Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Azur

avatar

Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Sam 25 Juin 2011 - 15:53

* Jack ! je VOLE ! *

TITANIC...film que je déteste ! hahahahahaha
je me fais toujours des scénarios de la *cruche* qui dit qu'elle vole devant le bateau et que la jack arrive en arriere d'elle, la pousse et qu'elle tombe dans l'eau en disant : *non tu voles pas pauvre cruche* et que la
END le film est fini, le personnage principal est mort Very Happy

désolé petit bulleeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Teena

avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Sam 9 Juil 2011 - 8:01

Je ne me souviens plus de la citation exacte et je n'ai pas le livre avec moi, mais depuis quelques jours elle me revient sans cesse en tête.

Blanche: Prenez soin de vous moman!
Émilie: Ne t'inquiète pas, j'ai fais ça toute ma vie prendre soin de moi! Sais-tu pourquoi? Parce qu'il n'y avait personne pour le faire à ma place.
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6615
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Lun 22 Aoû 2011 - 18:15

J'ai un oreiller sur la bouche.

Nuit de l'enfer, Arthur Rimbaud.
Revenir en haut Aller en bas
Darkiih

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Mar 23 Aoû 2011 - 20:01

« Ma grande raison de vivre, c’est lui. Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d’exister ; mais si tout le reste demeurait et que lui fut anéanti, l’univers me deviendrais complètement étranger, je n’aurais plus l’air d’en faire partie. »
The Wuthering Heights – Chapitre IX, Emily Brontë

-Romantique Powa ! Smile -
Revenir en haut Aller en bas
dernier soupir

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Mar 23 Aoû 2011 - 20:20

" les pensées que tu dit pas, les pensées que tu gardes en toi, c'est des pensées qui t'empoisonnent, tu vas devenir une vieille décharge à pensées qui pue si tu parles pas " = oscar et la dame rose
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Ven 2 Sep 2011 - 23:29

« Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les humains et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier votre espèce, c’est que vous n’étiez pas réellement des mammifères.
Tous les mammifères, sur cette planète, ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les humains vous êtes différents.
Vous vous installez quelque part et vous vous multipliez. Vous vous multipliez, jusqu’à ce que toutes vos ressources naturelles soient épuisées.
Et votre seul espoir de réussir à survivre, c’est de vous déplacer jusqu’à un autre endroit…
Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette méthode.
Vous savez lesquels ? Les virus.

Les humains sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète vous êtes la peste…
M’entendez-vous Morpheus ? Je vais être tout à fait honnête, envers vous…
Je hais cette planète, ce Zoo, cette prison, cette réalité. Peu importe comment vous la nomé, je ne peut plus la supporter. Elle sent la merde. Si les odeurs existent, je suis envahi, cerné par cette puanteur.
Je sent d’ici, votre pestilence, et toute les 2 minutes j’avoue que j’ai moi-même peur d’être infecté tellement vous me répugnez… Pigé….
J’ai besoin de m’échapper…
J’ai besoin qu’on me libère…
C’est dans cet esprit qu’est la clé, ma clé, une fois que nous aurons détruit Sion, ils n’auront plus besoin de moi… »

Matrix
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6615
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Mar 7 Mai 2013 - 19:58

He always felt vaguely irritable after demolishing populated planets. He wished that someone would come and tell him that it was all wrong so that he could shout at them and feel better. He flopped as heavily as he could on to his control seat in the hope that it would break and give him something to be genuinely angry about, but it only gave a complaining sort of creak. [...]
A huge furry creature bounded through the door with his lunch tray. It was grinning like a maniac.
Prostetnic Vogon Jeltz was delighted. He knew that when a Dentrassi looked that pleased with itself there was something going on somewhere on the ship that he could get very angry indeed about.

The Hitchhiker's Guide to the Galaxy, Douglas Adams.
Revenir en haut Aller en bas
Bftu

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 22
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Jeu 16 Mai 2013 - 22:29

« Il est plus facile de mourir que d'aimer. » Louis Aragon

"Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d’inoubliables chagrins.
Il n’est pas nécessaire de le dire aux enfants." Marcel PAGNOL -Le chateau de ma mère
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Dim 19 Mai 2013 - 21:29

-Vous plaisantez?Je ne suis le reflet de rien.Le monde entier me révolte et il m'a toujours révolté!
-C'est exactement ça l'esprit de ton èpoque,c'est sa quintescence.Votre chute de l'état de grâce a provoqué la chute d'un siècle entier.Tu es le reflet de ton siècle au coeur brisé.

-Je me fais peur à moi-même.

-Je pensais à tout ce que j'avais fait,et ne pouvait défaire.Je rêvais d'un instant de paix.

(extraits approximatifs du film"entretien avec un vampire")
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3166
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Ven 27 Sep 2013 - 4:58

"On n'est pas très différents
On joue tous à faire les grands
Dans un monde trop petit
On suit tous notre chemin
Sans trop savoir de quoi sera fait demain"

En état d'arrestation

"Je recherche en même temps l'éternel et l'éphémère"

Perec


Revenir en haut Aller en bas
Bftu

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 22
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Ven 27 Sep 2013 - 23:22

"Certains ont une propension à se sentir abandonnés alors qu'ils ne le sont d'aucune façon. Bien souvent, ils n'en comprennent pas l'origine ;
leurs parents ont toujours été présents et ils ont été aimés, cela ne fait aucun doute. Cependant, si on les écoute,
on s'aperçoit qu'ils ont souffert d'un profond sentiment d'incompréhension dans leur famille.
Ils ne se sont pas sentis accompagnés dans leurs désirs et leurs questions. Ils sont restés seuls avec leurs peurs et leurs attentes.
Ils ont souffert d'un abandon psychique.
Ne pas considérer et ne pas entendre les paroles d'un enfant, ne pas prendre véritablement en compte le contenu de ses paroles est une forme d'abandon.
C'est aussi une façon de lui dire qu'il n'est pas digne d'intérêt et, à long terme, de l'empêcher de parler, de s'exprimer.
De là à ce qu'il se sente exclu et nié, il n'y a qu'un pas ; un pas vite franchi, et qui laisse des traces pour la vie.
Ne pas avoir droit à la parole, c'est ne pas avoir droit à la vie. C'est avoir la sensation que les autres, en vous éliminant de leur existence,
vous retirent toute forme d'existence. Sensation qui se répète ensuite à l'infini. C'est pourquoi ceux qui se sont sentis incompris et délaissés
vont garder une sensibilité extrême à tout éloignement. Tout comportement de l'autre qui ne va pas dans le sens de ce qu'ils se considèrent en droit d'attendre
est interprété en termes de rejet ou d'exclusion. Ce que traduisent certains en disant : "Je sais que je suis complètement parano.""
Catherine Bensaid, Je t'aime, la vie

Ca fait psychologie de comptoir mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6615
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Ven 11 Avr 2014 - 15:53

There's nothing I can do.
Except walk.
Walking is habitual for me but now I don't even want to walk.
Why walk, I think. Is any spot on the pavement, or any destination, better than any other? No. I actually say the word out loud. "No." [...]
It's not that I can't go on, it's just that I don't feel like it.
And you might call this a low point, and I might have called it that, but in calling it that, [...] I would have separated myself from the thing I was naming, in this case the quicksand of hopelessness. But I didn't separate myself. Instead I went to the low point, and in a way embraced the low point, and fueled by the feeling I was having, the low point sank even lower.

John Haskell, American Purgatorio.

It bothers me that it bothers me.

Elementary, No lack of void (S02E20).
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Mar 30 Juin 2015 - 23:53

*C'est la faute à la fatalité* ("Madame Bovary, Gustave Flaubert)

*C'est parfois en gardant le sourire sur nos lèvres qu'on honore le mieux les morts* ("la reine Margot", Alexandre Dumas)

*Il y avait en elle un mélange complexe et inextricable de bien et de mal peut-elle plus dangereux encore que le mal lui-même* ("la Reine des Damnés", Anne Rice)

*On n'est jamais si heureux que quant on a trouvé un moyen de se perdre* (Amélie Nothomb)

*J'ètais sur le point de savoir ce qu'ètait cet endroit, mais, conscient que la révélation serait douloureuse, mon esprit s'en détourna avec force, protestant: "Non, ne me ramène pas en ces lieux!..."* ("Entretien avec un vampire", Anne Rice)

*La beauté est un jardin sauvage qui ignore les notions de bien et de mal* ("Lestat le vampire", Anne Rice)

*Je ne suis pas le mur mais les fissures dans le mur. Je ne suis pas l'os mais sa poussière. Je ne suis pas l'air mais le poison dans l'air. Pas le feu mais la cendre. Je ne suis pas la terre mais le poison dans la terre. Non pas l'eau mais la poussière. Je suis ce qui git entre les étoiles, non pas l'espace mais l'angle* ("la passion selon Satan*, de je ne sais plus qui)

*L'âme qui aspire à l'Eternité doit se soustraire au joug de la mort. Toi qui est face au seuil des ténèbres, viens.* (le film "Frayeurs")

*Les miroirs feraient bien de réfléchir davantage* ("Orphée", Cocteau)

*Fais ce que tu dois. Combats-les s'il le faut. Survis.* ("la petite fille au bout du chemin", Laird Koening)

*J'ai horreur de vivre dans ce corps imparfait!* ("Hook", de Steven Speelberg)

*Elle avait seulement besoin d'être entendue* ("The ring")





*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Lun 7 Déc 2015 - 3:14

" Le présent s’est envolé... les fantasmes font parti de la réalité... et on enlève les freins... on pense clairement et pourtant, on ne pense pas... et c’est là qu’on semble bien. On arrête d’essayer de tout maitriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous... on fluctue. Est-ce l’effet de lésions cérébrales ? On est dans les nuages à présent. On est grand ouvert. On est des spationautes en orbite autour de la terre... ouais... tout le monde a l’air... a l’air superbe ici... ivre d’émotion. On désire l’inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d’idées... si peu de mémoire.
La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d’amour. On flotte... à l’unisson. On est ensemble. J’aimerais que ce soit vrai. On veut un niveau universel d’harmonie... où on se sentirait à l’aise, avec tout le monde... On est en rythme. Élément d’un mouvement. Un mouvement d’évasion."

Human Traffic.
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Lun 7 Nov 2016 - 23:11

Dieu, regarde-nous
Dieu, ècoute-nous
Tu sais les hommes sont fatigués
Tu sais les hommes en ont assez
Si tu tiens le fil de nos vies
Alors coupe-le, je t'en supplie
Tu sais, ton paradis sur Terre
Il a un nom, et c'est l'enfer

(Autant en emporte le vent)
Revenir en haut Aller en bas
Cadence



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/12/2016

MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   Sam 31 Déc 2016 - 17:58

C'est comme si peu à peu, les choses, les gens autour de moi, devenaient flous... Mon attention ne peut se fixer sur rien, le monde est immatériel... Plus de saillances, plus de haut, plus de bas, tout est plat... Je peux passer des heures à regarder une fissure au plafond, mais je ne peux plus lire un livre plus d'une poignée de secondes... Je ne sais pas si ce sont les autres qui se changent en fantômes... Ou alors si c'est moi qui peu à peu me confonds en mon ombre... Tellement inconsistante que je me sens flotter... Légère... Si légère...

Julien Neel, Lou tome 3.

La première fois que j'ai lu ce passage, j'avais 10 ans et j'avoue ne pas avoir tout compris. Mais désormais, 4 ans plus tard donc, j'ai l'impression de vivre à mon tour ces mots...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous, en quelques paroles de cinéma/théâtre/roman...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» LA TRISTESSE VOUS ENVAHIT ? LISEZ CE QUI SUIT...
» Quelques paroles de Cheikh El Islam
» Symphorose Chopin...et quelques paroles prophétiques.
» Kabir, rebelle et amant de Dieu
» St Antoine de Padoue (sa vie en quelques images de cinéma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Bavardages généraux. :: Petits bavardages-
Sauter vers: