Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vulnérabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seventh

avatar

Nombre de messages : 195
Localisation : Québec
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Vulnérabilité   Jeu 3 Juin 2010 - 22:42

Voilà. Mon problème n'a que peu rapport avec les drogues et tout ça mais s'en est une partie. J'aurais tant à dire mais j'vais essayer de m'imposer des limites et de rester dans le sujet tout en restant cohérante.

Le regard des autres est un poids vraiment lourd sur mes épaules. Je n'saurais trop trouver le bon mot pour me décrire soit puérile, superficielle ou juste vraiment extrêmiste. Le simple commentaire négatif qu'on peut porter à mon égard ne résulte en rien de concluant. Ma seule réaction est celle d'être sur la déffencive. J'ai l'impression que du côté sentimental, je suis jugée autrement que je ne devrais l'être. Je suis vraiment émotive et j'ai l'impression que j'ai une double face en réagissant ainsi, comme une jemenfoutiste alors qu'en fait un simple compliment fait à quelqu'un d'autre que moi sur sa beautée peut me rendre des plus jalouses, un commentaire sur ma façon de réagir à quelquechose peut me complexer et me fermer le clapet. Je n'ai tout simplement aucune estime et malgré tout, j'ai l'impression que je démontre le contraire, ce que je devrais arrêter de faire. J'suis pas fait en pierre et j'aimerais qu'on saisisse le sens de mon mal-être. Parceque ce ne sont pas que les commentaires qui me font cet effet dégeulasse. Je n'ai à peine besoin de voir une quelqu'un d'élégant avec plus de charme que moi et je font en larme. Je me sens tellement dissociée de tout ce qui pourrait être une personne ne serait-ce normale, fondue à la masse. C'est, je crois, ce que j'aime de moi, ces réflexions plus sombres et plus boiteuse de la réalité qui me donnent l'impression de sortir du lot, c'est là que je "repêche", si on veut, mon estime. J'ai l'impression d'être la plus forte dans ce que je fait de plus faible. L'impression de parfaitement savoir voir le mauvais côté des choses et que cela rend ma vie un peu plus interessante parceque je peut trouver un certain bonheur dans ma peine.

Lien avec les drogues et l'alcool, maintenant (qui ne sont sûrement qu'une petite partie de ce post parceque, encore une fois je me suis laissé emporter dans mes histoires). Je crois que derrière toutes mes tristesses il y a une envie de trouver un certain bonheur artificiel. Une certaine envie de détruire cette facette plus forte de ma personnalité et de faire comprendre aux autres que je vais mal, puisque la plus part du temps, quand je consomme, je suis avec des amis ou des conaissances (en soirée). De plus, je suis assez dépendante affective et j'aime aussi mal que personne n'a jamais aimé. Pour la simple et bonne raison que dans ce bonheur articifiel, je trouve tout le temps un cobaye pour soulager ce mal d'amour. Quand les gens passent ensuite à d'autre chose, moi j'ai l'impression de rester là, sans conclusion puisqu'ayant eu de l'affection, je n'y renonce plus. Je suis une fille facile, dépendant de qui il s'agit. J'ai comme l'impression que cette alternative pour baisser mes gardes est stupide puisqu'elle se transforme en polytoxicomanie. Rien de régulier, je vous dirais plutôt que mes consommation excessives d'alcool ou de marijuanna ne débordent jamais hors des limites des une ou deux fois par mois. Ces moments d'euphorie deviennent bientôt la seule source d'extase possible à mes yeux et, bientôt, je cherche de nouvelles sensations. J'ai compris que c'était cette facette là qui consistait un peu en une espèce d'AM, chez moi. J'ai toujours cette envie à la quelle on ne dit pas non, cette envie de surpasser mes limites et de faire sentir à mon corps qu'il n'est plus capable, du même coup, je baisse mes gardes. On fait une pierre deux coups, dans ce cas. Ça fait des mois et je ne suis pourtant encore qu'une consommatrice occasionelle, tant mieux pour moi. Ce qui me blesse dans tout ça ? Avoir l'impression que rien de réel ne fait le poids à mon bonheur artificiel et que je suis quelqu'un de trop vulnérable pour savoir baisser les armes ou être sur la déffencive par moi même.

Je n'attends peut-être que d'être lue et peut-être des opinions de gens qui sont dans des situations similaires à la mienne. Sinon, tout autres commentaires sont bienvenues, vous faites comme vous voulez. Me voilà au moins satisfaite d'avoir collé des mots à mes réflexions incohérantes.
Revenir en haut Aller en bas
Onagre



Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Vulnérabilité   Jeu 3 Juin 2010 - 22:59

.


Dernière édition par Onagre le Lun 17 Mar 2014 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seventh

avatar

Nombre de messages : 195
Localisation : Québec
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Vulnérabilité   Jeu 3 Juin 2010 - 23:12

En effet, j'me reconnais à certains bouts.
Il est vrai que, quand j'y pense. C'est loin d'être tout mes amis qui consomment mais que c'est tout simplement moi qui reste toujours partante lorsqu'on me parle d'un événement ou j'aurai l'occasion de consommer quoi que ce soit, que j'y ai jamais touché avant ou non. Donc oui, ça vient en particulier des gens qui m'y "invitent". J'imagine que, oui, les éviter pourrait m'aider à mieux réfléchir sur ce qui me pousse à utiliser ça comme une certaine issue possible. Encore faut il une bonne motivation/volonté que je n'ai pas encore. Néanmoins, j'cracherai pas dessus quand elle se montrera, cette volonté.
Merci de ta réponse puis, et bien, d'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vulnérabilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vulnérabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'accueille ta faiblesse, ta fragilité et ta vulnérabilité
» L'âge de la vulnérabilité
» Réflexion interreligieuse sur la "Vulnérabilité Humaine"
» J'accueille ta faiblesse, ta fragilité et ta vulnérabilité,
» Dieu est petit ! - Dieu est très vulnérable !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: