.

Donc, pour reprendre, essaie de rendre du recul face à tout ça, de prendre le temps de te poser et de comprendre en réglant les choses par petit bout.

Sinon pour ce qui est du manque de motivation à se mettre à bosser => aller à la bibliothèque universitaire, c'est franchement un bon moyen parce que généralement tu ne peux pas vraiment faire autre chose que bosser, niveau distraction c'est très limité et c'est très vite lassant. Te fixer des horaires de taf, et des moments de détente parce que sinon tu vas vite saturer. Mais c'est franchement important de prendre le rythme et de ne pas attendre d'avoir masse de travail pour s'y prendre.

Puis, si jamais, fais signe hein..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 17:19

Joker a écrit:
Pas forcément une question d'hypersensiblité pour le coup, mais comme tu es pas mal sur les nerfs et que c'est une période pas exactement facile pour toi à gérer, c'est pas mal une réaction "normal" de sur-réagir sur des choses qui ne t'auraient peut être pas autant touché il y a quelque temps auparavant.
L'effet, "je déplace mes émotions", comme lorsque tu as été énervée toute la journée et que une personne va dire quelque chose d'anodin mais qu'il va finalement se recevoir tout l'orage sur la gueule que tu voulais déverser dans la journée. Accumulation tout ça.
T'as ptet pas tort en fait... J'y avais pas penser alors que bon, ça parait évident quoi.
J'ai l'impression que mon cerveau devient de plus en plus vide... of course

Joker a écrit:
Sinon pour ce qui est du manque de motivation à se mettre à bosser => aller à la bibliothèque universitaire, c'est franchement un bon moyen parce que généralement tu ne peux pas vraiment faire autre chose que bosser, niveau distraction c'est très limité et c'est très vite lassant. Te fixer des horaires de taf, et des moments de détente parce que sinon tu vas vite saturer. Mais c'est franchement important de prendre le rythme et de ne pas attendre d'avoir masse de travail pour s'y prendre.
Je me fait des listes spéciales "cours" et j'ai déjà remplis trois tâches que je m'étais fixée depuis hier. Je suis contente de moi sur ce coups là. ^^ Ok, c'était des petites tâches, mais j'en ai fait quand même et en plus, j'ai pris plaisir à les faires. Smile
Je pense en faire d'autres ce soir et aussi demain vu que je n'ai que 2h de cours un vendredi sur 2 et que précisement demain... ma journée est plutôt lège.
Et après, quelle satisfaction de voir le travail accompli, le ranger dans mon classeur sous la bonne intercalaire, puis barrer bien proprement la tâche sur la liste... Quoi ? Surprised On se motive comme on peut. ^^
Je prends cependant tous tes conseils en note et essaierait donc d'aller à la bibliothèque universitaire demain (sans oublier ma trousse). ça ne me fera que du bien.

Merci Joker.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31636
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 23 Sep 2010 - 18:06

Euh... C'est être hypersensible, ça ?

Humpf.

J'y penserais la prochaine fois que je pleure comme un veau parce que Caramel me fait la gueule pour X truc ou parce que j'ai oublié d'acheter de la bouffe à chat et qu'ils doivent attendre le lendemain matin pour manger, hein.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 30 Sep 2010 - 13:23

Ok ok...

Bon, là ça va à peu près mais certaines personnes me mettent les yeux en face des trous et me disent que ben nan, ça va pas tellement. Je fais de la merde, je le sais, et ça me dégoute et je suis en train de raconter n'importe quoi putain.

Bref, je suis un peu en train de couler je crois...

Je badde un jour sur deux, je suis euphorique un jour sur deux, en fait... non. La vérité c'est que je passe du rire aux larmes. Comme dit Nana, mon humeur fait du lulz.

Je... ne sais même pas pourquoi je poste ça. Ptet pour assimiler la réalité : je coule, je le cache, j'essaie de fuir. Mais bon...

C'est vide tout ça, c'est vide d'avancement, je vous fait chier, je le sais et je DETESTE cette sensation.

Je parle pour ne rien dire, je parle pour facepalmer.

Désolée.

Là ça va à peu près hein, je ne badde pas tellement mais bon... qu'en sera t'il dans une heure ? Qu'en sera t'il ce soir ? Et demain ? Et dans une semaine ? Je vais descendre jusqu'où pour arrêter cette spirale de dindesquerie sans nom ?

Mwarf...

Je suis [biiiip] !


Dernière édition par Mélancolie le Jeu 30 Sep 2010 - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 30 Sep 2010 - 14:54

Contente que tu te rende compte du côté parfaitement dindesque. Maintenant, arrêtes de te flageller deux minutes (ça ne te sert à rien) et rends toi compte que tu tentes purement et simplement de fuir la réalité.

Impression qu'en passant ton temps à inventer de nouvelles façon de déconner, tu n'as plus à réflechir sur les véritables trucs qui te font mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   Jeu 30 Sep 2010 - 14:59

Je ne voulais pas redevenir une dinde, je ne voulais pas. Crying or Very sad

Je l'avais dit à Cara, je lui avais dit !!!!!

Que ça me ferait plus de mal que de bien. Je l'avais prévu. Et c'est EXACTEMENT ce qui est en train d'arriver.

Putain de bordel de merde... Crying or Very sad


Dernière édition par Mélancolie le Jeu 30 Sep 2010 - 19:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fantomelle] Parler pour arranger (enfin, essayer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on parler pour ne rien dire ?
» [1ère] ES : séq. poésie, des idées de regroupement thématique ?
» nouvelle venue...pour le CRPE 2011-2012...enfin j'espère
» « Youcat », un « miracle » pour parler aux jeunes d’aujourd’hui
» pour ceux qui voulaient contacter LOANA, elle fait parler d'elle dans les infos d'internet!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: